Microsoft et SAS annoncent un vaste partenariat autour d'Azure

16 juin 2020 à 12h45
0
Windows Azure ©Adriano Castelli / Shutterstock.com
© Adriano Castelli / Shutterstock.com

L'entreprise de solutions de gestion des données SAS, qui compte parmi ses clients des géants comme Nestlé, Allianz ou HSBC a annoncé avoir signé un contrat avec Microsoft.

La société privée prévoit un vaste partenariat devant notamment faire de Microsoft Azure sa solution Cloud par défaut, et de Dynamics 365 sa solution de gestion privilégiée.

Au service des plus grandes sociétés américaines

Si l'enseigne SAS n'est pas connue de tous, elle fournit pourtant des services à des géants. Cette société basée en Caroline du Nord compte parmi ses clients 90 des 100 plus grandes sociétés inscrites au Fortune 1 000, c'est-à-dire les 1 000 plus grandes entreprises américaines en termes de chiffres d'affaires. À ces grands groupes, SAS fournit des services de gestion des données, les aidant à les transformer en analyses exploitables.

C'est avec cette entreprise que Microsoft vient de signer un partenariat. Aux yeux du directeur technique et d'exploitation de SAS, Oliver Schabenberger, c'est un choix logique, les deux sociétés étant engagées dans des secteurs communs, comme le machine learning ou la visualisation des données.

Selon lui, « c'est un partenariat technologique », ajoutant que « nos clients migrent de plus en plus vers le Cloud ». L'enseigne cherchait donc une solution qui combine les avantages de son propre Cloud avec ceux d'un Cloud public.

« Un peu différent » d'une start-up

Si ce partenariat n'est pas exclusif (SAS continuera de proposer ses services aux clients ayant choisi d'autres solutions Cloud), il ravit Scott Guthrie, Vice-président exécutif du groupe dédié au Cloud et à l'IA chez Microsoft. Il a déclaré : « Nous ne pourrions pas être plus excités chez Microsoft à propos de ce partenariat. Si vous vous penchez sur n'importe quelle entreprise, ou presque, vous constaterez qu'elle utilise SAS pour ses analyses, ainsi que des logiciels Microsoft ».

Il souligne également que les deux sociétés interviendront conjointement sur le marché, tirant parti des caractéristiques de chacune. Il ajoute que « c'est donc un peu différent de ce que nous pourrions faire avec une start-up, qui a généralement peu de forces de vente. Dans le cadre de ce partenariat, vous verrez certainement un alignement plus profond sur le marché. Les vendeurs Microsoft seront fortement incités à promouvoir et à pousser l'intégration de SAS. De même, SAS sera aussi fortement incitée à conduire cette intégration depuis son point de vue ».

Il conclut : « C'est un accélérateur très puissant pour nos clients et nous allons tous deux en bénéficier ».

Source : TechCrunch

0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
scroll top