Facebook rachète Kustomer, spécialiste du CRM et du chatbot

Guillaume Belfiore
Rédacteur en chef adjoint - Logiciels & Services
01 décembre 2020 à 15h00
2
facebook

Facebook annonce l'acquisition de la plateforme Kustomer, un rachat à hauteur de 1 milliard de dollars pour renforcer les ambitions de l'entreprise dans le domaine du e-commerce.

Comment offrir aux commerçants un outil multiplateforme tout en augmentant les ventes ? C'est la question à la quelle Facebook tente de répondre avec Kustomer, une plateforme de CRM développant des chatbots pour interagir avec les clients.

La messagerie au cœur des ventes

Le moins que l'on puisse dire, c'est que les relations commerciales ont bien évolué, et notamment en cette période de crise sanitaire. Dans un communiqué officiel, Facebook explique que chaque jour, 175 millions de personnes contactent une entreprise via la messagerie WhatsApp.

Le géant communautaire explique que « ce nombre est croissant parce que la messagerie offre globalement une meilleure expérience client et apporte de nouvelles ventes pour les entreprises. » Pour mémoire, au mois de mai, Facebook avait lancé les Facebook Shops.

Au regard de cette tendance, Facebook a récemment annoncé la publication d'interfaces de programmation permettant d'intégrer ces flux de messagerie dans des outils tiers. Concrètement, cela permet aux commerçants de n'utiliser qu'une seule application pour répondre aux questions de plusieurs clients émanant de différents messageries. Et Kustomer est donc l'un de ces outils.

Kustomer chatbot

Kustomer une plateforme complète

Sur le marché des plateformes de relations clients (CRM), Kustomer est en concurrence avec ZenDesk, FreshDesk et SaleForce.

Au-delà de la messagerie, Kustomer est également capable d'intégrer toute une autre flopée de services tels que Amazon Connect, Twitter, Gmail, Snapchat, mais aussi Shopify, Magento ou encore Survey Monkey et Slack.

Kustomer propose également un service de chatbots. Au-delà de simplement traiter une question et de retourner une réponse standard, le dispositif Kustomer IQ est décrit comme étant capable d'opérer des tâches complexes. Le bot peut par exemple mettre à jour des données clients (en cas de changement d'adresse, de numéro de téléphone…) ou faire remonter une question à un service de support plus compétent, composé cette fois d'une équipe d'employés.

Par ailleurs, les commerçants sont en mesure de personnaliser ce bot en fonction des besoins généralement observés par leur clientèle. Le bot peut par exemple s'enrichir de la base tarifaire des produits ou des conditions de retour d'un article. Un algorithme de machine learning strictement optimisé pour les besoins de la société est en outre capable de mieux comprendre l'objet véritable d'une question.

Source : Facebook

Guillaume Belfiore

Rédacteur en chef adjoint - Logiciels & Services

Rédacteur en chef adjoint - Logiciels & Services

Je suis rédacteur en chef adjoint de Clubic, et plus précisément, je suis responsable du développement éditorial sur la partie Logiciels et Services Web.

Lire d'autres articles

Je suis rédacteur en chef adjoint de Clubic, et plus précisément, je suis responsable du développement éditorial sur la partie Logiciels et Services Web.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (2)

nicgrover
ce n’est pas avec moi que FB continuera de grossir, ils m’ont viré sous un prétexte fallacieux d’utilisation d’un faux nom. Seulement c’était mon surnom depuis plus de 40ans bien avant l’apparition de ce réseau.<br /> A moins que… la dénonciation marchant très bien en France (c’est d’ailleurs un des fonds de commerce du petit Mark) j’ai été la victime d’un être plutôt libidineux qui ne supportait pas que l’on puisse penser autrement…<br /> C’est chi… au début mais tout compte fait c’est plutôt libérateur… Je vais trouver une solution alternative et reconstruire mon réseau familial et amical…
remy9991
facebook utilise des algorythmes extremement sophistiqués pour reconstruire la psychologie de leur utilisateur en exposant des textes, image et video de manière très structurée.<br /> Il faut rester le plus loin possible de facebook pour rester soi-même et ne pas devenir leur «&nbsp;chose&nbsp;» dont la pensée est conditionnée par leurs algorythmes.<br /> PS: et ce post marque le debut de la fin pour facebook
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page

Sur le même sujet