Microsoft : des prestataires écoutent des appels passés par Skype et échanges avec Cortana

Alexandre Boero Contributeur
08 août 2019 à 16h23
0
Skype
© Castleski / Shutterstock.com

Motherboard est parvenu à se procurer des documents internes de Microsoft attestant que l'entreprise pouvait écouter les conversations audio sur Skype.

Depuis 2015, le logiciel américain Skype propose une fonctionnalité bien pratique permettant de recourir à la traduction automatique et en temps quasi-réel des conversations. Après s'être procuré des documents internes provenant de Microsoft, le site Motherboard, branche tech du média Vice, s'est aperçu que des prestataires de la firme à la fenêtre écoutent les conversations privées des utilisateurs du logiciel, captures d'écran et enregistrements audio à l'appui. Certaines commandes vocales issues des interactions avec Cortana seraient aussi captées par les sous-traitants.

Le manque de transparence sur l'écoute des conversations par des « humains »


Lorsqu'on jette un œil à la FAQ de Skype, on y lit que le logiciel peut tout à fait collecter et utiliser une conversion audio, dès lors que la fonctionnalité Skype Translator est activée. Cette utilisation des fichiers audio lui est nécessaire pour améliorer ses produits et services Microsoft. Sauf que la firme de Redmond oublie de préciser que l'analyse est partagée entre le traitement IA et... des prestataires de l'entreprise.


Motherboard indique avoir en sa possession de courts extraits de conversations d'utilisateurs qui discutent avec leurs proches, d'une durée pouvant aller de cinq à dix secondes. Les échanges sont parfois intimes et peuvent traiter de problèmes relationnels ou de perte de poids, par exemple. Mais le média précise bien que d'autres extraits, bien plus longs, existent.

« Les gens utilisent Skype pour téléphoner à leurs amis, passer un entretien en vue de l'obtention d'un emploi ou contacter leurs familles à l'étranger. Les entreprises doivent faire preuve de transparence dans la manière dont les conversations sont enregistrées et dans quelle mesure ces enregistrements sont utilisés », a réagi Frederike Kaltheuner du groupe Privacy International.

Les GAFA aiment écouter leurs utilisateurs


Skype n'est pas le seul outil de Microsoft à être borderline avec les questions de vie privée. Motherboard a également appris que les sous-traitants du géant américain pouvaient écouter les conversations des utilisateurs avec l'assistant vocal maison, Cortana. De la même manière que pour Skype, Microsoft ne précise pas que de vraies personnes peuvent écouter les échanges vocaux.

On peut ici faire le parallèle avec l'assistant vocal d'Amazon, Alexa, pour lequel des milliers de salariés écoutent quotidiennement les conservations, une pratique également motivée officiellement par le désir d'améliorer l'IA. Google, avec l'Assistant, et Apple, avec Siri, ont aussi reconnu avoir utilisé des moyens humains pour écouter certaines requêtes enregistrées.

Source : Vice
14 réponses
11 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top