🔴 Soldes : jusqu'à - 60% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Apple et Google vont arrêter (temporairement) d'écouter ce qu'enregistrent leurs assistants

02 août 2019 à 19h19
9
Google Home Mini
© Mack Male / Flickr

Les deux entreprises ont stoppé leurs programmes d'analyse des enregistrements vocaux. Les sous-traitants d'Apple et Google ont pu avoir accès à des fragments de conversations incluant des informations personnelles.

Nos conversations privées étaient parfois enregistrées à notre insu par les assistants vocaux

Il y a de cela quelques jours, nous avons appris que nos assistants vocaux étaient bien moins cloisonnés que nous le pensions. En effet Apple ou Google envoyaient une petite portion des requêtes formulées à Siri ou Google Assistant à des sous-traitants pour analyser la comportement de la reconnaissance vocale et améliorer la compréhension.

Seulement, les assistants se déclenchent régulièrement par inadvertance et il n'était pas rare que les employés obtiennent des informations particulièrement intimes ou des informations personnelles leur permettant d'identifier les utilisateurs.

À la suite de cette découverte, le Commissaire à la protection des données et à la liberté de l'information de Hamburg, en Allemagne (HmbBfDI) a décidé d'interdire à Google l'envoi de ces fichiers audio pour une durée de trois mois. En application du RGPD, cette décision s'applique dans tous les pays de l'Union européenne.

Google et Apple stoppent les analyses humaines et réfléchissent à plus de transparence

Google indique désormais avoir stoppé le transfert de ces extraits audio, qui ne représentent selon elle que 0,2% du volume des conversations enregistrées par les assistants vocaux, et utiliser ce temps pour « évaluer la manière dont nous procédons aux écoutes audio, et établir comment nous pouvons aider nos utilisateurs à comprendre la manière dont leurs données sont utilisées ».

Apple n'a, pour sa part, pas attendu une décision des pouvoirs publics pour arrêter également le transfert des conversations, cette fois au niveau mondial, passées avec Siri. La Pomme explique également qu'elle va proposer un bouton permettant aux utilisateurs de Siri de refuser l'enregistrement de leurs échanges, ce que propose depuis longtemps Google, même si cette option n'est pas des plus visibles.

Le constructeur californien, qui voit son image de chevalier blanc de la confidentialité écornée, se devait de réagir vite pour éviter que l'affaire ne prenne plus d'importance. Le HmbBfDI avait d'ailleurs aussi invité Apple à stopper ces pratiques.

Source : 9to5Google
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
8
c_planet
Googoeil de Moscou
bmustang
apploeil de moscou
GRITI
Comment les utlisateurs d’appareils avec assistants vocaux peuvent-ils faire confiance à ces entreprises? Comment faire confiance à ces grosses entreprises au niveau de la vie privée à l’époque du Big Data…???<br /> Suggestion pour Clubic: vous pourriez faire une séries d’articles approfondis sur le big data? Il y a vraiment de la matière et cela permettra peut-être aux gens de prendre conscience de l’ampleur du phénomène.
Bleet49123
En plus, on est pas complètement stupide, ils disent qu’ils vont arrêter “temporairement” d’écouter, BIN VOYONS, même pas en rêve 1/10 ème de seconde, on sait TOUS qu’ils promettent mais qu’ils le feront pas. C’est comme les Politiques au moment des élections, on vous promet une augmentation de 2000 € par Mois sur le salaire, on sait TOUS qu’ils le feront JAMAIS, mais on sait pourquoi ils le promette.
Laopi
Je crois que les gens sont trop cons en fait. De grosses feignasse bien connes …<br /> Ils se plaignent des publicités intrusives, ils se plaignent d’être pisté lorsqu’ils vont surfer sur des sites de culs, ils se plaignent du flicage omniprésent de leur vie privé et vont tout naturellement mettre en bonne place au milieu du salon une Alexa ou un autre Google assistant qui va écouter leurs conversations H24.<br /> A quand la puce dans le cerveau pour encore mieux encadrer leur pensé ? Et tout cela pourquoi ? Parce qu’ils ont la feignantise que de prendre un téléphone pour commander une pizza ou alors de regarder les info pour voir la météo de demain …
Blues_Blanche
Pourquoi ce n’est pas tout simplement sanctionné ? J’entends par là peine de prison+amendes…
GRITI
@Blues Blanche Car les enjeux sont trop importants. Le big data se chiffre en plusieurs milliards de $ et ça augmente chaque année. Et c’est une mine d’informations pour les états.
Al_Jardine
Baisse catastrophique de la qualité du « service » à prévoir… Les gens qui n’ont « rien à cacher » sont effondrés…
GRITI
@Laopi "Parce qu’ils ont la feignantise que de prendre un téléphone pour commander une pizza " =&gt; voir le film Idiocracy avec le siège WC quand il regarde la TV…
GRITI
Planet – 29 Aug 19<br /> Scandale des écoutes : ces employés français vous espionnaient dans votre...<br /> L’affaire, révélée par le Canard Enchaîné, a suscité un véritable tollé. Une trentaine de Français, employés par des sous-traitants...<br /> Citation<br /> “Ce qui m’a surpris, c’est le nombre de déclenchements accidentels de Siri, beaucoup plus élevé que ne l’avait annoncé Apple. Cela arrivait avec l’iPhone, et plus encore avec l’assistant domestique HomePod”, dévoile ainsi un employé français de l’entreprise de traduction automatique à Prague.<br />
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

🔥 Bon plan Fnac : Huawei P30 Pro 128 Go + Huawei Smart watch GT à 799€ au lieu de 999€
🔥 Bon plan Cdiscount : Aspirateur Robot Roborock S50 V2 en promo !
Call of Duty : Modern Warfare supportera le cross-play sur toutes les plateformes dès sa sortie
🔥 Bon plan Cdiscount : TV Led 43
Twitch lance la deuxième édition de son concours international de chant Twitch Sing
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
Haut de page