Microsoft ferme les bureaux de Skype à Londres et menace l’emploi

19 septembre 2016 à 13h14
0
Le groupe américain va fermer ses bureaux londoniens dédiés à Skype. Environ 200 collaborateurs pourraient subir ce changement.

Microsoft devrait dans les prochaines semaines fermer son bureau situé à Londres. Ce lieu serait devenu inutile depuis les développements successifs de Yammer. Selon le Financial Times, environ 220 suppressions de postes seraient à prévoir du fait de ce mouvement. Pour la direction, cette stratégie vise à « unifier » ses ressources.

Les postes d'ingénieurs sont principalement visés. Microsoft tente d'éliminer les doublons et poursuit sa stratégie visant à réduire ses effectifs. Pas moins de 300 licenciements ont déjà été réalisés au siège américain du groupe, à Redmond. D'autres devraient survenir dans les prochaines semaines conformément au plan visant à supprimer 2 850 postes (en sus d'un plan touchant déjà 1 850 emplois).

Pour rappel, Skype a été vendu à Microsoft en 2011 pour 8,5 milliards de dollars. A son summum, la société a employé jusqu'à 400 personnes, principalement à Londres. Une époque à présent bel et bien révolue.

0258000008416980-photo-skype.jpg


A lire également

Télécharger Skype gratuit
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
scroll top