Intel serait sur le point de racheter la start-up Moovit pour 1 milliard de dollars

04 mai 2020 à 11h35
0
Moovit
© Moovit

Intel serait actuellement en pourparlers pour acquérir le développeur israélien d'applications de transports en commun Moovit, rapportent plusieurs médias.

Moovit, qui utilise des algorithmes afin d'analyser le trafic routier et de faire des suggestions de trajet, est utilisé par quelque 800 millions de personnes dans le monde. L'accord, qui devrait être annoncé dans les prochains jours, coûtera un milliard de dollars à Intel.


Renforcement du hub israélien d'Intel

Pour le moment, le contrat n'a pas encore été officialisé. Mais si Nir Erez, le fondateur et P.D.-G. de Moovit, n'a pas répondu aux demandes de commentaires adressées par TechCrunch, le porte-parole de l'entreprise n'a pas non plus démenti les rumeurs. Celui-ci a déclaré que « pour le moment, nous n'avons aucun commentaire, mais si quelque chose change, nous vous le ferons certainement savoir ».

Une fois le rachat prononcé, Moovit devrait faire partie du hub israélien d'Intel dédié au secteur automobile. Intel, qui possède depuis 2017 l'enseigne MobilEye, achetée pour 15,3 milliards de dollars, emploie directement 13 700 personnes en Israël. Le groupe d'abord célèbre pour ses composants informatiques s'intéresse au marché de la voiture autonome et a récemment multiplié les initiatives en ce sens. Depuis décembre dernier, son hub compte aussi Habana Labs, une société israélienne spécialisée dans l'intelligence artificielle et acquise pour 2 milliards de dollars. L'entreprise a également engagé un partenariat avec BMW dans le domaine de la voiture autonome en 2016.


Développement rapide

Le rachat de Moovit, une société valorisée à 500 millions de dollars lors de sa dernière levée de fonds, devrait également accélérer le développement de la conduite autonome d'Intel. L'enseigne, qui s'est beaucoup développée ces dernières années est d'abord connue pour son application multimodale suggérant le meilleur trajet dans une ville en tenant compte des conditions de circulation. En 2018, elle a déclaré que ses applications iOS, Android et Web étaient utilisées par 120 millions de personnes dans le monde dans 2 000 villes et 80 pays. En 2020, ce service concerne désormais 800 millions de personnes dans 3 100 villes et 102 pays, et est disponible dans 45 langues. Outre Intel, ses investisseurs comptent entre autres BMW, LVMH et le groupe Sequoia.

Le rachat intervient en pleine crise sanitaire. Le mois dernier, face à l'épidémie de coronavirus, Moovit a modifié son service pour mettre des véhicules à la disposition d'employés d'établissements jugés essentiels. Difficile de dire si cette crise a influencé l'offre d'Intel et l'approbation de Moovit.

Sources : TechCrunch et Reuters
5
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
scroll top