Google prévient ses clients de l'application prochaine du CCP Act, le RGPD californien

19 novembre 2019 à 08h01
0
Google Entreprise
© Bubble_Tea Stock / Shutterstock.com

Une nouvelle loi entrera en vigueur, à compter du 1er janvier 2020, pour l'ensemble de l'écosystème numérique californien. Le texte, qui équivaut au RGPD européen, devrait être respecté par Google, qui commence à prévenir ses partenaires.

Quelques jours après Microsoft, qui a déclaré sur son blog officiel veiller à l'application de la nouvelle loi californienne portant sur la protection des données personnelles, Google a emboîté le pas de la firme de Redmond, et a ainsi commencé à envoyer des courriers électroniques pour mettre au courant ses clients et partenaires Ad Manager, AdSense et AdMob, de l'application du nouveau texte à partir du 1er janvier 2020.

Les Californiens pourront faire obstacle à la vente de leurs données personnelles

La loi californienne sur la protection des renseignements personnels des consommateurs (California Consumer Privacy Act en sa version originale ou CCPA) s'appliquera bientôt à toutes les sociétés qui recueillent des informations personnelles liées aux habitants de l'État doré.


Grâce à cette nouvelle législation, tout résident californien disposera du droit de retirer de la vente ses données personnelles, en utilisant un lien qui devra être visible dès l'ouverture d'un site, via une fenêtre de type « Ne pas vendre mes informations personnelles », placée en page d'accueil.

Une protection, certes, mais une protection moins coriace que le RGPD

Google indique, dans différents mails envoyés aux personnes ou entreprises clientes de ses services, entrer en conformité avec le CCP Act, et soutient la comparaison avec le Règlement général sur la protection des données personnelles européen, le RGPD, bien que le règlement européen soit plus contraignant encore, dans le sens où il impose une protection des données personnelles même lorsqu'elles traversent les frontières.


La firme de Moutain View prévient ainsi les annonceurs de prendre les mesures nécessaires avec leurs conseillers juridiques, de façon à déterminer de quelle manière ils vont se conformer à la loi californienne. Cela passera notamment par le placement, en page d'accueil, du fameux lien dont nous parlions un peu plus haut, mais aussi par l'activation ou non d'un traitement des données restreint dans les produits proposés par Google, que ces annonceurs utilisent.

Les éditeurs devront aussi se rapprocher de leurs conseillers, en plaçant le même lien sur leur site et/ou dans leur application.
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
L'Union européenne débloque 3 milliards pour la recherche sur les batteries électriques

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top