Google veut s'attaquer au secteur financier avec une banque en ligne

14 novembre 2019 à 09h50
0
Google HQ

Nous y sommes : après Facebook et Apple, Google veut également investir le secteur bancaire grâce à une offre de banque en ligne qui pourrait être lancée dès 2020.

Pour le moment nommé « Cache », ce nouveau service financier est développé en partenariat avec deux grandes institutions bancaires américaines.

Quoi de neuf avec Cache ?

Les informations sur ce nouveau projet ont été révélées par le Wall Street Journal, mercredi 13 novembre, avant que Google décide finalement de communiquer dessus.

Selon le média américain, l'entreprise s'associe avec deux banques américaines pour lancer Cache : Citigroup, l'une des six plus grandes banques américaines, et la Stanford Federal Credit Union, une coopérative de crédit.

Les trois partenaires auront pour objectif de lancer une véritable offre bancaire permettant de gérer les activités bancaires et les comptes des clients. Qu'est-ce qui distinguera cette offre d'une banque classique ou des offres numériques existantes ? « Google n'en est pas sûre », note le New York Times.


Dans un entretien au journal, un représentant de l'entreprise, Craig Ewer, explique que Cache pourrait aider les consommateurs à « bénéficier de perspectives utiles et d'outils de budgétisations » pour leurs finances. Le service serait en priorité dédié à une utilisation mobile et pourrait arriver dans le courant de l'année prochaine.

Quid des données ?

Évidemment, quand on pense à un service financier de Google, on craint pour ses données personnelles. Google affirme au Wall Street Journal que la firme ne vendra pas ces données à des annonceurs et souligne que les données de Google Pay sont précieusement sécurisées.

Le NYT souligne aussi que le service financier en lui-même ne sera pas géré par Google, mais par ses deux partenaires.


Enfin, Google souligne que les utilisateurs de Cache ne paieront pas de frais bancaires. Peut-être un moyen de booster son service Google Wallet face à Apple Card ? Difficile, pour le moment, de penser que cela suffira à distinguer cette nouvelle offre.

Source : New York Times
Modifié le 14/11/2019 à 10h08
15
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Il va pleuvoir des radars tourelles, avec 1 200 installations supplémentaires d'ici 2020
Traçage numérique : Emmanuel Macron officialise l'arrivée prochaine d'une application
Porn : Macron veut
Trop chers, pas assez autonomes, les véhicules électriques n'intéressent qu'un français sur dix
Radars tourelles : on les croyait indestructibles, ils ne résistent pourtant pas à la colère de citoyens
Amazon suspend provisoirement l'activité de ses centres de distribution français
De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Le nucléaire provoque-t-il moins de morts que le solaire ou l’éolien ?
Convention citoyenne pour le climat : les propositions phares retenues, et leur avenir
Émissions de CO2 : l'Assemblée nationale vote l'augmentation du malus à 20 000 euros
scroll top