Google veut s'attaquer au secteur financier avec une banque en ligne

14 novembre 2019 à 10h08
15
Google HQ

Nous y sommes : après Facebook et Apple, Google veut également investir le secteur bancaire grâce à une offre de banque en ligne qui pourrait être lancée dès 2020.

Pour le moment nommé « Cache », ce nouveau service financier est développé en partenariat avec deux grandes institutions bancaires américaines.

Quoi de neuf avec Cache ?

Les informations sur ce nouveau projet ont été révélées par le Wall Street Journal, mercredi 13 novembre, avant que Google décide finalement de communiquer dessus.

Selon le média américain, l'entreprise s'associe avec deux banques américaines pour lancer Cache : Citigroup, l'une des six plus grandes banques américaines, et la Stanford Federal Credit Union, une coopérative de crédit.

Les trois partenaires auront pour objectif de lancer une véritable offre bancaire permettant de gérer les activités bancaires et les comptes des clients. Qu'est-ce qui distinguera cette offre d'une banque classique ou des offres numériques existantes ? « Google n'en est pas sûre », note le New York Times.


Dans un entretien au journal, un représentant de l'entreprise, Craig Ewer, explique que Cache pourrait aider les consommateurs à « bénéficier de perspectives utiles et d'outils de budgétisations » pour leurs finances. Le service serait en priorité dédié à une utilisation mobile et pourrait arriver dans le courant de l'année prochaine.

Quid des données ?

Évidemment, quand on pense à un service financier de Google, on craint pour ses données personnelles. Google affirme au Wall Street Journal que la firme ne vendra pas ces données à des annonceurs et souligne que les données de Google Pay sont précieusement sécurisées.

Le NYT souligne aussi que le service financier en lui-même ne sera pas géré par Google, mais par ses deux partenaires.


Enfin, Google souligne que les utilisateurs de Cache ne paieront pas de frais bancaires. Peut-être un moyen de booster son service Google Wallet face à Apple Card ? Difficile, pour le moment, de penser que cela suffira à distinguer cette nouvelle offre.

Source : New York Times
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
9
Matrix-7000
Ils bouffent à tous les « rateliers », il est grand temps de légiférer et de remettre des accès très strictes aux différentes professions. La mégalomanie devient légion…
Saulofein
Je ne vois pas pourquoi ils seraient moins légitimes a ouvrir une banque, que tous les escrocs actuels, qui font des milliards de profits, et qui se font renflouer par l’état quand leur avidité excessive les rattrapent!<br /> Si Google ouvre une banque je serai leur premier client !
thurim
« Google affirme au Wall Street Journal que la firme ne vendra pas ces données à des annonceurs et souligne que les données de Google Pay sont précieusement sécurisées. ».<br /> C’est lourd de sous entendu cette phrase… En gros, ils disent qu’ils ne fourniront pas de 3rd party data, mais ils ne disent rien quant à leur exploitation dans le cadre de leurs propres services… comme la publicité en ligne.<br /> Concernant ton message vis à vis des banques, je pense que c’est assez caricatural. Le fonctionnement et la stratégie des banques de détails et d’investissement ne sont pas à mélanger, et surtout, ne sont pas aussi simples (d’autant plus que c’est en ce moment un méga bordel au niveau des taux directeurs…)
zeebix
Bah oui Google va se lancer dans le secteur bancaire par pure charité et ne compte bien entendu pas faire de profits.<br /> Ils sont honnête et droit Google tout le monde le sait bien, bouuuhhh les méchants banquiers.<br /> Tu déconnais hein hein ?
GRITI
Google affirme au Wall Street Journal que la firme ne vendra pas ces données à des annonceurs<br /> Je ne sais pas si cela vient de Clubic, de la source ou si c’est vraiment ce que Google a déclaré, mais il aurait été rassurant que la formulation soit plutôt comme celle-ci:<br /> Google affirme au Wall Street Journal que la firme ne vendra (edit:fournira est même mieux) ces données à personne.<br /> Edit:<br /> thurim:<br /> En gros, ils disent qu’ils ne fourniront pas de 3rd party data<br /> Ce n’est pas ce qu’ils disent. Ils parlent juste d’annonceurs.
thurim
Edit : je t’ai mal lu. En effet, je devrais compléter ma phrase : En gros, ils disent qu’ils ne fourniront pas de 3rd party data à d’autres annonceurs.<br /> Concernant le choix de mots, je pense qu’il est volontaire. Ils jouent énormément sur l’ambiguité, cf les Data Management Platform qui sont un moyen de contourner beaucoup de lois sur l’exploitation des données personnelles en ligne, et la réconciliation des données de connaissance client et des données de comportements en ligne.
Saulofein
Quand je vois que ma banque me prend 6€ par mois, et m’empêche d’acheter des crypto en bloquant mes virements, alors que je n’ai jamais été a découvert de ma vie, et que j’ai largement les fonds, ça me met hors de moi!<br /> Vivement la banque de Google.
thurim
Je nuancerais ce que tu dis, avec quelques questions :<br /> 1 - Le problème vient il de ta banque ou des banques de manière générale ?<br /> 2 - Si le problème est général à toutes les banques, est ce suite à une exigence légale ou à une posture commune ?<br /> 3 - Si Google ouvre un service bancaire, penses tu qu’ils pourront s’affranchir des lois s’appliquant aux banques ?<br /> 4 - Comment penses tu que Google va se rémunérer s’ils ouvrent une banque sachant que les transactions bancaires ont un coût, que l’argent que tu conserves sur ton compte est rogné par les taux directeurs négatifs actuels, et que la loi interdit maintenant d’utiliser les fonds de la banque de détail (celle où Mme Michu à son compte) pour l’activité de la banque d’investissement ? (là on arrive à des sujets assez techniques, mais intéressants).<br /> Je ne dis pas que le service bancaire de Google sera une mauvaise chose. Mais plus qu’en l’état, déjà je ne m’attends pas à une panacée, et qu’il y a quand même un sacré risque en cas d’abus au niveau de l’utilisation de tes données.
Saulofein
Le problème des crypto est général a toutes les banques. Nombreuses sont celles qui ont bloqué les virement de leurs clients vers des plateformes d’achat, toutefois, je ne vois pas de quel droit elles se le permettent. Si j’avais utilisé ces fonds pour acheter une voiture, on ne m’aurait pas bloqué, et pourtant la décote d’une voiture est plus importante que celle de crypto!<br /> A mon sens, Google se rémunérera de la même façon que les autres banques en ligne. Toutefois, j’ai plus confiance en la robustesse de Google, qu’une banque en ligne sortie de nulle part.<br /> thurim:<br /> la loi interdit maintenant d’utiliser les fonds de la banque de détail … pour l’activité de la banque d’investissement<br /> ça me semble légitime.
Saulofein
Prouve qu’ils sont malhonnêtes
GRITI
Saulofein:<br /> Si j’avais utilisé ces fonds pour acheter une voiture<br /> On t’aurait demandé pourquoi tu voulais utiliser cet argent!!! Ca me gonfle! Déjà qu’on ne peut pas retirer autant d’argent que l’on veut quand on veut vu qu’il y a des plafonds alors que c’est NOTRE argent. Bon je n’ai plus trop ce problème pour le moment étant donné l’état de mes comptes…mais quand même… GRRRRRRRRR Et en plus il faut justifier ce que l’on veut en faire.
Saulofein
Je te rassure, vu la somme ça n’aurait pas été une grosse voiture x)
adippe
je pense que tu soulève le plus gros problème si Google devient aussi une banque … ils possèdent absolument toute ta vie, savent tout de toi et probablement mieux que toi … demandent leur un crédit, là ou ta banque classique te demande quelques justificatifs évident, Google sera capable de savoir avant que tu leur demande pour quel projet sont demandés les fonds et tout ce qu’il veulent pour limiter leur risque financier …<br /> De facon plus générale, il faut vraiment arrêter ces grands groupes dans leur soif de diversifications … d’ici peu, nous mangerons Google, irons en voyage Google, et auront de enfants Google … ils auront le contrôle intégral de nos vies faisant d’eux des entités bien plus fortes que les états (ce qui est déja en partie le cas)
Giani
Exactement, Google sera pire que les banques traditionnelles, avec leur appetit sur la santé, ils auront les infos disponibles pour t’interdire un crédit au moindre problème. Qu’ils soient pour le moment faussement atrayant sert juste à appater les pigeons. C’est simplement à fuir comme la peste.
zeebix
Hep hep c’est toi qui sort des énormités pas moi, à toi d’argumenter un peu pour commencer, c’est un peu simple de placer Google (qui est aujourd’hui très loin de son images de lancement « don’t be Evil » ) tant par ses pratiques anticoncurrentielles sur les domaines ou ils se placent que par certains de leurs produits.<br /> Absolument rien, mais rien ne garanti qu’ils n’auront pas les même pratiques que les banques actuelles, peut être pas au début mais par la suite.<br /> Attention je dis pas qu’il ne faudrait pas un acteur qui bouge les banques actuelles, mais juste je ne pense pas que ce puisse être Google.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

The Mandalorian : que vaut le premier épisode de la série TV Star Wars ?
Le Pays-Bas renforce les limitations de vitesse pour lutter contre les émissions de CO2
Devenez Maître Jedi avec le casque de réalité augmentée Lenovo Star Wars Jedi Challenges à 50€
HP et Volkswagen ambitionnent d'imprimer des pièces automobiles en 3D
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
Haut de page