Google veut s'attaquer au secteur financier avec une banque en ligne

14 novembre 2019 à 09h50
0
Google HQ

Nous y sommes : après Facebook et Apple, Google veut également investir le secteur bancaire grâce à une offre de banque en ligne qui pourrait être lancée dès 2020.

Pour le moment nommé « Cache », ce nouveau service financier est développé en partenariat avec deux grandes institutions bancaires américaines.

Quoi de neuf avec Cache ?

Les informations sur ce nouveau projet ont été révélées par le Wall Street Journal, mercredi 13 novembre, avant que Google décide finalement de communiquer dessus.

Selon le média américain, l'entreprise s'associe avec deux banques américaines pour lancer Cache : Citigroup, l'une des six plus grandes banques américaines, et la Stanford Federal Credit Union, une coopérative de crédit.

Les trois partenaires auront pour objectif de lancer une véritable offre bancaire permettant de gérer les activités bancaires et les comptes des clients. Qu'est-ce qui distinguera cette offre d'une banque classique ou des offres numériques existantes ? « Google n'en est pas sûre », note le New York Times.


Dans un entretien au journal, un représentant de l'entreprise, Craig Ewer, explique que Cache pourrait aider les consommateurs à « bénéficier de perspectives utiles et d'outils de budgétisations » pour leurs finances. Le service serait en priorité dédié à une utilisation mobile et pourrait arriver dans le courant de l'année prochaine.

Quid des données ?

Évidemment, quand on pense à un service financier de Google, on craint pour ses données personnelles. Google affirme au Wall Street Journal que la firme ne vendra pas ces données à des annonceurs et souligne que les données de Google Pay sont précieusement sécurisées.

Le NYT souligne aussi que le service financier en lui-même ne sera pas géré par Google, mais par ses deux partenaires.


Enfin, Google souligne que les utilisateurs de Cache ne paieront pas de frais bancaires. Peut-être un moyen de booster son service Google Wallet face à Apple Card ? Difficile, pour le moment, de penser que cela suffira à distinguer cette nouvelle offre.

Source : New York Times
Modifié le 14/11/2019 à 10h08
15
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Square-Enix avance (officieusement) la date de sortie de Final Fantasy VII Remake !
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Tesla Cybertruck : quelle est la répartition mondiale des précommandes ?
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
scroll top