Google étend sa protection contre les attaques DDos aux politiques et aux journalistes

Alexandre Boero Contributeur
31 janvier 2019 à 19h51
0
shield page accueil.png
Page d'accueil de projectshield.withgoogle.com

Google et sa société mère, Alphabet, mettent à disposition des instances politiques et des médias leur outil Project Shield pour renforcer leur protection en marge des élections européennes.

Du 23 au 26 mai 2019, les citoyens de l'Union européenne sont appelés à voter pour élire leurs représentants au Parlement européen de Strasbourg. Face aux risques de voir le scrutin perturbé, Google est en train de mettre en place un système visant à la bonne tenue du processus électoral. Ainsi, la société a décidé de diffuser gratuitement le Project Shield.

Permettre aux citoyens d'accéder aux bonnes informations

Project Shield est un service gratuit, issu de la division Jigsaw d'Alphabet et débuté sous le nom de Google Ideas en 2011, qui permet aux sites web des journaux et des médias de bénéficier des technologiques de cybersécurité de Google afin d'être protégés des attaques DDos (tentatives de mettre un site Internet hors-ligne en surchargeant son serveur).

Google a choisi d'ouvrir Project Shield aux organes de presse et aux organisations de défense des droits de l'homme en 2016. L'année dernière, la firme de Moutain View l'a étendu aux organisations politiques américaines.

Jigsaw offre gratuitement sa protection aux journalistes, aux partis politiques, aux ONG et aux groupes de surveillance des élections pour garantir que les citoyens et internautes puissent toujours avoir accès aux informations recherchées durant la période électorale, sans aucune entrave ou perturbation.

Comment fonctionne la protection ?

Le fonctionnement de Project Shield s'opère en quatre étapes. Une fois que le site est configuré par le média ou l'organe qui veut en bénéficier, le service suit le trafic et filtre les mauvaises requêtes. Ensuite, s'il considère que le trafic résulte d'une attaque, et se veut donc nuisible, il rejette la requête et l'empêche d'atteindre le serveur sur lequel est hébergé le site.

shield fonctionnement.png
Schéma de fonctionnement du Project Shield

Puis Shield traite la requête de l'utilisateur en l'envoyant par proxy au datacenter Google Cloud le plus proche, ce qui améliore la performance et diminue la latence. Enfin, Jigsaw récupère le contenu demandé via son cache ou son serveur pour le retourner à l'utilisateur. Si le cache est utilisé, cela réduit la charge sur le serveur et améliore la performance globale pour l'utilisateur.

Google multiplie les initiatives pour lutter favoriser la transparence du scrutin

Google veille par ailleurs à la prévention de divers abus comme les attaques de phishing et les tentatives de modification de cartes hébergées en ligne, comme Google Maps, qui pourraient empêcher un électeur de localiser son bureau de vote. La société américaine assure toujours également des formations en sécurité informatique et annonce à ce titre avoir déjà formé plus de 1 000 responsables de campagne électorale, ainsi que des journalistes et des membres d'ONG.

Enfin, Google a annoncé avoir introduit une nouvelle politique un nouveau processus de vérification des annonceurs en marge des élections européennes de mai prochain. Une personne qui souhaite diffuser une publicité en rapport aux élections européennes en passant par les plates-formes de Google se doit de fournir une documentation attestant qu'elle est bien une entité basée dans l'Union européenne ou un citoyen issu d'un pays membre de l'UE. Google mettra à disposition du public les informations nécessaires pour savoir qui a financé la campagne.

9 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top