Google étend sa protection contre les attaques DDos aux politiques et aux journalistes

31 janvier 2019 à 19h51
0
shield page accueil.png
Page d'accueil de projectshield.withgoogle.com

Google et sa société mère, Alphabet, mettent à disposition des instances politiques et des médias leur outil Project Shield pour renforcer leur protection en marge des élections européennes.

Du 23 au 26 mai 2019, les citoyens de l'Union européenne sont appelés à voter pour élire leurs représentants au Parlement européen de Strasbourg. Face aux risques de voir le scrutin perturbé, Google est en train de mettre en place un système visant à la bonne tenue du processus électoral. Ainsi, la société a décidé de diffuser gratuitement le Project Shield.

Permettre aux citoyens d'accéder aux bonnes informations

Project Shield est un service gratuit, issu de la division Jigsaw d'Alphabet et débuté sous le nom de Google Ideas en 2011, qui permet aux sites web des journaux et des médias de bénéficier des technologiques de cybersécurité de Google afin d'être protégés des attaques DDos (tentatives de mettre un site Internet hors-ligne en surchargeant son serveur).

Google a choisi d'ouvrir Project Shield aux organes de presse et aux organisations de défense des droits de l'homme en 2016. L'année dernière, la firme de Moutain View l'a étendu aux organisations politiques américaines.

Jigsaw offre gratuitement sa protection aux journalistes, aux partis politiques, aux ONG et aux groupes de surveillance des élections pour garantir que les citoyens et internautes puissent toujours avoir accès aux informations recherchées durant la période électorale, sans aucune entrave ou perturbation.

Comment fonctionne la protection ?

Le fonctionnement de Project Shield s'opère en quatre étapes. Une fois que le site est configuré par le média ou l'organe qui veut en bénéficier, le service suit le trafic et filtre les mauvaises requêtes. Ensuite, s'il considère que le trafic résulte d'une attaque, et se veut donc nuisible, il rejette la requête et l'empêche d'atteindre le serveur sur lequel est hébergé le site.

shield fonctionnement.png
Schéma de fonctionnement du Project Shield

Puis Shield traite la requête de l'utilisateur en l'envoyant par proxy au datacenter Google Cloud le plus proche, ce qui améliore la performance et diminue la latence. Enfin, Jigsaw récupère le contenu demandé via son cache ou son serveur pour le retourner à l'utilisateur. Si le cache est utilisé, cela réduit la charge sur le serveur et améliore la performance globale pour l'utilisateur.

Google multiplie les initiatives pour lutter favoriser la transparence du scrutin

Google veille par ailleurs à la prévention de divers abus comme les attaques de phishing et les tentatives de modification de cartes hébergées en ligne, comme Google Maps, qui pourraient empêcher un électeur de localiser son bureau de vote. La société américaine assure toujours également des formations en sécurité informatique et annonce à ce titre avoir déjà formé plus de 1 000 responsables de campagne électorale, ainsi que des journalistes et des membres d'ONG.

Enfin, Google a annoncé avoir introduit une nouvelle politique un nouveau processus de vérification des annonceurs en marge des élections européennes de mai prochain. Une personne qui souhaite diffuser une publicité en rapport aux élections européennes en passant par les plates-formes de Google se doit de fournir une documentation attestant qu'elle est bien une entité basée dans l'Union européenne ou un citoyen issu d'un pays membre de l'UE. Google mettra à disposition du public les informations nécessaires pour savoir qui a financé la campagne.

9
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
scroll top