Apple Pay dans le viseur de la Commission européenne de la concurrence

31 octobre 2019 à 13h44
0
Apple Pay

La firme à la pomme pourrait faire l'objet d'une nouvelle enquête antitrust, concernant cette fois son système de paiement mobile.

Pas épargnée par les enquêtes antitrust aux États-Unis, Apple est suivie avec attention sur le Vieux Continent où la Commission européenne étudie de près ses activités, et plus particulièrement celles autour de son système de paiement mobile, Apple Pay. L'institution de l'UE cherche à savoir si le géant américain a enfreint le droit de la concurrence.

Apple défavoriserait les solutions de paiement concurrentes, selon certains e-commerçants

Au mois d'août, la Commission européenne, qui traite notamment du droit de la concurrence au sein de l'UE, a adressé un questionnaire aux détaillants qui proposent la solution de paiement Apple Pay à leurs clients. Dans ce dernier, l'institution demandait aux entreprises de vente en ligne si elles étaient incitées à utiliser le service de paiement de la firme de Cupertino au profit d'autres solutions concurrentes.


Si l'on en croit la Commission, certaines réponses ne vont clairement pas dans le sens d'Apple. Elle aurait en effet reçu, au terme de cette enquête, des informations selon lesquelles le géant américain pourrait effectivement imposer des restrictions aux paiements en ligne pour l'achat de biens ou de services. Ces restrictions s'appliqueraient aussi bien sur les sites de e-commerce que sur les applications.

Apple Music et Apple Pay, même combat ?

De tels agissements seraient contraires aux règles européennes et constitueraient une pratique généralisée antitrust, visant à affaiblir la concurrence, d'autant plus que les titulaires d'iPhone se voient déjà proposer Apple Pay comme solution de paiement par défaut, étant nativement incluse sur l'OS.


Disponible depuis fin 2014, Apple Pay fait partie des multiples solutions de paiement en ligne aujourd'hui proposées aux consommateurs et est disponible dans une cinquantaine de pays, dont une vingtaine se trouvent au sein de l'Union européenne.

Si la Commission n'a pas officiellement évoqué l'ouverture d'une enquête, son intérêt pour le service de paiement de la firme laisse peu de place au doute. L'affaire pourrait alors s'ajouter à la plainte déposée en mars dernier par le géant du streaming musical, Spotify, qui accuse Apple d'avoir profité de sa position de propriétaire de l'App Store et d'iOS pour mettre en avant son propre service, Apple Music, au détriment des autres.

Source : Reuters
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va cesser définitivement ses activités cette nuit
Convention citoyenne pour le climat : Macron promet 15 milliards d'euros et des réponses
Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Aux États-Unis, la mortalité des abeilles depuis un an est inquiétante
L’iPhone 12, livré sans chargeur ni écouteurs ?
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Selon Epic Games, la PS5 est
scroll top