Apple utiliserait des puces 5 nm de chez TSMC dès 2020 sur ses iPhone

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
01 mars 2019 à 06h31
1
iPhoneX.jpg

La collaboration entre Apple et le fondeur taïwanais TSMC a encore de beaux jours devant elle, avance le très bien informé DigiTimes (via Tom's Hardware). D'après le quotidien économique, la firme de Cupertino lorgnerait déjà sur le procédé de gravure en 5 nm de TSMC pour les puces de ses iPhone cuvée 2020.

Ce nouveau procédé de gravure serait d'ores et déjà en « bonne voie » chez TSMC, estime le média qui rappelle en outre que le fondeur doit lancer la production de son process 5 nm EUV l'année prochaine, après une année 2018/2019 sous le signe de la gravure en 7 nm. Un procédé qui aura largement profité à Apple pour ses puces A12 Bionic, en 2018, et que la marque doit également d'exploiter sur ses processeurs A13, attendus sur les iPhone 2019.

Le 5 nm pour propulser des processeurs ARM pour MacBook en 2020 ?

Véritable enjeu pour TSMC, le passage au 5 nm dès le début d'année prochaine dépend toutefois de sa maîtrise du procédé de gravure par lithographie extrême ultraviolet (EUV). Un procédé que le groupe a commencé à utiliser avec son actuelle production en 7 nm. C'est cette nouvelle technique qui pourrait notamment permettre aux puces des iPhone 2019 de gagner encore un peu en puissance et/ou en efficacité énergétique, tout en restant sur du 7 nm.

Les modèles 2020 d'iPhone arriveraient, quant à eux, suffisamment tard en cours d'année prochaine pour jouir de la gravure 5 nm de TSMC. Cette dernière serait alors au point pour donner vie aux supposées puces A14, sans qu'Apple n'ait à redouter d'essuyer les plâtres inhérents à un procédé de gravure trop jeune.

Plus intéressant encore, on apprend que la gravure en 5 nm exécutée par TSMC pourrait intéresser Apple pour le renouveau de sa gamme MacBook. D'après DigiTimes, la firme à la pomme prévoirait d'équiper les prochains MacBook de puces ARM de son cru, gravées en 5 nm EUV par TSMC. L'objectif serait alors pour la firme de Tim Cook de s'émanciper d'Intel et de ses processeurs... à condition toutefois que ses propres puces ARM soient en mesure de faire aussi bien, sinon mieux, que les CPUs 10 nm dont Intel disposera logiquement à l'horizon 2020.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Une amende de 5,7 millions de dollars pour TikTok, accusé de violer la vie privée des ados
Bajaboard Pantera : un skateboard électrique ridicule de puissance
Les États-Unis interdisent les batteries lithium-ion en soute dans les avions
Alien, le film sortira en 4K HDR pour son 40ème anniversaire
Amazon collabore avec la FTC dans le cadre d'une plainte pour publication de faux avis
Selon une étude, Netflix perdrait 192 millions de dollars (par mois) à cause du piratage
Rakuten s'allie au géant chinois JD.com pour déployer des drones de livraison au Japon
Des photos volées du Huawei P30 révèlent un zoom optique 7,8x
Surprise ! Le smartphone pliable de Motorola reprendrait le look du RAZR
Facebook confirme le lancement de la fonctionnalité anti-ciblage pour cette année
Haut de page