Apple News : les éditeurs de presse mécontents avant la présentation prévue le 25 mars

14 février 2019 à 17h49
2
Apple News

Alors qu'Apple pourrait annoncer son service d'abonnement à la presse le 25 mars prochain, certains grands quotidiens s'insurgent de la commission de 50 % que l'entreprise californienne souhaite prélever.

Apple News n'est pas encore lancé que déjà les premiers problèmes surviennent. La Pomme prépare depuis quelques mois le lancement d'une offre d'abonnement à la presse, disponible sur l'ensemble de ses appareils. À l'instar de la musique ou de la vidéo, il sera possible d'accéder aux contenus des plus grands journaux et magazines depuis son iPhone ou iPad, via une souscription mensuelle.

Des conditions inacceptables pour certains titres emblématiques

Le Wall Street Journal a pu glaner quelques informations sur les négociations entre les plus grands éditeurs de presse et le constructeur de Cupertino. Et les conditions proposées (imposées?) par ce dernier sont loin de satisfaire les grands groupes de presse américains.

Apple souhaiterait prélever une commission de 50 % sur le prix de l'abonnement final, qui serait fixé autour de 10 $ (le prix semble encore incertain, selon les sources du journal). L'autre moitié serait répartie entre les différents partenaires disponibles sur la plateforme, sur la base du temps passé par le lecteur sur tel ou tel magazine ou journal.

Le groupe ne partagerait pas en outre les données personnelles des abonnés, comme l'adresse mail ou postale, des informations indispensables pour les groupes de presse afin d'effectuer des opérations marketing auprès de leurs clients.

Le New York Times et le Washington Post seraient opposés à de telles conditions et poursuivent les négociations. Le risque, pour Apple, serait de ne pas proposer ces deux emblèmes de la presse américaine au lancement. Du côté du Wall Street Journal, l'idée de ce partage des recettes est moins contestée.

Une annonce pourrait avoir lieu le 25 mars dans un keynote dédié aux services

Apple, pour convaincre les réticents, pourra compter sur le nombre de visites de son application. Déjà installée par défaut sur tous les appareils iOS aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni et en Australie, Apple News est consultée par 85 millions d'utilisateurs mensuels.

Malgré ses points d'achoppement, Apple entend bien lancer rapidement son nouveau service. La date du 25 mars serait calée pour un keynote entièrement dédié aux services de la marque. Si la rumeur veut que seul le service Apple News soit présenté, il se peut que la firme glisse un mot au sujet de son offre de streaming vidéo, prévue également pour cette année.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
0
667
Tous les editeurs qui ne voulaient pas de Texture vont etre encore plus ravis. Et tt le temps que certains ont mis a s’organiser, chacun voulant sauver son pré carré. Jusqu’au moment ou ils n’ont plus la taille critique et les epaules pour refuser de se faire ponctionner a foison. Et pourtant l’aggregation des news sans reel controle sur des plateformes comme FB etait un signal d’alarme sur la facon de consommer la presse.<br /> On se demande qui plaindre. Les gros survivront, mais les autres…
manu0086
Apple News payant, ça ne rapportera que des clopinettes pour les médias. Ils n’ont rien à y gagner d’y être présents, ils risquent plutôt de perdre des abonnés qui leur rapportent bien plus que cela.<br /> De toutes façons, les services payants Apple ont toujours été trop restreints et pas très aguicheurs… que de gros médias n’y soient pas n’a rien d’anormal, c’est la continuité d’Apple.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Intel présente ses nouveaux NUC Pro
Ce chargeur à induction de chez Samsung est GRATUIT
BMW va adopter le même format de batteries que Tesla
Amazon Prime Video s'offre un coup de jeune bien mérité sur les Freebox
Realme lance son 9i 5G au rapport prix-performances bluffant, mais arrivera-t-il en France ?
Mettez Chrome à jour tout de suite pour corriger une faille zero-day exploitée
Quelle puce dans quel iPhone 15 ? A16 ou A17 ? Les choses se précisent
Cet étonnant robot est animé par un Raspberry Pi, mais est loin d'être low-cost
Le Core i9-13900K Raptor Lake d'Intel aurait un mode
Intel Arc A580 : sur Ashes of the Singularity, la carte graphique est au niveau d'une RTX 3050
Haut de page