Amazon : la fonction de sous-titrage d’Audible fait face aux plaintes des principaux éditeurs de livres

Alexandre Boero Contributeur
27 août 2019 à 16h18
0
amazon-audible-couv.jpg
© Amazon

Le géant du e-commerce s'est attiré les foudres de plusieurs éditeurs de livres de renom avec la nouvelle fonctionnalité de sa filiale Audible.

Plusieurs éditeurs de livres du monde se sont entendus pour déposer une plainte contre Audible. La cause ? Une fonctionnalité de sous-titrage proposée par la filiale du géant du e-commerce Amazon, spécialisée dans les audiobooks, les fameux livres audio au téléchargement. Pour les plaignants, Audible ne disposerait pas des droits nécessaires et enfreindraient la loi sur le droit d'auteur.

La fonctionnalité qui transforme la voix en texte dans le collimateur des éditeurs

Sept des plus gros éditeurs présents aux États-Unis, Chronicle, Hachette, HaperCollins, Macmillan, Pengouin Random House, Scholastic (connu notamment pour détenir les droits d'édition sur Harry Potter et Hunger Games) et Simon & Schuster, ont déposé leur plainte, vendredi, devant le tribunal de New-York, pour faire valoir leurs droits. Preuve que l'histoire est sérieuse et que les enjeux sont importants.


Ensemble, ils pestent contre Audible Captions, une fonctionnalité dévoilée en juillet par l'application, censée être intégrée à celle-ci dans le courant du mois de septembre. Captions utilise la technologie de reconnaissance automatique de la parole, « speech-to-text », pour retranscrire l'audio en texte, afin que les utilisateurs puissent bénéficier des deux fonctions en même temps, notamment dans le cadre scolaire.

Un conflit sur les droits d'exploitation, que nie Audible

Ce qui pénalise les éditeurs de livres, ce sont les droits alloués. Ceux nécessaires à l'exploitation de livres audio ne sont pas les mêmes que ceux requis pour l'exploiter en version écrite. Le principe est le même pour un bouquin physique et sa version électronique. Les deux sont distincts.

Ainsi, les plaignants voient cela comme un terrible affront fait au droit d'auteur. Car jusqu'à preuve du contraire, Audible ne dispose que des droits d'exploitation pour les versions audio des livres. Et les éditeurs redoutent de subir des difficultés supplémentaires, alors que l'e-book, pourtant promis à un bel avenir, est sérieusement concurrencé par le livre audio, en plein boom.


Filiale d'Amazon depuis 2008, Audible, elle, a fait part de sa surprise et explique que sa fonctionnalité ne se destine absolument pas à transformer le fichier audio en livre, ne permettant de suivre que quelques lignes de texte.

Source : The Verge
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top