Résultats Amazon : un solide bilan porté par la croissance d'AWS, mais une livraison en 24h qui coûte cher

26 juillet 2019 à 15h21
0
amazon_prime1600

Au deuxième trimestre, la firme de Jeff Bezos a gonflé ses revenus, mais pas ses bénéfices, la faute à de trop lourds investissements.

Amazon a publié ses résultats trimestriels le jeudi 25 juillet. Le géant du e-commerce, déjà sous le coup d'une enquête gouvernementale américaine liée à de potentielles pratiques anticoncurrentielles, a surpris en dévoilant un bilan inférieur aux prévisions des analystes. Le programme de livraison en un jour réservé aux membres Prime coûte très cher à la société.

Un bénéfice plus faible que prévu pour Amazon

Au deuxième trimestre, Amazon a généré un chiffre d'affaires de 63,40 milliards de dollars (soit 56,91 milliards d'euros), en progression nette de 19,9 %, bien au-delà des attentes (62,48 milliards). Celui-ci est aussi supérieur au chiffre d'affaires du premier trimestre (59,7 milliards de dollars), sans doute un effet de l'événement Prime Days. La firme de Seattle prévoit un chiffre d'affaires compris entre 66 et 70 milliards de dollars au troisième trimestre.


C'est plus du côté des bénéfices qu'Amazon déçoit. Alors que ces derniers étaient de l'ordre de 3,6 milliards sur le premier trimestre, le bénéfice des trois derniers mois n'a pas dépassé les 2,6 milliards de dollars. Les analystes s'attendaient à un résultat tournant autour des 2,8 milliards. Le bénéfice par action, lui, est de 5,22 dollars. Pour le prochain trimestre, l'entreprise s'attend à un bénéfice compris entre 2,1 et 3,1 milliards de dollars.

AWS progresse sur le Cloud, qui est en train d'arriver à maturité

Du côté d'Amazon Web Services (AWS), la division Cloud du roi du e-commerce, oui, la croissance des bénéfices est moins forte que l'an dernier, puisqu'elle passe de 49 à 37 %. Mais sur ce deuxième trimestre, le chiffre d'affaires d'AWS a progressé de 37 % sur un an pour atteindre les 8,4 milliards de dollars (conte 6,1 milliards l'année précédente).

AWS continue par ailleurs de grossir au sein d'Amazon, passant de 12 % des revenus totaux de l'entreprise au premier trimestre à 13 % au second. Si ces revenus sur le Cloud restent considérables, on est tout de même en train d'assister à la maturation progressive du marché.


Enfin, la livraison en un jour, disponible pour les abonnés Prime qui sont d'ailleurs plus de 100 millions dans le monde, a eu quelques conséquences sur le bilan d'Amazon. Le programme est fort coûteux : plus de 800 millions de dollars investis au deuxième trimestre. « Nous avons eu des coûts additionnels dans nos entrepôts, et notre expansion rapide nous a coûté en productivité », a déclaré Brian Olsavsky, Directeur financier du groupe.

Comme chez Google ou du côté de Microsoft, l'heure n'est pas à la crise donc, loin de là.

Source : Communiqué de presse
11
8
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
Malgré l’essor des voitures électriques, les constructeurs pourraient supprimer 80 000 postes
SFR augmente le prix de ses forfaits internet fixe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top