Résultats Amazon : un solide bilan porté par la croissance d'AWS, mais une livraison en 24h qui coûte cher

26 juillet 2019 à 15h21
11
amazon_prime1600

Au deuxième trimestre, la firme de Jeff Bezos a gonflé ses revenus, mais pas ses bénéfices, la faute à de trop lourds investissements.

Amazon a publié ses résultats trimestriels le jeudi 25 juillet. Le géant du e-commerce, déjà sous le coup d'une enquête gouvernementale américaine liée à de potentielles pratiques anticoncurrentielles, a surpris en dévoilant un bilan inférieur aux prévisions des analystes. Le programme de livraison en un jour réservé aux membres Prime coûte très cher à la société.

Un bénéfice plus faible que prévu pour Amazon

Au deuxième trimestre, Amazon a généré un chiffre d'affaires de 63,40 milliards de dollars (soit 56,91 milliards d'euros), en progression nette de 19,9 %, bien au-delà des attentes (62,48 milliards). Celui-ci est aussi supérieur au chiffre d'affaires du premier trimestre (59,7 milliards de dollars), sans doute un effet de l'événement Prime Days. La firme de Seattle prévoit un chiffre d'affaires compris entre 66 et 70 milliards de dollars au troisième trimestre.


C'est plus du côté des bénéfices qu'Amazon déçoit. Alors que ces derniers étaient de l'ordre de 3,6 milliards sur le premier trimestre, le bénéfice des trois derniers mois n'a pas dépassé les 2,6 milliards de dollars. Les analystes s'attendaient à un résultat tournant autour des 2,8 milliards. Le bénéfice par action, lui, est de 5,22 dollars. Pour le prochain trimestre, l'entreprise s'attend à un bénéfice compris entre 2,1 et 3,1 milliards de dollars.

AWS progresse sur le Cloud, qui est en train d'arriver à maturité

Du côté d'Amazon Web Services (AWS), la division Cloud du roi du e-commerce, oui, la croissance des bénéfices est moins forte que l'an dernier, puisqu'elle passe de 49 à 37 %. Mais sur ce deuxième trimestre, le chiffre d'affaires d'AWS a progressé de 37 % sur un an pour atteindre les 8,4 milliards de dollars (conte 6,1 milliards l'année précédente).

AWS continue par ailleurs de grossir au sein d'Amazon, passant de 12 % des revenus totaux de l'entreprise au premier trimestre à 13 % au second. Si ces revenus sur le Cloud restent considérables, on est tout de même en train d'assister à la maturation progressive du marché.


Enfin, la livraison en un jour, disponible pour les abonnés Prime qui sont d'ailleurs plus de 100 millions dans le monde, a eu quelques conséquences sur le bilan d'Amazon. Le programme est fort coûteux : plus de 800 millions de dollars investis au deuxième trimestre. « Nous avons eu des coûts additionnels dans nos entrepôts, et notre expansion rapide nous a coûté en productivité », a déclaré Brian Olsavsky, Directeur financier du groupe.

Comme chez Google ou du côté de Microsoft, l'heure n'est pas à la crise donc, loin de là.

Source : Communiqué de presse
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
8
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

🔥 Soldes Cdiscount : PC portable Gamer Asus 15.6
Microsoft revoit son modèle de mise à jour de Windows 10
🔥 Soldes Rakuten : Smartphone iPhone Xr rouge 64 Go à 638€ (31,90€ de Super Points)
La Boring Company d'Elon Musk a levé 120 millions de dollars
🔥 Vente Flash PS4 chez Amazon : -50€ sur les PS4 et un jeu ou une manette offerte !
SpaceX : le prototype Starhopper a réalisé son tout premier lancement
La CNIL inflige une amende au courtier Active Assurances pour atteinte à la sécurité des données
Cyberpunk 2077 a annoncé sa présence à la Gamescom 2019 !
Nostalgie : on a retrouvé Steve Ballmer, toujours en grande forme !
Haut de page