Amazon enregistre un bénéfice spectaculaire au deuxième trimestre

Par ,
le 27 juillet 2018
 0
shutterstock_794307916.jpg

Le géant du e-commerce a fait exploser son chiffre d'affaires et décoller ses bénéfices au second trimestre 2018, en surpassant toutes les estimations des analystes.

Pendant que Facebook pleure en bourse, Amazon rit. Le groupe du décideur le plus influent de l'année, Jeff Bezos, a dévoilé jeudi 26 juillet les résultats financiers de son activité du deuxième trimestre 2018. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'ils sont exceptionnels. Autant vous dire qu'on a dû fêter la bonne nouvelle jusqu'au bout de la nuit du côté de Seattle, où siège l'entreprise.

Un chiffre d'affaires en hausse de 39 %


Depuis le début de l'année, l'action boursière d'Amazon se porte bien, avec une progression de l'ordre de 60 %. Le 18 juillet dernier, la firme a même flirté avec la barre des 900 milliards de dollars
de capitalisation boursière.

Au second trimestre 2018, le chiffre d'affaires d'Amazon atteint 52,89 milliards de dollars (4,55 milliards d'euros), ce qui représente une hausse impressionnante de 39 % par rapport au deuxième trimestre 2017. La firme peut aussi se vanter de son bénéfice net pour la période, de l'ordre de 2,53 milliards de dollars (2,17 milliards d'euros). Un an plus tôt, le bénéfice d'Amazon n'était « que » de 197 millions d'euros, treize fois moins qu'aujourd'hui, rien que ça.

shutterstock_1050585296.jpg

Le groupe porté par sa filiale Amazon Web Services


La belle activité du groupe résulte notamment de celle de sa filiale Amazon Web Services (AWS), dont le chiffre d'affaires a explosé et bondi de 49 % à plus de 6 milliards de dollars, dépassant les pronostics des économistes. Rappelons qu'AWS est dédiée aux services de cloud computing (stockage dématérialisé). Elle a notamment accueilli de nouveaux clients majeurs durant ce trimestre, parmi lesquels Ryanair, Epic Games, la 21st Century Fox, ou encore Verizon pour sa filiale Oath.

Désormais, Amazon se tourne vers le troisième trimestre -déjà en cours- et table sur un chiffre d'affaires compris entre 54 et 57,5 milliards de dollars, soit une hausse attendue de 23 à 31 % de ce dernier. Le bénéfice net, lui, devrait largement être supérieur au milliard de dollars.

Modifié le 27/07/2018 à 16h25
scroll top