Facebook : un usage en hausse mais une inquiétude sur les résultats à venir

30 avril 2020 à 16h01
0
Mark Zuckerberg

Facebook résiste à la crise du coronavirus, mais craint une baisse de sa fréquentation et de ses revenus dans un futur proche. Pourtant, le réseau social a présenté, mercredi 29 janvier, ses résultats trimestriels : le chiffre d'affaires de l'entreprise a augmenté de 18 % par rapport à la même période l'année dernière, tandis que ses bénéfices augmentent de 102 %, pour atteindre 4,9 milliards de dollars au premier trimestre.

Des résultats plus élevés qu'attendus et qui ravissent Wall Street. Le cours de Facebook a en effet augmenté de 10 % à la clôture de la Bourse de New York, ce mercredi. Le géant des réseaux sociaux et de la publicité en ligne s'attend toutefois à une baisse significative du nombre de ses utilisateurs et de ses revenus après le passage de l'ouragan coronavirus.


Un « nombre record d'utilisateurs » sur les services Facebook et des résultats au beau fixe

Le nombre d'utilisateurs comme les profits de Facebook bondissent au premier trimestre 2020, malgré un mois de mars compliqué en termes de revenus publicitaires.

Facebook profite, à l'instar des autres réseaux sociaux, de la multiplication du temps passé en ligne par les utilisateurs sur ses différentes plateformes durant cette période de confinement globalisée.

L'entreprise explique ainsi, dans son rapport trimestriel, qu'un « nombre records de personnes » utilisent ses services : 2,6 milliards d'utilisateurs actifs quotidiens ont été dénombrés sur Facebook, WhatsApp, Messenger et Instagram, contre 2,26 en décembre dernier.

Le mois dernier, Facebook annonçait que ses deux applications de messagerie (WhatsApp et Messenger) réunissait 700 millions d'utilisateurs quotidiens à travers la planète, soit 50 % de plus qu'en février.

Les revenus publicitaires du « Big F » s'alignent, pour le moment, avec la fréquentation : Facebook affiche un chiffre d'affaires de 17,7 milliards de dollars, dépassant les prédictions des analystes. Les profits bondissent quant à eux de 102 %, pour atteindre 4,9 milliards de dollars ce trimestre. Le nombre de personnes se connectant à Facebook uniquement chaque jour bondi de 11 % par rapport à la même période l'année dernière, soit 1,7 milliards de personnes.

L'entreprise ajoute enfin que ses produits ne reposant pas sur la vente de publicités, comme le casque VR Oculus ou la tablette Portal, se vendent 80 % plus que l'année passée, pour atteindre un revenu de 300 millions de dollars.


Des craintes pour le futur

Néanmoins, l'entreprise a bien conscience que ces signes de croissance ne seront peut-être que de courte durée. Les effets néfastes de la pandémie sur l'économie mondiale, couplée à la longue période de déconfinement qui s'annonce, pourrait faire du mal à l'entreprise tant en termes de fréquentation que de revenus publicitaires.

« Notre business a été impact par la pandémie de COVID-19 et, comme toute autre entreprise, nous faisons face à une période d'incertitude », note Facebook dans son rapport. « Nous nous attendons à ce que nos performances soient impactées par des problèmes indépendant de notre propre contrôle, notamment la durée et l'efficience des mesures de confinement, l'effectivité des stimuli économiques dans le monde entier et les fluctuations des devises monétaires par rapport au dollars américain ».

Malgré les résultats présentés, l'entreprise reconnaît avoir subi « une réduction significative de la demande des annonceurs et une baisse de (ses) tarifs pendant les trois dernières semaines de mars » et note que « les tendances du mois d'avril reflètent une faiblesse (des recettes) sur toutes nos zones géographiques ». Une analyse comparable avec celle d'Alphabet, la maison-mère de Google, qui a publié ses propres résultats trimestriels en début de semaine.

Comme le raconte avec précision le New York Times, le fonctionnement de l'entreprise est également chamboulé par les mesures de confinement. Pour la première fois, ses 45 000 employés travaillent depuis chez eux. Mark Zuckerberg, de son côté, a annoncé que Facebook ne tiendrait aucun événement physique avant 2021.

Source : The Verge
Modifié le 30/04/2020 à 16h01
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Windows : un lanceur d'applications ressemblant à Spotlight (macOS) arrivera via PowerToys
Burnout Paradise Remastered sortira en juin sur Switch
Assassin's Creed: Valhalla s'offre un premier trailer
Bon plan Dyson : l'aspirateur V11 Absolute Extra Pro + purificateur d'air à un prix imbattable
Coronavirus : le paiement NFC sans contact a fait un bond de 40% selon Mastercard
Le Raspberry Pi 4 enfin pris en charge par RetroPie (dans sa nouvelle bêta)
Deezer développe une IA qui détecte le contenu audio
Redmi Note 9, Note 9 Pro et Xiaomi Mi Note 10 Lite : tout savoir sur les nouveaux modèles annoncés aujourd'hui
Reddit lance un outil de chat pour ses subreddits
Haut de page