Google, refroidie par le coronavirus, va moins recruter en 2020

16 avril 2020 à 17h08
4
sundar-pichai-google.jpg
Sundar Pichai (© Google)

Quelque peu douché par des revenus publicitaires en baisse, le géant américain recrutera moins de salariés que prévu cette année.

Sur Google comme sur d'autres géants de la tech, la crise du coronavirus a ses effets, et ils ne sont pas forcément positifs. Alphabet, la maison-mère de la firme de Moutain View, va réduire la voilure en termes de recrutement, alors que son activité ralentit depuis plusieurs semaines, amputée d'une partie de ses revenus publicitaires.


Un recrutement freiné et des investissements moindres

Sundar Pichai, Président-directeur général du groupe, a informé son personnel de la décision de couper dans les recrutements dans un courrier électronique, que les salariés ont reçu mercredi. Et il n'y a pas que du côté des ressources humaines que le groupe va réduire ses frais. Les investissements dans certains équipements, comme les data centers, ou dans le marketing et les déplacements vont être réduits.

Seuls certains domaines stratégiques et essentiels à la croissance de l'entreprise seront préservés des coupes budgétaires. À la fin de l'année 2019, le groupe Alphabet comptait 118 899 salariés. D'autres mastodontes comme Microsoft ont aussi décidé de suspendre certains recrutements, en marge de la crise de Covid-19.


Google ne devrait pas supprimer d'emplois

Pour Google, la baisse des revenus publicitaires s'explique par la réduction des dépenses marketing de certains annonceurs, notamment ceux issus des secteurs du voyage, du commerce de détail ou du sport, qui sont des clients très importants pour la firme. « L'économie mondiale entière souffre, et Google et Alphabet ne sont pas à l'abri des effets de cette pandémie mondiale », a expliqué Sundar Pichai à ses salariés.

Pour Alphabet et sa filiale, la mesure est exceptionnelle. En 2009, le groupe avait bien supprimé certains emplois après la crise financière, mais le phénomène n'était pas comparable. Rien que l'année dernière, l'entreprise avait recruté 20 000 personnes. Pour l'heure, aucun emploi n'est menacé au sein de la firme.

Google a par ailleurs fait don de 4 000 Chromebook aux écoles depuis le début de la crise de coronavirus, ainsi que 800 millions de dollars de subventions et de crédits à la clientèle. Le personnel, lui, poursuit son activité en télétravail, et les collaborateurs qui travaillent dans les bureaux du groupe conservent pleinement leur salaire et avantages sociaux.

Source : Bloomberg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
dj41ph4
Revenu publicitaire en moins… tout le monde est sur internet et sur youtube… + que d’habitude…
tfpsly
tout le monde est sur internet et sur youtube… + que d’habitude…<br /> Donc plus de pubs vues. Mais pas forcément payées autant à l’unité : si pleins d’entreprises ont des problèmes de revenus en baisse, elles ne voudront pas payer autant pour afficher des pubs. Baisse de la demande des entreprises = baisse des prix.<br /> A vérifier aux prochaines annonces des résultats trimestriaux.
Cmoi
Les gens achètent moins (même sur internet), donc moins de campagnes de pubs…
lapin-tfc
Il y a simplement moins d’annonceurs qui font des campagnes de publicité donc forcément moins de revenus même si plus d’audience / de consultations de pages
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

L'Apple Mac mini passe sous la barre de 980€ ! (offre limitée)
Un pack Logitech clavier et souris MK235 sans fil à prix réduit
1 To de stockage pour 50€ avec le disque dur externe Toshiba Canvio Basics
Waze met à jour ses cartes avec des informations liées au COVID-19
Forfait mobile : tout savoir sur le forfait illimité RED 60 Go
Slack : vous pouvez maintenant programmer des rappels de messages personnalisés
Un Tamagotchi Evangelion, vous en rêviez ? C'est désormais une réalité !
Google Play : une section
Minecraft RTX sera disponible aujourd'hui à 19h
Coronavirus : en Inde, l'application de tracking atteint les 50 millions d'utilisateurs en 13 jours
Haut de page