Santé : Epic met les choses au point et écarte fermement un possible rachat par Apple

le 19 février 2019
 0
epic-systems.jpg

Intéressée par les soins de santé, Apple aurait pu être tentée de s'approprier Epic Systems, poids lourd des logiciels médicaux.

Apple ne cache plus ses ambitions pour le secteur de la santé. Forte de ses 1,4 milliard d'utilisateurs et de services porteurs, la société pourrait devenir un acteur important dans le secteur des soins de santé numérique. Jim Cramer, le célèbre présentateur du show Mad Money, consacré à Wall Street, a suggéré en janvier dernier à Apple de faire une grande acquisition, comme celle d'Epic Systems. Sauf que la société de dossiers médicaux électroniques n'entend pas se faire racheter.

Et si Apple devenait le fournisseur mondial de dossiers médicaux électroniques ?


Epic Systems (à ne pas confondre avec Epic Games évidemment) est une société spécialisée dans la création des dossiers de santé numérique. Elle est l'une des firmes d'informatique privée les plus importantes du secteur de la santé. Epic vend son logiciel de gestion et d'archivage des dossiers médicaux à de nombreux hôpitaux américains.

L'acquisition éventuelle de l'entreprise permettrait à Apple de définitivement convaincre ses clients et ses investisseurs de l'importance de la santé dans ses activités. Elle permettrait aussi à la firme de Cupertino de devenir, dans le futur, le fournisseur universel de dossiers médicaux électroniques.

Epic Systems ne cède à aucun des GAFA


Mais Epic ne voit pas d'un bon œil la « suggestion » de Jim Cramer. Judy Faulkner, PDG d'Epic Systems et troisième femme la plus riche des États-Unis, a été claire : « Nous ne ferons pas cela ».

La dirigeante, qui a fondé la société, n'en est pas à sa première sortie concernant les membres du GAFA. Avant d'écarter toute possibilité de rachat d'Apple, elle avait douché les ambitions de Google, Amazon et Microsoft, qui souhaitaient faire céder Epic à leurs offres sur le cloud. Judy Faulkner refuse encore à ce jour de céder aux tentations des géants du numérique et a toujours écarté l'éventualité d'une introduction de sa société en bourse.

Il y a quelques jours, Apple avait annoncé travailler avec le département américain des anciens combattants pour prendre en charge le dossier médical de ses derniers via l'application Santé sur iOS, touchant ainsi quelque 9 millions de personnes. La fonctionnalité, qui devrait arriver cet été outre-Atlantique, doit comporter des informations sur les allergies, les vaccinations, les médicaments, les recherches de laboratoire, les procédures et les signes vitaux.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Facebook travaille sur son propre assistant vocal, pour concurrencer Alexa et Siri
Face aux géants comme Alibaba, Amazon ferme sa marketplace en Chine
Pinterest pèse 12,7 milliards de dollars et fait une entrée réussie en Bourse
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
L'UE vote en faveur d'une nouvelle limite d'émission de CO2 pour les camions
Test LIFX Beam : l’éclairage connecté au service du design d’intérieur
Oups : Facebook a
Programmation : quels langages sont les plus recherchés et rémunérateurs ?
Google et Amazon font la paix : Chromecast va désormais supporter Amazon Prime Video
Finalement, Pepsi abandonne son idée de mettre de la publicité en orbite
MSI annonce que les cartes mères en chipset AMD 300 supporteront bien les Ryzen 3000
Mi 9 SE, trottinette électrique : Xiaomi signe une distribution exclusive avec Fnac Darty
Notre-Dame de Paris : Drones, robots... La technologie de plus en plus sollicitée par les secours
Les GAFAM désarment un projet de loi protégeant les données personnelles des utilisateurs
Les Furtifs, le dernier livre phénomène d'Alain Damasio, sort aujourd'hui
scroll top