Santé : Epic met les choses au point et écarte fermement un possible rachat par Apple

Alexandre Boero Contributeur
19 février 2019 à 10h35
0
epic-systems.jpg

Intéressée par les soins de santé, Apple aurait pu être tentée de s'approprier Epic Systems, poids lourd des logiciels médicaux.

Apple ne cache plus ses ambitions pour le secteur de la santé. Forte de ses 1,4 milliard d'utilisateurs et de services porteurs, la société pourrait devenir un acteur important dans le secteur des soins de santé numérique. Jim Cramer, le célèbre présentateur du show Mad Money, consacré à Wall Street, a suggéré en janvier dernier à Apple de faire une grande acquisition, comme celle d'Epic Systems. Sauf que la société de dossiers médicaux électroniques n'entend pas se faire racheter.

Et si Apple devenait le fournisseur mondial de dossiers médicaux électroniques ?

Epic Systems (à ne pas confondre avec Epic Games évidemment) est une société spécialisée dans la création des dossiers de santé numérique. Elle est l'une des firmes d'informatique privée les plus importantes du secteur de la santé. Epic vend son logiciel de gestion et d'archivage des dossiers médicaux à de nombreux hôpitaux américains.

L'acquisition éventuelle de l'entreprise permettrait à Apple de définitivement convaincre ses clients et ses investisseurs de l'importance de la santé dans ses activités. Elle permettrait aussi à la firme de Cupertino de devenir, dans le futur, le fournisseur universel de dossiers médicaux électroniques.

Epic Systems ne cède à aucun des GAFA

Mais Epic ne voit pas d'un bon œil la « suggestion » de Jim Cramer. Judy Faulkner, PDG d'Epic Systems et troisième femme la plus riche des États-Unis, a été claire : « Nous ne ferons pas cela ».

La dirigeante, qui a fondé la société, n'en est pas à sa première sortie concernant les membres du GAFA. Avant d'écarter toute possibilité de rachat d'Apple, elle avait douché les ambitions de Google, Amazon et Microsoft, qui souhaitaient faire céder Epic à leurs offres sur le cloud. Judy Faulkner refuse encore à ce jour de céder aux tentations des géants du numérique et a toujours écarté l'éventualité d'une introduction de sa société en bourse.

Il y a quelques jours, Apple avait annoncé travailler avec le département américain des anciens combattants pour prendre en charge le dossier médical de ses derniers via l'application Santé sur iOS, touchant ainsi quelque 9 millions de personnes. La fonctionnalité, qui devrait arriver cet été outre-Atlantique, doit comporter des informations sur les allergies, les vaccinations, les médicaments, les recherches de laboratoire, les procédures et les signes vitaux.

5 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Car of the Year 2020 : six voitures électriques en lice pour rallier la finale
Finalement, Huawei admet que bâtir une alternative à Android lui prendra des années
Sortie extravéhiculaire 100 % féminine : suivez l'événement en direct !

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top