Foxconn revoit ses plans concernant son usine américaine à 10 milliards de dollars

le 02 février 2019
 0
Foxconn

Le groupe taïwanais a mis de côté la production d'écrans LCD pour téléviseurs pour finalement se consacrer sur la recherche et développement, pour son projet géant dans le Wisconsin, aux États-Unis.

En juin 2018, le président américain, Donald Trump, et celui de Foxconn, Terry Gou, avaient annoncé l'investissement de 10 milliards de dollars de la société taïwanaise dans l'un des États des USA favorables à Donald Trump, le Wisconsin. L'usine de Milwaukee devait fabriquer des écrans LCD, créer 3 000 emplois et faire travailler, à terme, pas moins de 13 000 personnes. Mais la firme vient d'opérer un virage serré qui modifie radicalement sa trajectoire première.

Foxconn ne compte plus produire aux États-Unis


Pour sa future usine du Wisconsin, Foxconn ne devrait finalement embaucher que des ingénieurs et des chercheurs. Exit donc la main d'œuvre et la production auxquelles Donald Trump tenait, place à la recherche et développement.

L'assistant de Terry Gou, Louis Woo, a précisé qu'aujourd'hui, le coût de la main-d'œuvre américaine était trop élevé et que, de fait, celui de la fabrication d'écrans de télévision aux États-Unis l'était aussi. « En termes de télévision, nous n'avons aucune place aux États-Unis. [...] Nous ne pouvons pas rivaliser », précise-t-il. Woo a ajouté que Foxconn gagnerait en rentabilité de produire en Chine, au Japon, puis d'assembler au Mexique avant d'importer le produit fini aux USA.

Des promesses d'embauche qui ne seront pas tenues


Dans le Wisconsin, plutôt qu'une usine, Foxconn devrait donc créer un pôle technologique basé sur la recherche mais réaliser aussi des opérations d'emballage et d'assemblage. Le site produirait également des produits techniques spécialisés destinés aux secteurs de l'industrie et de la santé. Le site devait employer 5 200 personnes d'ici la fin 2020. Désormais, Foxconn tablerait plus sur 1 000 personnes, loin de la promesse initiale.

La nouvelle provoque une certaine colère aux États-Unis, notamment chez les Démocrates qui ne manquent pas de rappeler que Foxconn a obtenu un cadeau de 4 milliards de dollars allègements fiscaux.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Samsung : une mise à jour du Galaxy S10 apporte un mode photo de nuit
La PS5 proposera
Des satellites bientôt mis en orbite pour identifier les plus gros pollueurs de la planète
Informatique quantique : où en est-on ?
Test Huawei P30 Pro : le nouveau champion de la photographie
Google Chrome : un mode Lecture pourrait bientôt être déployé
Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
scroll top