En mauvaise passe, Kickstarter pourrait licencier près de 45 % de sa masse salariale

04 mai 2020 à 16h30
0
Kickstarter

Face à la crise sanitaire et économique causée par le coronavirus, Kickstarter pourrait se séparer de 45 % de ses salariés, selon un accord ratifié par l'OPEIU, le syndicat représentant les employés de la plateforme.

Le PDG de Kickstarter, en la personne d'Aziz Hasan, avait déjà tiré la sonnette d'alarme en avril dernier. L'activité et les revenus de sa plateforme sont mis à mal depuis l'explosion du coronavirus (Covid-19) dans le monde, qui a entraîné une crise économique mondiale fatale pour certaines entreprises. Kickstarter en fait définitivement partie.


Dégringolade

La société new-yorkaise derrière la célèbre plateforme de financement participatif a en effet confirmé à Gizmodo que ces baisses de revenus l'obligeraient à considérablement réduire ses effectifs. D'après le responsable du pôle communication David Gallagher, le nombre de projets en direct a baissé de 35 % par rapport à l'année dernière. Il y a un mois, cette chute tutoyait les 27 % : autrement dit, la dégringolade se poursuit.

Kickstarter

« Les frais des projets financés sont notre unique source de revenus. Nos marges étaient déjà minces avant la crise, et nous ne savons pas quand la situation reviendra à la normale », a indiqué M. Gallagher. Le 1er mai, un accord de licenciement a ainsi été ratifié par l'OPEIU, le syndicat représentant les salariés de Kickstarter, prévoyant une large vague de licenciements : 45 % des 140 employés pourraient prendre la porte.


Des conditions imposées

Bien que David Gallagher conteste ce chiffre élevé, l'accord contient certaines conditions exposées dans un communiqué de presse : quatre mois d'indemnité de départ pour tous les employés licenciés, quatre ou six mois de couverture médicale selon les salaires annuels et la levée de la clause de non-concurrence.

Sources : communiqué de presse, Gizmodo
14
11
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top