Face à une baisse du nombre de projets, Kickstarter envisage de licencier une partie de son personnel

22 avril 2020 à 09h50
0
Kickstarter
© Postmodern Studio / Shutterstock.com

Le marché du financement participatif, qui a connu un boom en France ces dernières années, piétine en période de pandémie. L'une des plus importantes plateformes du secteur, Kickstarter a annoncé avoir observé une baisse du nombre de projets de 35 %.

Après avoir lancé différentes mesures, la société envisage des licenciements.

Kickstarter attaqué par le COVID-19

Dans une note publiée par The Verge, le P.-D.G. de la société, Aziz Hasan, affirme avoir constaté une baisse de 35 % du nombre de projets par rapport à l'année passée, sans « aucun signe clair de rebond ».

La plateforme de crowdfunding tirant ses revenus des projets qu'elle répertorie, ce recul l'incite à licencier une partie de son personnel. Dans son communiqué, Aziz Hasan affirme que « bien que les projets sur le site continuent de recueillir un large soutien de la part des bailleurs de fonds, nous avons vu beaucoup moins de projets lancés sur la plateforme au cours des dernières semaines. [ ... ] Par conséquent, le volume de nos promesses de dons et nos revenus sont également en forte baisse ». Il ajoute que « la configuration future de l'entreprise nécessitera une réduction significative des coûts ».


Face à l'incertitude

À l'heure actuelle, Kickstarter compte 140 employés, dont la majeure partie s'est récemment syndiquée. Selon Aziz Hasan, la « réduction significative des coûts » consiste déjà en « la réduction de la rémunération d'un certain nombre de hauts dirigeants de l'entreprise, dont moi-même et le conseil d'administration », l'instauration d'une nouvelle politique d'embauche et une réduction des coûts non liés aux effectifs.

Mais des discussions ont également été engagées avec les responsables syndicaux à propos de « licenciements potentiels ». Pour Aziz Hassan, « la vérité est que ces mesures ne suffiront pas pour continuer à servir les créateurs durant cette crise et au-delà. Nous devons examiner plus largement les moyens de restructurer l'entreprise, y compris les licenciements potentiels au sein des équipes et à tous les niveaux du personnel ». Les négociations évoquées avec l'OPEIU, un syndicat américain représentant 105 000 salariés, ont commencé et devraient donner lieu à des décisions concrètes dans les prochains jours.

Kickstarter cherche également des moyens de stimuler la création, Aziz Hassan reconnaissant volontiers que « l'incertitude de cette période est stressante », aussi bien pour les créateurs que pour les employés de la plateforme. Celle-ci a lancé l'initiative « Voix intérieures », qui invite à lancer de nouveaux projets depuis chez soi.

Source : The Verge
Modifié le 22/04/2020 à 09h51
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
scroll top