Coronavirus : le paiement NFC sans contact a fait un bond de 40% selon Mastercard

0
mastercard

Epidémie de coronavirus oblige, les paiements NFC se sont multipliés ces dernières semaines, comme l'indique le groupe Mastercard.

Bien que la majorité des commerces soient actuellement fermés, les rares boutiques ouvertes demandent généralement à leurs clients de faire l'appoint pour le paiement en espèces, ou (bien) mieux, de privilégier le paiement sans-contact (ou « NFC »). Il est donc assez logique de voir ce dernier progresser fortement depuis quelques semaines, de l'ordre de 40 % environ, selon Mastercard.

Un bond de 40 % pour le paiement sans-contact ?

Evidemment, pour les utilisateurs, outre le fait de ne pas avoir à composer un code sur un terminal ou à manipuler des pièces et billets, le paiement sans-contact est également très rapide, et permet donc aux clients de rapidement sortir des boutiques, sans perdre de temps en caisse.

Mastercard confirme : « Nous constatons une augmentation de l'utilisation des transactions sans contact, et nous pensons que cette tendance se poursuivra après la pandémie ». À noter que l'augmentation de 40 % concerne aussi bien les paiements via cartes bancaires, que les paiements NFC depuis Google/Samsung et Apple Pay.

Source : Android Police
Modifié le 30/04/2020 à 15h32
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Facebook : un usage en hausse mais une inquiétude sur les résultats à venir
Windows : un lanceur d'applications ressemblant à Spotlight (macOS) arrivera via PowerToys
Burnout Paradise Remastered sortira en juin sur Switch
Assassin's Creed: Valhalla s'offre un premier trailer
Le Raspberry Pi 4 enfin pris en charge par RetroPie (dans sa nouvelle bêta)
Deezer développe une IA qui détecte le contenu audio
Redmi Note 9, Note 9 Pro et Xiaomi Mi Note 10 Lite : tout savoir sur les nouveaux modèles annoncés aujourd'hui
Reddit lance un outil de chat pour ses subreddits
L'usage de Microsoft Teams bondit : 75 millions d'utilisateurs quotidiens
Haut de page