Les cartes de paiement biométriques en cours de test au Royaume-Uni

Matthieu Legouge Contributeur
13 mars 2019 à 09h20
0
carte crédit biométrique
© NatWest

NatWest, l'une des quatre plus grandes banques britanniques, vient de débuter une expérience avec l'aide de 200 de ses clients portant sur une toute nouvelle carte de paiement sans contact. Équipée d'un lecteur biométrique, cette carte permet de tirer un trait sur le seuil standard de 30 € normalement de mise en NFC.

Tout le monde ou presque utilise à présent la méthode de paiement sans contact. Propulsée grâce à la technologie NFC, il suffit d'approcher une carte bancaire à moins de 10 cm du terminal de paiement pour régler un achat inférieur à la somme de 30 €. Cette limite appliquée comme standard dans de nombreux pays reste importante compte tenu du manque de sécurité d'un tel système de paiement. En effet, n'importe qui peut effectuer un achat à partir du moment où il a la carte en main, sans avoir besoin de renseigner un code PIN ou autre.

Sécurité renforcée grâce à la biométrie


Seulement, NatWest a peut-être trouvé la parade pour rendre les paiements sans contact beaucoup plus sécurisé et ainsi éventuellement contribuer à largement étendre leur utilisation. La banque britannique s'essaie actuellement à une nouvelle carte bancaire munie d'un lecteur d'empreintes digitales. Stockées localement sur la carte, les données d'empreintes digitales se révèlent être bien plus sécurisées que de nombreux autres systèmes puisque rien ici n'est stocké dans la base de données centrale de la banque.

Bien entendu, un pirate pourrait toujours voler la carte et tenter de reproduire votre empreinte digitale, mais la tâche est bien plus ardue que de chiper un code PIN en regardant par-dessus votre épaule ou avec d'autres méthodes plus perfectionnées. En outre, nombreux sont ceux qui gardent leur code PIN sur un morceau de papier dans leur portefeuille, ou encore dans la mémoire de leur téléphone, afin de ne pas l'oublier. Le lecteur d'empreintes digitales situé sur la carte permet également de s'affranchir de la problématique qui consiste à devoir mémoriser un code.

Où en est l'utilité face aux paiements mobiles ?


Bien que l'authentification biométrique soit devenu un standard pour les paiements mobiles, les différents projets qui ont tenté d'avoir recours à cette technologie sur une carte bancaire se sont confrontés à un inconvénient majeur puisque les clients sont obligés, avec NatWest également, de se déplacer jusqu'à leur banque pour enregistrer leurs empreintes digitales, ce qui n'est pas le cas s'ils sont recours à des services de paiements mobiles comme Paylib, Google Pay ou Apple Pay.



La question reste donc de savoir à quoi les cartes biométriques pourraient bien servir alors qu'il est possible de régler ses achats via un service de paiement par smartphone sans devoir préalablement se déplacer à la banque. La réponse pourrait tout bonnement se trouver du côté des tarifs, puisque les cartes bancaires sont généralement fournies gratuitement à l'ouverture d'un compte et que tout le monde n'a pas forcément les moyens de se procurer un smartphone.
Modifié le 13/03/2019 à 10h48
1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Les trottinettes électriques, plus polluantes que les transports en commun
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Biocarburant : les vols long-courriers bientôt tous concernés ?
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top