TikTok : la Chine bloque une offre à 30 milliards et refuse de vendre l'algorithme de l'application

TikTok © Pixabay
© Pixabay

Pékin se décide à adopter une attitude combative vis-à-vis de la position de l'administration Trump et pourrait remettre en cause le rachat de la division américaine de l'application, en refusant de céder son algorithme.

Vente de TikTok aux US : saison 2, épisode 458, L'empire (du Milieu) contre-attaque. Alors que le groupe Bytedance discutait depuis plusieurs semaines avec les prétendants américains au rachat de ses opérations nord-américaine, australienne et néo-zélandaise (Oracle , Microsoft , Walmart , Triller , etc.), qui pèsent pour environ 30% des utilisateurs de l'application dans le monde, voilà que la Chine a changé, il y a quelques jours, sa réglementation en matière de technologies cessibles… ou non.

La Chine a-t-elle trouvé la parade pour refroidir les USA ?

En fin de semaine dernière, le ministère du Commerce chinois a décidé de rallonger un peu plus la liste des technologies pouvant être soumises à des contrôles et à des restrictions d'exportation, ce qui pourrait bien pousser les États-Unis à revoir leur copie s'agissant du rachat de TikTok US.

Le gouvernement de Xi Jinping a donc eu la bonne idée d'inclure dans ce champ des technologies soumises à accord et ne pouvant pas être exportées celle utilisée par TikTok pour, par exemple, recommander des vidéos à ses utilisateurs, qui correspond à la fameuse page « Pour toi » sur le réseau social (For You). La page pilier du service de partage de vidéos. En gros, Pékin veut imposer un droit de veto pour toute cession d'un algorithme de recommandation.

Faire de l'algorithme de TikTok une technologie invendable pourrait alors bloquer la vente et rebuter les potentiels acquéreurs, ce qui n'avantagerait pas les affaires de ByteDance aux USA, Donald Trump ayant laissé au groupe chinois jusqu'au 20 septembre pour trouver un accord avec un groupe américain.

Un rachat des actifs de TikTok sans l'algorithme de recommandation serait un cadeau empoisonné

Clairement, le rachat de TikTok sans son algorithme addictif serait un cadeau empoisonné pour l'entreprise qui rachèterait les activités américaines. Car si une fois l'algorithme éjecté l'opération perdrait une grande partie de sa valeur, il faudrait alors que l'acquéreur se charge de l'écriture d'un nouveau code, qui puisse se rapprocher un maximum de celui développé par ByteDance. Oui, un cadeau empoisonné.

Rien n'est définitif, certes, mais d'un point de vue juridique, Pékin dispose désormais d'un élément pour enquiquiner les États-Unis. Et dans le même temps, on apprend que l'accord initial pouvant potentiellement être négocié serait de l'ordre de 30 milliards de dollars, et selon les médias américains, c'est bien Microsoft qui tiendrait la corde.

Face aux alternatives, Donald Trump insiste et veut sa part du butin

ByteDance avait dans un premier temps décidé de choisir son acquéreur cette semaine, avant de finaliser un accord ferme avant la mi-septembre. Désormais, la firme doit attendre la position de l'État chinois.

D'autres alternatives sont également évoquées par nos confrères de Reuters, la plus probable étant celle de l'octroi d'une licence par ByteDance à l'acquéreur des actifs américains de TikTok, mais cela laisserait la Chine avoir encore un pied dans les affaires américaines de l'application, ce que Donald Trump refuse. Le président américain affirmait encore mardi qu'il souhaitait un accord avant le 15 septembre. « Après cela, nous clôturons (l'application) dans ce pays », a-t-il confirmé, tout en espérant toujours que le Trésor puisse toucher une part du magot. Les deux puissances se livrent donc une vraie bataille diplomatique au travers de TikTok, dont personne n'est capable de prédire l'issue.

Source : WSJ , Reuters

Modifié le 03/09/2020 à 14h15
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
12
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

OnePlus devient une sous-marque d'Oppo, la fusion présagée enfin concrétisée
L'app Messages sur Android propose le chiffrement de bout en bout, voici comment l'activer
Les fiches techniques des Honor 50 SE 5G fuitent quelques heures avant leur présentation
Google prévoirait une nouvelle base de charge sans-fil pour ses smartphones, plus rapide et ventilée
realme lance ses Watch 2 et Watch 2 Pro, des montres connectées premier prix
Le realme GT se lance en France : Snapdragon 888, écran OLED 120 Hz, petit prix, le nouveau flagship killer ?
NightWatch : un dock pour transformer votre Apple Watch en un
Apple Watch Series 7 : nouveau design, mais les capteurs de température et de glucose ne sont pas prêts
Samsung contraint d'arrêter la production de Galaxy S21 FE à cause de la pénurie mondiale de puces
realme dévoilera sa tablette, son PC portable et le realme GT lors d'une conférence demain 15 juin
Haut de page