Peugeot (PSA) fait rouler des véhicules autonomes de niveau 3 en France

le 05 avril 2019
 0
Peugeot
Stas Rudenko / Shutterstock.com

Le groupe PSA a annoncé poursuivre ses essais de conduite autonome dans le cadre du projet européen L3Pilot. L'occasion pour nous de détailler les différents crans de conduite autonome.

Sur la route de la conduite autonome, le groupe PSA continue de progresser. Le constructeur automobile français annonce avoir déployé sur le bitume français plusieurs véhicules équipés de technologiques de conduite autonome de niveau 3. Six à huit véhicules vont ainsi s'employer dès ce mois d'avril à d'intensifs roulages pour checker les fonctions autonomes sur des voies à chaussées séparées.

PSA veut franchir le pas de l'automatisation conditionnée


Pour Peugeot, c'est l'occasion de développer son programme AVA (Autonomus Vehicle for All), qui a permis l'intégration de fonctions d'autonomie de niveau 2 sur les modèles DS 7 Crossback, DS 3 Crossbak et Peugeot 508 et 508 SW, déjà commercialisées.

La conduite autonome de niveau 2 implique que le véhicule puisse gérer les fonctionnalités de niveau 1 (front assist, lane assist, prise de contrôle de l'ordinateur de bord pour éviter un accident) et les combiner à l'accélération et au changement de direction, qui peuvent être simultanées. L'aide au stationnement fait aussi partie du niveau 2, qui n'octroie qu'une automatisation partielle de la conduite.

Le niveau 3, lui, franchit un cran puisqu'il instaure ce que l'on appelle « l'automatisation conditionnée », permettant au véhicule de gérer sa trajectoire, sa vitesse et d'éviter les obstacles sur de longues lignes droites avec un marquage au sol. Ici, le conducteur n'est plus tenu de garder les yeux sur l'asphalte, mais doit pouvoir reprendre le volant à tout instant. Le niveau 4, lui, ne laisse intervenir le conducteur que dans des situations extrêmes, comme une météo défavorable. Enfin, le niveau 5 offre une totale automatisation, sans nécessité de volant à bord.

Une entente européenne sur le développement de la conduite autonome


Ces tests menés par PSA se déroulent dans le cadre du projet européen L3Pilot, un consortium qui réunit 34 partenaires, dont des fabricants (Ford, BMW, Honda, Toyota, Volkswagen etc.), des acteurs issus de la recherche, mais aussi des assureurs, PME ou même la Fédération internationale de l'automobile (FIA).

Le projet, lancé en 2017, a pour but de tester et valider la conduite autonome comme étant un moyen de transport sûr et efficace. Grâce à cette coopération européenne, ce sont les aspects techniques, les comportements de conduite, l'impact sur le trafic, l'acception des utilisateurs et la sécurité dans différentes conditions de circulation qui sont évalués. Initialement créé pour durer quatre ans, L3Pilot bénéfice d'une enveloppe de 68 millions d'euros, dont la moitié a été allouée par la Commission européenne.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Selon cette enquête, les femmes progresseraient plus vite que les hommes à Dota 2
Découvrez IA4EU, la plateforme européenne collaborative sur l'intelligence artificielle
See You Yesterday : Netflix dévoile la bande-annonce du film de Spike Lee
Linux on DeX est désormais compatible avec le Galaxy S9, S10 et Tab S5e
Pour iCloud, entre autres, Apple verse plus de 30 millions chaque mois à AWS
Hideo Kojima, créateur de Metal Gear, tease un gros projet lié au cloud gaming
Après Thanos, Fortnite et Marvel vont de nouveau s'associer autour des Avengers
🔥 Bon plan : casque Bluetooth TaoTronics à réduction de bruit active à 48,99€ au lieu de 69,99€
Jeu vidéo : de plus en plus d'offres à pourvoir chaque année en France
Huawei : la CIA s'en mêle et signale un financement par l'agence de sécurité chinoise
Kodi
⚡ Bon plan : HooToo Hub USB C avec Charge Type C à 24,99€ au lieu de 39,99€
Les finances de Spotify sont dans le vert pour la première fois depuis sa création
Byte, le successeur spirituel de Vine, commence à recruter pour sa bêta
NVIDIA : les GTX 1660 Ti et 1650 intégrées à plus à 80 modèles de laptops dès aujourd’hui
scroll top