GIGABYTE annonce son nouveau flagship gamer, l'AORUS 17, avec un clavier mécanique intégré

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
28 août 2019 à 21h39
3
Aorus17-Gigabyte.jpg
© GIGABYTE

Le Taïwanais GIGABYTE a profité de la Gamescom pour annoncer un tout nouveau laptop gaming haut de gamme : l'AORUS 17. Pour se distinguer de la concurrence, le constructeur mise sur une collaboration avec le fabricant de touches OMRON pour intégrer à son PC, de 17 pouces, un clavier mécanique pensé spécialement pour les joueurs.

Retrouver sur un laptop le feeling d'un véritable clavier mécanique, c'est l'objectif d'AORUS, l'antenne gaming de GIGABYTE. Attendu en septembre prochain, l'AORUS 17 embarque donc un clavier composé de touches mécaniques conçues par OMRON. Ces dernières profitent d'une course de 2,5 mm et un point d'actionnement calé à 1,6 mm, est-il précisé. GIGABYTE indique en outre une intensité de rétroéclairage RGB améliorée de 27 %. Une fois encore, l'utilitaire FUSION 2.0 permettra aux joueurs de configurer le rétroéclairage comme ils l'entendent.

L'AORUS 17, le premier laptop gaming épaulé par l'IA de Microsoft

Au-delà de son clavier, l'AORUS 17 peut se targuer d'être le premier laptop gaming porté par l'IA de Microsoft. Comme GIGABYTE l'explique dans son communiqué, le PC est capable de communiquer avec les serveurs AZURE de la firme de Redmond pour transmettre les préférences des joueurs. En décortiquant ces données, l'IA réglera automatiquement les paramètres de wattage du duo CPU/GPU pour une expérience et des performances optimisées en jeu comme en idle.

Pour le reste, l'appareil arbore une fiche technique qui entre pile dans les standards d'un laptop gaming premium pour cette seconde moitié d'année 2019.


Ecran 240 Hz, GeForce RTX et Intel Core i9-9980HK au programme

L'AORUS 17 mise sur des composants haut de gamme. On retrouve une dalle IPS Full HD 240 Hz de 17 pouces, les trois GeForce RTX Max Q (RTX 2060, 2070 et 2080) accessibles au choix, et un Core i9-9980HK (8 cores et 16 threads) dans la déclinaison la plus coûteuse du terminal.

Côté mémoire, GIGABYTE table sur 8, 16, 32 ou 64 Go de RAM et sur des SSD Intel 760. Toujours sous l'égide d'Intel, décidément très présent ici, l'AORUS 17 embarque une puce Killer AX1650 (issue d'un partenariat entre le géant de Santa Clara et Rivet Networks).

La facette audio de l'appareil est elle aussi soignée, avec la présence d'une puce DAC ESS Sabre, capable de supporter jusqu'à 24-bit/192kHz et 16~600ohm, précise TweakTown. De quoi tirer pleinement parti des casques milieu et haut de gamme.

Le prix du AORUS 17 n'est pas mentionné dans le communiqué de GIGABYTE, mais nul doute que l'information sera dévoilée lors du lancement dudit laptop.

Source : TechPowerUp
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
UnTroll
…un Core i9-9980HK (8 cores et 16 threads) dans la déclinaison la plus coûteuse du terminal. C’est un terminal ou un terminator ? On ne pourra jouer avec que sur un service de cloud gaming ? Sinon je trouve que c’est une superbe machine.
Bezenman78
Mais pourquoi donc des versions MaxQ des GPU ?!!? Un tel monstre doit être suffisamment refroidi pour supporter des RTX “pleine fréquence”.
Urleur
sa doit faire mal le prix !
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Google for Jobs soupçonné d'abus de position dominante par la Commission européenne
Thomson dévoile Neo X et Y, ses deux nouveaux notebooks sous processeur Intel Core
Youtube ajoute une étiquette à certaines vidéos pour contrer la propagande du gouvernement chinois
Qualcomm annonce l'arrivée de la prochaine génération ultra-puissante de puces Wi-Fi 6
Sur Mixer, les abonnés au Xbox Game Pass peuvent verser gratuitement 3$ à leur streamer préféré
Retadup, le botnet géant, a été neutralisé par les cybergendarmes français
Borderlands 3 : les configurations requises de la version PC dévoilées
AliExpress a ouvert son premier magasin physique en Europe, à Madrid
Un ancien ingénieur de Google est accusé d'avoir vendu à Uber des données sur la conduite autonome
Haut de page