Sur fond de polémiques, Ultima Thule devient Arrokoth

Eric Bottlaender Contributeur
14 novembre 2019 à 13h00
0
Ultima Thule
Maintenant on dit « Arrokoth »

Décrié depuis qu'un article de Newsweek avait relevé que « Ultima Thule » était utilisé par des nazis, le surnom de l'objet céleste le plus lointain jamais survolé par une sonde ne restera pas. L'Union Astronomique Internationale (IAU) a validé un nom officiel, Arrokoth.

De nouveaux horizons pour Ultima Thule

Le 1er janvier 2019, la sonde New Horizons survolait Arrokoth. Le nom ne vous dit rien ? C'est normal, puisque depuis le 13 mars 2018, cet objet évoluant dans le calme de la Ceinture de Kuiper était surnommé Ultima Thule. La NASA avait en effet lancé une campagne de naming pour que le public identifie un peu plus facilement « 2014 MU69 », le nom technique associé à sa découverte. Et le nom retenu, Ultima Thule, un phrasé latin désignant « un lieu au-delà des frontières du monde connu », était à la fois identifiable et facile à retenir. À quelques heures du survol, les équipes s'en étaient d'ailleurs félicitées puisque cet astéroïde (ou plutôt ce corps mineur) à plus de 6 milliards de kilomètres de la Terre est constitué de deux entités comme posées l'une sur l'autre : rapidement, les scientifiques les désignent Ultima et Thule, c'est pratique.

Et soudain, les Nazis

Il ne s'agissait toutefois que de surnoms, puisque l'organisme qui valide officiellement les noms, c'est l'IAU (Union Astronomique Internationale). Si cette dernière prend en compte les suggestions des agences, elle n'a pas à les valider. Et dans le cas de 2014 MU69, il y a eu une polémique supplémentaire : dans un article, Newsweek avait pointé une utilisation du terme par des responsables du parti nazi pour désigner l'origine de la mythologie aryenne, parfois encore utilisé de nos jours par certains groupes d'extrême droite.


Malgré les démentis des équipes de l'Agence spatiale américaine, prises de court par ces révélations, il était évident que le nom officiel serait différent. L'IAU demande en général une proposition de la part de l'équipe qui découvre le corps céleste à nommer, en l'occurrence le télescope Hubble et le JHUAPL (John Hopkins University Applied Physics Laboratory). Les deux entités ayant de fortes empreintes dans l'État du Maryland, c'est un terme lié aux Indiens Powhatan qui a été choisi : Arrokoth, signifiant « Ciel » dans leur langue.

New Horizons tient bon !

Si le nom officiel d'Arrokoth est à présent acté, la sonde New Horizons pour sa part continue de nous envoyer des données issues de son survol. Au moins une fois par jour, les équipes récupèrent quelques octets de données des différents instruments, qui vont alimenter diverses publications pendant plusieurs années.


Ce passage tout près d'un objet de la Ceinture de Kuiper était une occasion qui ne se représentera peut-être pas avant des décennies. Les responsables de la mission New Horizons n'ont en effet pas (encore) annoncé si la sonde peut viser un autre objet encore plus lointain et rester active jusque-là.

Source : NASA
Modifié le 14/11/2019 à 15h30
6 réponses
7 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top