Les scooters électriques en libre service COUP disparaissent ce 30 novembre

30 novembre 2019 à 16h00
0
coup-paris-3.jpg

Le service de scooters en libre-service européen COUP met la clé sous la porte. L'entreprise allemande, filiale de l'équipementier Bosch, a annoncé lundi 25 novembre la fermeture de son service à Berlin, Paris et Madrid.

Sur Twitter, l'entreprise a reconnu que le service n'était pas viable économiquement. Depuis ce samedi 30 novembre, COUP n'est plus disponible à Paris.

Pas rentable, trop coûteux

Dans un communiqué de presse, la filiale de Bosch évoque un « marché extrêmement concurrentiel et générant des coûts élevés », qui rendent le service de scooters « économiquement non viable ».

Selon ce même communiqué, l'entreprise avait prévu de cesser ses activités à partir de la mi-décembre, en commençant par supprimer les véhicules berlinois. Dans la semaine, COUP a finalement annoncé, sur Twitter, le retrait de ses scooters parisiens dès le 30 novembre.


Les clients de l'entreprise ont pu utiliser le service jusqu'à son arrêt et les minutes non consommées des packs de minutes prépayées seront remboursées, a également souligné l'entreprise sur le réseau social.



COUP, victime d'une trop forte concurrence

Le service emploie actuellement 125 personnes, dont 25 à Paris. « Ils seront accompagnés dans leur recherche d'emploi et bénéficieront de mesures sociales adaptées », souligne l'entreprise.

Lancé à l'été 2016 à Berlin, COUP avait débarqué à Paris l'année suivante en mettant en place 600 scooters de la firme taïwanaise Gogoro. Au total, l'entreprise avait déployé 2 200 véhicules dans la capitale française.


À Paris, COUP a été victime du succès de la start-up française Cityscoot, arrivée un an plus tôt sur le marché. Les véhicules de l'entreprise française ont toujours été plus nombreux, atteignant à le nombre de 4 000. L'entreprise a d'ailleurs récemment annoncé un partenariat avec Uber.

Source : Techcrunch
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
scroll top