Ariane 5 réussit son 2e lancement de l'année et place deux satellites en orbite

20 février 2020 à 13h46
0
Ariane 5

Pour ce deuxième lancement de l'année depuis le port spatial européen de Kourou, en Guyane française, le lanceur Ariane 5 a placé deux satellites en orbite pour le compte de l'Institut coréen de recherche aérospatiale et d'une entreprise de télévision par satellite japonaise.

C'est le 252e vol d'un lanceur Ariane, qui a fêté son 40e anniversaire en décembre. D'ici 2023, Arianespace prévoit d'opérer neuf nouveaux lancements d'Ariane 5.


Le rôle des nouveaux satellites placés en orbite par Ariane 5

La fusée Ariane 5 a réussi à placer deux nouveaux satellites en orbite de transfert géostationnaire. Il s'agit de deux satellites coréens ayant des objectifs différents mais complémentaires.

Le premier, GEO-Kompsat-2B, est un satellite dédié à la météorologie et à l'observation terrestre, envoyée pour le compte de l'Institut coréen de recherche aérospatiale. Le second est un satellite de télécommunication nommé JCSAT-17, placé en orbite pour le compte de SKY Perfect JSAT Corporation, une entreprise de télévision japonaise.

Le satellite JCSAT-17 couvrira le Japon et la région Asie-Pacifique. C'est le 21e satellite de cet opérateur japonais à être lancé par Arianespace. Tandis que GEO-Kompsat-2B est le 8e satellite lancé par Arianespace pour le compte de l'Institut coréen. Son rôle sera principalement dédié à la surveillance de l'environnement terrestre et des océans.



Passer le flambeau à Ariane 6

C'est le deuxième succès d'Ariane 5 en moins de deux mois, précise le communiqué. « Alors qu'Ariane 6 effectuera cette année son premier vol, neuf lancements d'Ariane 5 sont encore prévus jusqu'en 2023. Ceci permettra une transition fluide entre les deux lanceurs, avec toujours la même fiabilité et une capacité d'emport toujours accrue », déclare André-Hubert Roussel, Président exécutif d'Ariane Group.

Ariane 6, qui s'inscrit dans un projet européen d'indépendance spatiale, doit effectuer son premier vol au second semestre de cette année avec le transport de 34 satellites OneWeb, une société américaine souhaitant construire une constellation satellitaire à l'image du projet Starlink de SpaceX.

Source : Ariane.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Twitter assume enfin les threads avec
Oppo Find X2 : la fiche technique dévoilée par erreur
Android 11 Developer Preview : quelles sont les nouveautés de cette première bêta ?
Le logiciel anti-fraude électorale de Microsoft testé une première fois dans le Wisconsin
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Black Friday Amazon : Microsoft Surface Pro 7 à 799€ au lieu de 1069€
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
Haut de page