La NASA sélectionne Axiom Space pour de nouveaux modules "commerciaux" sur l'ISS

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
28 janvier 2020 à 16h54
0
Axiom space 1
L'extension de l'ISS telle que prévue par Axiom Space

Dans le cadre d'un partenariat public-privé, l'entreprise basée à Houston prévoit d'envoyer un module à l'avant de la station en 2024...

Et de créer une véritable station commerciale autonome après la fin de vie de l'ISS.

Allo Houston...

La NASA poursuit ses efforts pour faire de l'orbite basse un « espace commercial ». Après des partenariats publics-privés pour la livraison de cargos et pour l'envoi d'astronautes jusqu'à la station spatiale internationale, l'agence américaine a sélectionné Axiom Space pour la conception d'un premier module habité, qui viendra se greffer en extension à l'avant de l'ISS.

Il ne s'agit pas d'un contrat à proprement parler, mais d'une initiative « NextSTEP » : l'entreprise, basée à Houston au Texas, devra donc mettre la main à la poche malgré une subvention. L'objectif de la NASA est d'aider Axiom Space à réaliser son module, avant d'établir un contrat pour l'utilisation d'au moins une partie de l'installation placée en orbite (et ce pour une durée d'au moins cinq ans).


Après l'ISS ?

Axiom Space, qui a réuni dans sa proposition une équipe de poids lourds du spatial (Boeing, Thales Alenia Space, Intuitive Machines, Maxar), espère avec cette sélection passer rapidement à la fabrication du module, pour l'envoyer sur l'ISS en 2024. Mais l'entreprise, fondée en 2016, ne compte pas s'arrêter en si bon chemin.

Elle tend en effet à s'appuyer sur le support de l'agence spatiale américaine pour mettre en place une véritable station privée composée de trois à quatre modules, en la construisant pas à pas à l'avant de l'ISS et en louant son utilisation (disponibilités pour de nouvelles expériences, accueil d'astronautes et de véhicules). De cette façon, Axiom Space espère qu'au moment de la retraite définitive de la station internationale, pour l'instant repoussée à la fin de la prochaine décennie, sa « station Axiom » pourra en être détachée, devenant autonome et proposant aux agences du monde entier, mais aussi à quelques riches particuliers et entreprises, de payer pour y avoir accès.

Axiom Space 2
La future station commerciale d'Axiom ?

Un plan sur le long terme

La route est encore longue cependant avant qu'Axiom Space n'envoie réellement son module se greffer à la station spatiale internationale. Sa sélection par la NASA est certes une étape importante, mais il faudra surveiller dans les années à venir les financements et l'avancée de cet ambitieux projet. Concevoir et assembler un grand module orbital, qui plus est indépendant (capable de voler et de manœuvrer seul) n'est pas une tâche facile... D'autant plus qu'il faudra, aussi, convaincre les futurs « clients » !

Source : NASA
Modifié le 28/01/2020 à 16h54
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Freebox POP : retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
scroll top