La NASA sélectionne Axiom Space pour de nouveaux modules "commerciaux" sur l'ISS

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
28 janvier 2020 à 16h54
1
Axiom space 1
L'extension de l'ISS telle que prévue par Axiom Space

Dans le cadre d'un partenariat public-privé, l'entreprise basée à Houston prévoit d'envoyer un module à l'avant de la station en 2024...

Et de créer une véritable station commerciale autonome après la fin de vie de l'ISS.

Allo Houston...

La NASA poursuit ses efforts pour faire de l'orbite basse un « espace commercial ». Après des partenariats publics-privés pour la livraison de cargos et pour l'envoi d'astronautes jusqu'à la station spatiale internationale, l'agence américaine a sélectionné Axiom Space pour la conception d'un premier module habité, qui viendra se greffer en extension à l'avant de l'ISS.

Il ne s'agit pas d'un contrat à proprement parler, mais d'une initiative « NextSTEP » : l'entreprise, basée à Houston au Texas, devra donc mettre la main à la poche malgré une subvention. L'objectif de la NASA est d'aider Axiom Space à réaliser son module, avant d'établir un contrat pour l'utilisation d'au moins une partie de l'installation placée en orbite (et ce pour une durée d'au moins cinq ans).


Après l'ISS ?

Axiom Space, qui a réuni dans sa proposition une équipe de poids lourds du spatial (Boeing, Thales Alenia Space, Intuitive Machines, Maxar), espère avec cette sélection passer rapidement à la fabrication du module, pour l'envoyer sur l'ISS en 2024. Mais l'entreprise, fondée en 2016, ne compte pas s'arrêter en si bon chemin.

Elle tend en effet à s'appuyer sur le support de l'agence spatiale américaine pour mettre en place une véritable station privée composée de trois à quatre modules, en la construisant pas à pas à l'avant de l'ISS et en louant son utilisation (disponibilités pour de nouvelles expériences, accueil d'astronautes et de véhicules). De cette façon, Axiom Space espère qu'au moment de la retraite définitive de la station internationale, pour l'instant repoussée à la fin de la prochaine décennie, sa « station Axiom » pourra en être détachée, devenant autonome et proposant aux agences du monde entier, mais aussi à quelques riches particuliers et entreprises, de payer pour y avoir accès.

Axiom Space 2
La future station commerciale d'Axiom ?

Un plan sur le long terme

La route est encore longue cependant avant qu'Axiom Space n'envoie réellement son module se greffer à la station spatiale internationale. Sa sélection par la NASA est certes une étape importante, mais il faudra surveiller dans les années à venir les financements et l'avancée de cet ambitieux projet. Concevoir et assembler un grand module orbital, qui plus est indépendant (capable de voler et de manœuvrer seul) n'est pas une tâche facile... D'autant plus qu'il faudra, aussi, convaincre les futurs « clients » !

Source : NASA
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Aristote76
Faut un début à tout, pourquoi pas, l’ISS est en fin de vie et un si projet semi privé peut encore la prolongée un peu ( C’est quand même une belle créations Internationales )
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Xbox Series : la manette de la nouvelle console est à prix bas chez Amazon !
Vous cherchez un nouvel écran gaming ? Le Samsung Odyssey G5 est fait pour vous !
Gagner en cyberconfidentialité, c'est en toute simplicité avec le VPN CyberGhost
Tim Cook ne croit pas du tout à l'avenir du metaverse
Pilote automatique : pourquoi Tesla retire des capteurs de ses véhicules ?
YouTube veut mieux vous orienter sur la santé, avec deux nouvelles fonctionnalités
TikTok récupère aussi les données de ceux qui n'ont pas de compte
Overwatch 2 : un lancement gâché par des problèmes de connexion
La
Ivre, il a recréé l'univers, les galaxies et le système solaire dans Minecraft
Haut de page