La sonde Mars Express nous offre un cliché renversant du pôle Nord de la planète rouge

20 janvier 2020 à 18h48
0
photographie mars
© ESA


La sonde Mars Express de l'Agence spatiale européenne (ESA) nous a habitués aux clichés sensationnels de la planète rouge. Celui-ci ne déroge pas à la règle. Outre son esthétique léchée, cette photographie du pôle Nord de Mars nous en apprend plus sur sa topographie et son climat.

Mars Express a été lancée en 2003 et a récemment fêté son 20 000e orbite autour de Mars. La sonde est équipée d'un appareil ultra performant baptisé High Resolution Stereo Camera (HRSC), qui a notamment permis aux chercheurs de déceler des traces d'eau et de CO2 sous forme de glace sur Mars dès 2004.

Un mélange de glace et de poussière

À l'occasion d'une conférence scientifique baptisée Seventh International Conference on Mars Polar Science and Exploration, qui s'est tenue du 13 au 17 janvier à Berlin, l'ESA a dévoilé ce fabuleux cliché du pôle Nord de Mars. Il a été capturé en 2006 par la HRSC, lors de la saison estivale sur la planète rouge. Cette période est en effet beaucoup plus propice aux images telles que celle-ci car, pendant l'hiver, des nuages de dioxyde de carbone bloquent souvent la vue depuis l'orbite.

Sur la photographie, vous pouvez observer un mélange de glace et de poussière martienne. Les crevasses font en réalité partie d'un ensemble de creux qui, observés de loin, ont une forme de spirale dont le centre se situe à peu près au milieu du pôle Nord. Ce phénomène fascinant s'explique par deux facteurs.



Les scientifiques estiment que des vents catabatiques transportent l'air froid à des altitudes beaucoup plus basses (où les températures sont plus élevées) entraînant la formation de ces fentes. Par ailleurs, la rotation de la planète exerce la force de Coriolis, qui est notamment à l'œuvre avec les cyclones sur Terre et modifie la forme de ces crevasses, leur donnant cet effet de spirale.

Les pôles, zones cruciales pour l'exploration de Mars

À gauche du cliché, on peut voir des nuages émanant de petites tempêtes, venant lui donner un effet d'aquarelle. Les pôles sont des régions cruciales dans l'exploration de Mars : ils subissent en effet des changements importants selon les saisons qu'ils traversent et leurs couches de glace contiennent des informations précieuses sur l'histoire climatique de la planète rouge.

Ces dernières années ont été particulièrement riches en découvertes. Le programme ExoMars de l'ESA, qui sera bientôt complété par le rover Rosalind Franklin, devrait nous permettre de bientôt percer de nouveaux mystères sur Mars.

Source : ESA
Modifié le 20/01/2020 à 21h49
7
8
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
Air France et l'Airbus A380 : c'est fini, et avec deux ans d'avance
Vers une possible suppression de la TVA sur les voitures électriques ?
À Singapour, une peine de mort prononcée... par ZOOM
DOOM Eternal : id Software annonce le retrait de l'anti-triche Denuvo
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
L'application de traçage des contacts d'Apple et Google est désormais disponible
Cupra El Born, la bombe espagnole 100 % électrique
scroll top