La plus grande nurserie d’étoiles de la Voie Lactée était sous nos yeux

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
10 janvier 2020 à 15h50
0
Radcliffe Wave Gaia
Vue d'artiste de la Radcliffe Wave

La « Radcliffe Wave », un gigantesque nuage de gaz en forme de vague, a été officiellement identifiée grâce aux données du télescope cartographe Gaia. Une véritable aubaine.

Plein gaz

Nommée en l'honneur du Radcliffe Institute of Advanced Study par les scientifiques qui l'ont découverte, cette « vague » est la plus grande nurserie d'étoile formellement identifiée au sein de notre galaxie, la Voie Lactée. Pensez donc, un nuage de gaz qui s'étend sur 9 000 années lumières de distance, large de 400, et qui oscille jusqu'à 500 années lumières au-dessus et en-dessous de notre plan galactique. S'il était déjà connu sur Terre, les astrophysiciens ne disposaient pas, jusqu'ici des bonnes données concernant sa forme et les distances en jeu, ce qui faussait complètement la perception de ce nuage.


Sous nos yeux

« Ce que nous avons observé est la plus grande structure cohérente de gaz connue dans la galaxie, organisée non pas en un anneau mais en un seul filament massif, ondulant et fin. Notre Soleil se trouve à seulement 500 années lumières de la Radcliffe Wave à son point le plus proche. C'était juste devant nos yeux tout ce temps, mais nous ne pouvions pas le voir », décrit João Alves, le premier auteur de l'étude. Les implications de cette découverte sont importantes, puisque selon Alyssa Goodman (professeure au Radcliffe Institute), cela pourrait conduire à repenser une partie de la structure 3D de notre galaxie.
Les scientifiques chercheront notamment la cause de cette étonnante forme de vague.


L'échelle de la Galaxie


Bottin galactique

La confirmation de cette structure a été permise par le catalogue d'étoiles DR2 fourni par le télescope orbital de l'ESA Gaia. En position depuis début 2014, ce dernier cartographie toutes les étoiles visibles autour de notre Système Solaire, les classe selon leur luminosité et leur position, et tente d'établir leur mouvement dans le ciel. Son catalogue DR2 contient déjà 1,7 milliards (oui, oui, milliards) de positions d'étoiles dont 1,3 milliards de déplacements, et même s'il est publié depuis 2018 la communauté scientifique n'a pour le moment qu'effleuré le potentiel de ces données... Qui continuent de s'accumuler.

Les chiffres devraient d'ailleurs exploser fin 2020 avec la publication du catalogue DR3.

Source : Cosmos
Modifié le 10/01/2020 à 15h52
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
L'Europe s'est équipée de parcs éoliens offshore d'une capacité record de 3,6 GW en 2019
Contre toute attente, les Mac auraient été deux fois plus touchés par les malwares en 2019
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
Pour les USA, Huawei peut secrètement accéder aux portes dérobées des opérateurs
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top