Le robot Mars 2020 cherchera des fossiles microscopiques

Eric Bottlaender Contributeur
13 novembre 2019 à 16h00
0
Cratère Jezero Mars
Le cratère Jezero, mettant en valeur les différences de relief (la zone d'atterrissage est dans l'ellipse)

Près du site sur lequel atterrira le rover Mars 2020, des scientifiques ont déterminé la présence de minéraux qui, sur Terre, permettent de conserver des fossiles pendant des milliards d'années. Le cratère Jezero sera le théâtre d'importantes observations.

Trouvera-t-on de microscopiques fossiles sur la surface de Mars ? En tout cas, une étude publiée dans le journal scientifique Icarus par une équipe américaine montre que si de minuscules coquillages, coraux et des stromatolites (révélant la présence de cyanobactéries) étaient présents dans le cratère Jezero il y a environ 3,5 milliards d'années, leur trace pourrait alors être retrouvée dans les roches aujourd'hui. À l'époque, le cratère était en grande partie inondé, et hôte du delta d'une rivière. Mais ce que les scientifiques ont observé grâce aux clichés de la sonde MRO (Mars Reconnaissance Orbiter), ce sont des dépôts de minéraux sur les bords de Jezero, qui correspondent sur Terre à des zones géologiques capables de conserver des fossiles durant des milliards d'années. Il convient toutefois d'être prudents : si l'environnement géologique est favorable, rien n'indique que des fossiles seront retrouvés...

Ramener le fossile à la maison

À huit mois de son décollage, et avant son atterrissage prévu le 18 février 2021, le rover Mars 2020 est encore en préparation : il a subi récemment les rigueurs de la chambre à vide (qui a également permis de simuler la pression de la fine atmosphère martienne) et sera replié cet hiver après un dernier passage sur son site d'assemblage au JPL (Pasadena, Californie).


Ses équipements, améliorés par rapport à ceux de Curiosity, contiennent aussi de quoi prélever des échantillons sur les sites qu'il va visiter et examiner. Déposés dans de petits boîtiers étanches, ces morceaux du sol de Mars y resteront jusqu'à être récupérés au cours de la décennie à venir par un robot plus petit. Celui-ci les amènera jusqu'à une fusée qui décollera à son tour de Jezero pour rentrer vers la Terre avec les échantillons.

Du chemin à faire

Le successeur de Curiosity (dont le nom officiel sera attribué au printemps) ne traversera cette région riche en carbonates que vers la fin de sa mission initiale de deux ans dans le cratère Jezero, qui mesure environ 45 km de diamètre, mais cela n'inquiète pas les équipes outre mesure.


Briony Horgan, auteure principale de l'article, a déclaré : « Nous rencontrerons des dépôts de carbonates à plusieurs endroits au cours de la mission, mais ce bord de bassin sera l'un des lieux les plus intéressants ».

Source : NASA
0 réponses
1 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
L'ancien salarié d'une auto-école condamné pour un avis négatif posté sur Google+
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
La Volkswagen e-up! 2.0 électrique affiche ses prix en France
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top