La NASA ouvre des échantillons d’Apollo après 47 ans

Eric Bottlaender
Expert espace
12 novembre 2019 à 17h05
0
Apollo 17 échantillon
Gene Cernan va prendre des échantillons © NASA


Le 5 novembre, une équipe de scientifiques a pu ouvrir une boite contenant de la poussière du sol lunaire, fermée sur la Lune par Gene Cernan en décembre 1972. C'est la première fois depuis 40 ans que l'agence américaine autorise l'étude des précieux échantillons restants.

Depuis 47 ans et son retour sur Terre, l'échantillon 73002 est resté précieusement conservé dans une boite scellée. Au retour des missions Apollo 15, 16 et 17, une partie des échantillons a en effet été mise de côté pour être étudiée avec des moyens futurs. Les casiers sont donc restés scellés, certains même dans des conditions particulières de vide depuis leur capture sur la Lune. Depuis les années 70, les instruments scientifiques ont beaucoup évolué, et de nombreuses équipes scientifiques ont déjà demandé accès à ces précieuses poussières.

À présent qu'un retour sur la Lune est d'actualité, il est important de mieux comprendre le sol lunaire. Ainsi, pour la première fois cette année, deux de ces échantillons ont donc été sortis des archives : deux carottes de sol du cratère Lara capturées par Gene Cernan (Apollo 17).


Au menu pour les poussières lunaires

Les équipes se sont entraînées plusieurs mois pour ne pas gâcher l'occasion. Pour commencer, l'échantillon 73002 ouvert le 5 novembre a été passé aux rayons X, pour connaître la structure de ce qui était dans le « tube » avant d'en sortir la poussière. Puis, le matériau lunaire a été sorti de son tube, dans un caisson spécial à l'atmosphère 100% neutre, en le divisant en sections de quelques millimètres pour étudier les changements en fonction de la profondeur. Le régolite va ensuite être analysé avec différents instruments très performants, d'abord de façon non destructive, puis éventuellement avec d'autres techniques, comme celles capables de couper de minuscules grains de matière pour en observer leur origine.

Apollo 17 échantillon Lune
La carotte d'échantillons 73002 © NASA


Dans les précieuses archives...

Le groupe qui s'occupe des échantillons s'appelle l'Apollo Next-Generation Sample Analysis (ANGSA), et ils ouvriront le second tube - qui a pour sa part été conservé dans un vide artificiel - en janvier prochain. « J'ai grandi avec les histoires d'Apollo, qui m'ont donné envie de poursuivre une carrière dans le spatial, et maintenant j'ai l'opportunité de contribuer aux études qui mèneront aux prochaines missions lunaires » a déclaré Charis Krysher qui a ouvert l'échantillon, avant d'ajouter : « C'est un grand honneur et une grosse responsabilité, on touche à l'Histoire ».

Sur toutes les missions d'échantillonnage modernes, environ 50 % de la matière ramenée est destinée à être stockée sur le long terme pour des études avec de futurs moyens plus développés.

Source : NASA
Modifié le 12/11/2019 à 18h19
10
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
Malgré l’essor des voitures électriques, les constructeurs pourraient supprimer 80 000 postes
SFR augmente le prix de ses forfaits internet fixe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top