La NASA ouvre des échantillons d’Apollo après 47 ans

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
12 novembre 2019 à 18h19
10
Apollo 17 échantillon
Gene Cernan va prendre des échantillons © NASA


Le 5 novembre, une équipe de scientifiques a pu ouvrir une boite contenant de la poussière du sol lunaire, fermée sur la Lune par Gene Cernan en décembre 1972. C'est la première fois depuis 40 ans que l'agence américaine autorise l'étude des précieux échantillons restants.

Depuis 47 ans et son retour sur Terre, l'échantillon 73002 est resté précieusement conservé dans une boite scellée. Au retour des missions Apollo 15, 16 et 17, une partie des échantillons a en effet été mise de côté pour être étudiée avec des moyens futurs. Les casiers sont donc restés scellés, certains même dans des conditions particulières de vide depuis leur capture sur la Lune. Depuis les années 70, les instruments scientifiques ont beaucoup évolué, et de nombreuses équipes scientifiques ont déjà demandé accès à ces précieuses poussières.

À présent qu'un retour sur la Lune est d'actualité, il est important de mieux comprendre le sol lunaire. Ainsi, pour la première fois cette année, deux de ces échantillons ont donc été sortis des archives : deux carottes de sol du cratère Lara capturées par Gene Cernan (Apollo 17).


Au menu pour les poussières lunaires

Les équipes se sont entraînées plusieurs mois pour ne pas gâcher l'occasion. Pour commencer, l'échantillon 73002 ouvert le 5 novembre a été passé aux rayons X, pour connaître la structure de ce qui était dans le « tube » avant d'en sortir la poussière. Puis, le matériau lunaire a été sorti de son tube, dans un caisson spécial à l'atmosphère 100% neutre, en le divisant en sections de quelques millimètres pour étudier les changements en fonction de la profondeur. Le régolite va ensuite être analysé avec différents instruments très performants, d'abord de façon non destructive, puis éventuellement avec d'autres techniques, comme celles capables de couper de minuscules grains de matière pour en observer leur origine.

Apollo 17 échantillon Lune
La carotte d'échantillons 73002 © NASA


Dans les précieuses archives...

Le groupe qui s'occupe des échantillons s'appelle l'Apollo Next-Generation Sample Analysis (ANGSA), et ils ouvriront le second tube - qui a pour sa part été conservé dans un vide artificiel - en janvier prochain. « J'ai grandi avec les histoires d'Apollo, qui m'ont donné envie de poursuivre une carrière dans le spatial, et maintenant j'ai l'opportunité de contribuer aux études qui mèneront aux prochaines missions lunaires » a déclaré Charis Krysher qui a ouvert l'échantillon, avant d'ajouter : « C'est un grand honneur et une grosse responsabilité, on touche à l'Histoire ».

Sur toutes les missions d'échantillonnage modernes, environ 50 % de la matière ramenée est destinée à être stockée sur le long terme pour des études avec de futurs moyens plus développés.

Source : NASA
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
9
KlingonBrain
Je peux leur donner de la terre de mon jardin. C’est moins cher et il y a plus de vers de terre.
philippesnbrd
Pas sur que ce commentaire marque l’histoire par contre
benben99
Tout le monde sait qu’il y a rien que des roches sur la lune. Faites une nouvelle avec ça si vous y trouvez autre chose de de la roche.
louchi
Detrompez vous !<br />
BetaGamma
Pas encore de complotistes sans cervelle pour nous dire que le programme Apollo était filmé en studio par kubrik ?
ebottlaender
Faut dire que c’est dur de dire qu’on n’y est pas allé quand on commence à ré-ouvrir des échantillons. Ca commence à en faire, des générations de complotistes
Fulmlmetal
Il serait temps de sortir de nouveaux échantillons qui étaient stockés, parce que vu qu’on va y retourner il faudrait peut etre que ceux ci servent à quelques choses.
GARFIELD3
J’en connais un véridique gentil mais assez exaspérant quand il parle du fait que les américains on tout inventé pour battre les russes…<br /> Bon en même temps quand ou lui a demandé qui était le premier homme a avoir posé le pied sur la lune il a répondu Christophe Colomb. Certains vont croire que j’ai tout inventé et franchement j’aimerais bien
BetaGamma
Le complotiste ose tout ! C’est même à ca qu’on le reconnait !<br /> Quand je pense que la plupart d’entre eux s’appuient sur les preuves du poisson d’avril d’Arte qui voulait montrer qu’on pouvait trafiquer la réalité grâce aux médias.<br /> Pour le coup, ils ont parfaitement réussi… un peu trop même !
srochain
Mais peut-être que les interaction des constituant de ces roches ne délivrent pas le même message que les interaction des constituants des roches de la Terre ? Mais vos descendants découvrirons peut-être cela dans quelques siècles.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Vente flash Amazon : Batterie Externe 26800mAh à 29,99€ au lieu de 39,99€
Notre sélection de bons plans high-tech en attendant le Black Friday
Streaming : il n'y aura pas de place pour tous au côté de Netflix
Aidez Twitter à mettre en place des politiques anti-deepfakes efficaces
Forfait mobile : une offre Free 50Go pour moins de 10€
La console à succès Nintendo Switch avec Joy‑Con neon bleu et rouge à 249€ sur Ebay
Google collecte les données médicales de millions d'Américains pour un projet de recherche
Souris gaming Razer Basilisk à 43,11€ au lieu de 59,44€
Droit d'accès indirect : le ministre de l'Intérieur n'est pas obligé de vous fournir une copie de vos données
Haut de page