La Commission européenne s'inquiète du nombre de satellites en orbite autour de la Terre

Yvonne Gangloff Contributrice
11 août 2019 à 11h40
0
01F4000008536122-photo-commission-europ-enne.jpg

La Commission européenne s'apprête à aborder, d'ici l'automne, un domaine jusque là inexploré : celui des satellites en orbite autour de la planète.

La Commission européenne doit se pencher dans quelques mois sur ce sujet, d'un genre nouveau, afin que la gestion du trafic spatial ne dépende pas uniquement de l'encadrement imposé par les États-Unis.

La gouvernance spatiale : un dossier délicat pour la Commission européenne

Les projets de constellations de satellites se font de plus nombreux et posent de nouveaux enjeux, en particulier pour la Commission européenne. Cette dernière va en effet être en charge de traiter le dossier afin d'éviter un manque de réglementation en matière de trafic spatial.

Les projets qui se développent étant, en grande partie, nord-américains, il devient essentiel pour l'Europe de réagir si elle ne veut pas, au final, se retrouver confronter à une gestion imposée par la FCC, l'agence fédérale américaine de régulation des télécommunications.

La gestion de ce dossier, encore peu exploré par la Commission européenne, intervient après que Bruxelles a alarmé les industriels et opérateurs européens à propos des normes américaines envisagées.

En effet, Washington proposerait d'établir un registre des débits spatiaux, avec un accès payant. Or les termes d'un tel registre participeraient à favoriser la domination américaine en matière de gouvernance spatiale, quitte à nuire à l'accès à l'espace dont dispose l'Europe.


Bientôt un code de l'espace ?

Ariane 5 envoyait il y a peu deux satellites en orbite autour de la Terre ; de son côté, SpaceX veut en envoyer 12 000 à 550 km de la Terre, dans le cadre de son projet Starlink, alors qu'Amazon a postulé pour en expédier plus de 3 000.

La FCC a d'ores et déjà autorisé SpaceX à envoyer au moins un tiers de ses satellites, et prévoit un système d'engagements volontaires pour gérer le trafic de l'espace. Selon l'agence fédérale américaine de régulation des télécommunications, ce serait ainsi le marché lui-même qui ferait le tri entre les opérateurs intègres ou non.

La Commission européenne a désormais une nouvelle tâche : réagir avant que la législation de la FCC ne pénalise réellement l'industrie spatiale européenne.

Source : Les Echos
Modifié le 12/08/2019 à 08h52
22 réponses
16 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
L'Agence internationale de l'énergie met en garde contre la popularité des SUV
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top