Hayabusa2 a atterri avec succès sur Ryugu et nous a envoyé quelques images

Matthieu Legouge Contributeur
12 juillet 2019 à 19h01
0
Ryugu
© JAXA

Après avoir récolté quelques précieux milligrammes de poussières d'astéroïdes et créé un cratère artificiel sur Ryugu, la sonde japonaise Hayabusa2 est parvenue à atterrir brièvement sur l'objet pour y collecter des échantillons de roches supplémentaires.

À cette occasion, L'Agence d'exploration aérospatiale japonaise (JAXA) a dévoilé quelques images surprenantes que vous pouvez voir ici.

Hayabusa2_touchdown_1
4 secondes avant l'impact © JAXA

Un succès prometteur


Le jeudi 11 juillet 2019, Hayabusa2 est parvenu à effectuer son deuxième contact avec Ryugu en se posant brièvement à sa surface, non loin du cratère qu'elle avait précédemment créé à l'aide de son impacteur muni d'une charge explosive.

Hayabusa2_touchdown_2
Au moment de l'impact © JAXA

Cette mission prometteuse dont le but est d'en apprendre plus à propos de la formation du système solaire, grâce à l'étude de ce corps céleste primitif, devrait permettre aux scientifiques d'analyser en détail la poussière de roche ainsi collectée puisque la sonde devrait effectuer son retour sur Terre d'ici décembre 2020.

Le premier touchdown du « Faucon pèlerin » (c'est le nom d'Hayabusa en français) lui avait permis de collecter des poussières de roche de surface ; cette fois-ci ce second essai était programmé pour collecter des poussières provenant du sous-sol, lesquelles ont pu être soulevées grâce à l'impact explosif réalisé début avril.

Hayabusa2_touchdown_3
4 secondes après l'impact © JAXA

À l'heure actuelle, nous savons qu'Hayabusa a correctement atterri sur Ryugu, en témoigne ces images, mais il est encore trop tôt pour savoir si la collecte de poussière à bien eu lieu. À ce sujet, le directeur de recherche du programme Hayabusa, Takashi Kubota, a déclaré : « Nous pensons que la sonde a collecté quelque chose, mais nous ne pouvons le dire avec certitude tant que la capsule de la sonde n'est pas rentrée sur Terre »

Hayabusa2_touchdown_4
Quelques instants après le contact © JAXA

Concernant l'analyse future de ces deux échantillons de roches, qui ne pourra avoir lieu que si la capsule parvient à rejoindre la terre ferme, Seiichiro Watanabe, responsable de la mission, explique : « Ce qui sera le plus exceptionnel avec cette mission, c'est de pouvoir comparer des prélèvements de surface et de sous-sol. Il va falloir de nombreuses analyses, mais la prise d'échantillons à deux endroits différents est une prouesse scientifique, quelque chose que probablement aucun pays ne pourra faire dans les 20 ans à venir. En ce sens, si nous avons réussi c'est un résultat historique. »

Une mission menée d'une main de maitre


Les ambitions de la JAXA paraissent claires avec la mission Hayabusa, l'agence japonaise a ici démontré ses capacités avec ce programme orchestré au millimètre. Après une réussite convaincante, mais jonchée de problèmes techniques, de la mission Hayabusa première du nom - et qui malheureusement n'était parvenu qu'à ramener quelques minuscules échantillons de l'astéroïde Itokawa en 2010 après 7 ans de périple - la JAXA a persévéré avec Hayabusa2.

Lancée en décembre 2014, la sonde Hayabusa2 a effectué un voyage de pas moins de 3.2 milliards de kilomètres pour atteindre Ryugu, son objectif pourtant situé à 340 millions de kilomètres de la Terre mais ne pouvant être atteint par une trajectoire directe. En orbite autour de Ryugu depuis juin 2018, la sonde japonaise n'a pas chômé puisqu'elle y a déposé deux microrobots, ainsi que Mascot, un engin franco-allemand. Ce n'est qu'ensuite que la sonde a réalisé son premier touchdown puis a envoyé son Small Carry-on Impactor (SCI) à la surface de l'astéroïde.

Si la mission se poursuit avec autant de réussite, Hayabusa2 deviendra la 2ème sonde à ramener de la poussière d'astéroïde sur Terre. En 2023, OSIRIS-REx, la sonde spatiale de la NASA pourrait bien elle aussi rapporter de très précieux échantillons de l'astéroïde Bennu.

Source : JAXA
Modifié le 12/07/2019 à 19h22
2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
scroll top