Le laser comme moyen de dire "On est là !" aux extraterrestres, le MIT y pense

MIT-Alien-laser.jpg
© MIT

Une étude publiée par les chercheurs du MIT suggère que la Terre pourrait servir de phare XXL pour projeter un laser à plusieurs milliers d'années-lumière.

Si d'autres formes de vie sont disséminées quelque part dans l'Univers, ce qu'on ignore totalement, les scientifiques sont prêts à tout pour les attirer vers la Terre... à nos risques et périls. Si le second degré est de mise, l'étude rendue publique par le célèbre MIT (l'Institut de technologie du Massachusetts) est très sérieuse. Des chercheurs estiment que la technologie laser pourrait être transformée en une sorte de « lumière de porche » planétaire suffisamment puissante pour capter l'attention loin, très loin dans l'univers.

Une balise émise jusqu'à...20 000 années-lumière

L'auteur de l'étude publiée dans The Astrophysical Journal, James Clark, estime que la balise émise depuis la Terre pourrait attirer l'attention à une distance de 20 000 années-lumière. En kilomètres, cela donne quelque chose comme 189214620000000000. Pas la porte à côté, n'est-ce pas ?

Pour en arriver à cette estimation, ce diplômé en aéronautique et astronautique du MIT précise que si un laser de 1 à 2 mégawatts venait à être focalisé dans un télescope gigantesque de 30 à 45 mètres, celui-ci, dirigé vers l'espace, produirait un faisceau de rayonnement infrarouge assez puissant pour se distinguer du soleil.

Le MIT espère que ce signal pourra être détecté par des astronomes extraterrestres, auquel cas le même laser pourrait servir de messagerie, sous la forme d'impulsions similaires au code Morse. Et cette idée enthousiasme Clark : « Si nous réussissons [...] à commencer à communiquer, nous pourrions envoyer un message, à une vitesse de transmission de quelques centaines de bits par seconde, qui arriverait dans quelques années. »


Le message à ET, c'est vraiment possible ?

Sur la faisabilité d'un tel projet, James Clark est optimiste : « Ce serait un projet ambitieux, mais pas impossible. » Le scientifique compte s'appuyer sur des technologiques existantes, comme les lasers et les télescopes, et sur d'autres pouvant être développées à court terme.

Actuellement, deux télescopes géants sont en construction au Chili : le Giant Magellan, de 24 mètres ; et l'Extremely Large, de 39 mètres. Pour autant, un tel faisceau présenterait des problèmes de sécurité, notamment pour nos yeux. Il pourrait aussi brouiller toutes les caméras d'un vaisseau spatial. ET... es-tu là ?


Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Google Chrome 92 s'armera d'encore plus de cache pour rendre vos navigations encore plus fluides
Secret of Mana sur Super Nintendo : comme Zelda A Link to the Past... mais en mieux ?
L'offre choc pCloud à -75% pour famille expire ce soir !
Aides à l'achat : comment acheter son vélo électrique (VAE) moins cher ?
Hades, l'excellent jeu de Supergiant Games, pourrait bientôt arriver sur PS4
Ford plancherait sur un système d'affichage publicitaire sophistiqué dans ses voitures
Comment quitter facilement WhatsApp et migrer sur Signal en 7 étapes ?
TeaBot, un nouveau malware sur Android cible la double authentification des applis bancaires
Comment contrôler vos données personnelles sur smartphone ?
Quel est le meilleur service de SVoD pour vos films et séries du week-end ?
Haut de page