Exploration spatiale : nous n'avons jamais été si près du Soleil

4
soleil

Une sonde spatiale de la NASA s'est approchée du Soleil avec une proximité inédite. Elle a ainsi battu un record vieux de 42 ans et a été confrontée à des températures extrêmement élevées.

Sun is the limit. L'humanité est encore loin de la surface du Soleil, mais c'est un nouveau pas qui permet de s'en approcher. Il a été réalisé par la sonde solaire de la NASA, Parker, lundi 29 octobre 2018.

À quelques millions de kilomètres du Soleil

Le vaisseau spatial s'est ainsi approché à « seulement » 42,73 millions de kilomètres du Soleil, effaçant des tablettes le record établi par la mission germano-américaine Helios 2, en avril 1976. Et il ne s'agissait que du premier vol de la sonde Parker.

Nommée d'après l'astrophysicien américain Eugene Parker, la sonde doit effectuer plusieurs passages dans les 7 prochaines années. Et elle doit se rapprocher à chaque fois un peu plus de notre étoile, repoussant ainsi le record un peu plus loin. Ce dernier devrait s'établir à 6,16 millions de kilomètres en 2024. Parker va également battre un record de vitesse, avec une pointe à environ 690 000 km/h.

Une chaleur torride

À une distance si faible de l'étoile, la température est incroyablement élevée. La sonde a ainsi dû faire face à environ 2 500 °F, soit 1 371 °C. Une chaleur supportable grâce à la faible densité de particules à cet endroit. Pour comprendre la différence, la NASA vous invite à imaginer (et à imaginer seulement) la distinction entre plonger la main dans un four chaud et dans une casserole d'eau bouillante. Si la température est à peu près la même, l'eau, plus dense, vous brûlera plus rapidement.

Parker doit sa résistance à des conditions si extrêmes à un bouclier anti-chaleur, appelé Thermal Protection System (TPS). Il lui permet d'affronter des températures allant jusqu'à 3 000 °F (1 649 °C), mais aussi le froid dans l'espace, jusqu'à -200 °F (-129 °C).

Source : Motherboard
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page
Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (4)

Le_Prophete
Je ne comprend pas l’interet de l’article de mentionner les temperatures en °F, qui n’est ni notre unité de mesure (°C) ni l’unité internationale scientifique (°K).
thekillers11
car l’article originel est en anglais tout simplement et écrit par Becky Ferreira…
Fulmlmetal
J’avais bien compris, mais s’il est traduit en français faut aussi traduire (enfin convertir) les unités de mesure. Ca apporte quoi dans l’article de laisser les valeurs en °F ? rien<br /> L’article parle de kilomètres, et n’a pa slaissé les miles que les américains utilisent toujours, meme si le km est l’unité internationale
shureau
Sauf que dans l’article original, il y a les deux …
Voir tous les messages sur le forum