Virgin Orbit : vers des décollages depuis le Royaume-Uni

Par
Le 19 juillet 2018
 0
virgin orbit

La société américaine Virgin Orbit a révélé qu'elle s'associait à Cornwall Airport Newquay, un partenariat qui devrait lui permettre de mener ses nouvelles missions dès 2021.

Dans un communiqué daté du 16 juillet, Virgin Orbit a annoncé un nouveau partenariat avec l'aéroport de Cornwall Newquay, situé au sud-ouest de l'Angleterre. Pour rappel, l'agence spatiale britannique a indiqué cette semaine qu'elle se lançait dans la construction du premier port spatial européen, situé dans la région de Sutherland en Écosse. Dans le cas de Virgin Orbit, il ne s'agit néanmoins pas de ce port puisque la société va s'appuyer sur le fait que l'aéroport commercial de Cornwall Newquay soit déjà suffisamment actif. Ainsi, ce dernier deviendra bientôt l'un des rares lieux dans le monde à faire office d'aéroport et de port spatial. Grâce à ce partenariat, Virgin Orbit deviendra la première entreprise à faire décoller des fusées depuis le sol britannique. Elle s'appuiera aussi sur un autre site situé à Mojave, en Californie puisque la société a été fondée dans cet été et que le choix de ce lieu semblait stratégique.

Avec Virgin Orbit, « l'avion est la rampe de lancement »


Si Virgin Orbit doit se préparer à concurrencer les activités de Space X et de Blue Origins, sociétés appartenant respectivement aux milliardaires Elon Musk et Jeff Bezos, elle présente tout de même au moins une différence majeure. En effet, celle-ci n'utilise pas de rampe de lancement pour faire décoller ses fusées, mais des avions. De fait, l'avion décolle avec une fusée LauncherOne sous son aile, qu'il propulse dès lors qu'il a atteint une altitude suffisamment élevée. La fusée se charge ensuite elle-même de se rendre dans l'espace et de déposer les satellites en orbite. Si peu d'entreprises utilisent cette méthode de lancement à ce jour, l'entreprise explique que cela lui permet d'éviter certains frais d'infrastructures, mais aussi de contrôle aérien.

virgin orbit

Selon The Verge, l'entreprise recherche d'autres sites de lancements pour élargir son panel, mais elle n'en a révélé aucun autre pour l'instant. Will Pomerantz, vice-président des projets spéciaux de Virgin Orbit indique que les futurs sites devront s'adapter aux besoins de l'entreprise et de ses clients. Les premiers décollages européens devraient avoir lieu en 2021.

Modifié le 18/07/2018 à 16h13

Les dernières actualités Conquête spatiale

scroll top