Anthem : BioWare met sa roadmap de côté pour se concentrer sur des correctifs plus essentiels

Pierre Crochart Contributeur
18 septembre 2019 à 13h18
0
Anthem
© Electronic Arts

Parler d'Anthem se résume souvent à parler d'accident industriel. Et presque six mois après sa sortie, le dernier bébé de BioWare n'est pas encore sorti du sable.

Sur le blog officiel du studio, Chad Robertson, Directeur des services live d'Anthem, a annoncé renoncer au découpage actuel du contenu additionnel en « actes » au profit de mises à jour irrégulières.

Plus de temps pour corriger le cœur du jeu

En lieu et place des actes prévus dans la feuille de route originelle, BioWare se concentrera à l'avenir sur des « mises à jour saisonnières ». « Ces événements, explique Chad Robertson, apporteront des défis similaires à ce que vous avez déjà vu, et sont construits autour de thèmes amusants que nous allons apporter au jeu ».

Un pis aller donc, pour laisser davantage de temps aux équipes de BioWare de réparer les fondations d'un jeu encore extrêmement boiteux.

« Nous entendons vos inquiétudes au sujet des problèmes centraux d'Anthem, et nous agissons pour les corriger », assure le responsable. Des promesses qui doivent désormais se matérialiser par le biais de remaniements importants, et non plus par de petites rustines appliquées à la va-vite pour poursuivre la sortie régulière des DLC.


Anthem mise à jour

Anthem mise à jour
La roadmap initiale d'Anthem n'a plus lieu d'être. © Electronic Arts

BioWare, un studio au bord de l'asphyxie

BioWare fait partie des grands noms du jeu vidéo occidental. Baldur's Gate, Dragon Age, Mass Effect... les succès ont été nombreux pour le studio canadien. Mais les dernières années n'ont pas été tendres pour les développeurs, passés depuis le début des années 2010 sous le joug d'Electronic Arts.

Déjà saigné à blanc lors du développement de Dragon Age : Inquisition (2014), le studio a rapidement dû remobiliser ses forces pour sortir dans les temps un Mass Effect Andromeda qui n'aura finalement connu qu'un succès d'estime. Et encore, seulement au terme de longs mois de rafistolage.

Anthem n'est finalement que la goutte d'eau qui fera déborder un vase craquelé de partout. Dénominateur commun à ces échecs (à différents niveaux) successifs ? Frostbite. Le moteur développé par DICE (Battlefield), et qu'Electronic Arts veut généraliser à l'ensemble de son catalogue. Peu adapté aux jeux à la troisième personne, livré sans notice aux équipes de BioWare qui doivent de fait réinventer la roue tout en composant avec un management chaotique, Frostbite cristallise aujourd'hui l'essentiel des difficultés rencontrées par le studio canadien.


Et l'histoire pourrait bien se répéter : en décembre dernier, Electronic Arts teasait Dragon Age 4. Un jeu qui, d'après le journaliste spécialisé Jason Schreier, rencontre exactement les mêmes problèmes de développement qu'Anthem et Mass Effect Andromeda avant lui.

Via : Eurogamer
5 réponses
5 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...
SpaceX : plutôt 42 000 satellites pour Starlink ?
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top