Test Anthem : Anthem un peu, beaucoup, à la folie… pas du tout ?

Kevin Gainche
Spécialiste gaming
04 avril 2019 à 10h33
23
Pour les amateurs de RPG occidentaux, BioWare est synonyme de souvenirs impérissables. Baldur's Gate, Planescape Torment, Star Wars KOTOR, Mass Effect et tant d'autres sont parmi les figures tutélaires de ce genre. Ce qui n'a pourtant pas empêché le studio de connaître quelques revers ces dernières années. Entre la polémique entourant la fin de Mass Effect 3 et le semi-échec de Masse Effect Andromeda, le studio avait grand besoin de redorer son blason.

Et c'est avec Anthem qu'il comptait reconquérir son public. Et on ne va pas se mentir, sur le papier, Anthem avait tout pour plaire : univers intriguant, graphismes sexy en diable, exosquelettes virevoltants évoquant un Iron Man survolté saupoudré de la touche BioWare, il n'en fallait pas tant pour appâter le chaland. Jusqu'à ce que l'on se rende compte que le studio, sous la houlette de son parton Electronic Arts avait une idée derrière la tête. Nous refourguer un titre adoptant les atours du jeu service, grande lubie des éditeurs qui tentent de nous le servir à toutes les sauces.

Anthem Screenshot 2019.03.08 - 13.40.28.59.png
Anthem offre des panoramas sublimes

Pour la faire courte, le terme de jeu service (game as service chez nos amis anglo-saxons) regroupe tous les titres qui ont pour ambition de retenir le joueur le plus longtemps possible. Cela peut passer par de l'ajout de contenu en continu (DLC gratuits ou payants principalement). Une manière de continuer à faire vivre le jeu longtemps après sa sortie, et surtout, de continuer à engranger les brouzoufs des joueurs qui déboursent ainsi régulièrement leurs deniers pour de nouveaux contenus, ou bien par le biais de micro-transactions en jeu. Destiny, The Division sont de fiers représentants du jeu service, mais des titres comme Hearthstone ou le dernier Assassin's Creed peuvent aussi entrer dans cette catégorie.

Anthem diffère donc grandement des titres créés par BioWare dans le passé. Fini le RPG solo, et bonjour le MMOTPS dopé aux hormones. Un choix audacieux, étonnant, très satisfaisant par moment, mais qui n'est pas sans faille, comme nous allons tâcher de l'expliquer ci-dessous.

L'Hymne à la noix

Avant de nous aventurer dans la critique pleine et entière d'Anthem, prenons quelques instants pour parler de l'histoire et de l'univers dans lequel nous propulse BioWare avec son nouveau jeu. Bienvenue en Bastion, un monde étrange mêlant allègrement science-fiction et Fantasy dominé par le mystérieux Hymne de la Création qui donne son titre au jeu (Anthem se traduit par Hymne dans notre belle langue). Cet hymne, central à l'histoire, est censé permettre à ceux qui arrivent à manier sa puissance, de modeler le monde selon leurs moindres désirs.

Et c'est plus ou moins ce qu'a réussi à accomplir la race des Précurseurs (quelle originalité), dont les vestiges et reliques émaillent les contrées verdoyantes de Bastion. Manque de bol pour les habitants des dites contrées, ces reliques ont une fâcheuses tendance à déconner à plein tubes, générant quelques désagréments tels que l'apparition de monstres un brin énervés, la création de tempêtes perpétuelles et autres joyeusetés climatiques qui rendent peu ou prou la vie impossible.

Anthem Screenshot 2019.03.08 - 13.42.02.17.png
La liberté offerte par le vol est grisante

Et c'est précisément sur le lieu d'une telle catastrophe que débute votre aventure. Vous et votre équipe vous lancez à l'assaut du Maelstrom, une aberration météorologique qui a détruit l'un des centres de population de Bastion, et créé par une relique nommée le Cénotaphe. L'idée étant bien évidemment de lui remettre les idées en place et de revenir en héro adulé par la population. Manque de bol, et pour reprendre un trope éminemment classique, les choses ne vont absolument pas se passer comme prévu, la moitié de vos potes vont passer l'arme à gauche, et c'est la queue entre les jambes que vous rentrerez chez vous.

Quelques années plus tard, c'est à Fort Tarsis, une petite bourgade aux confins de Bastion que vous retrouverez votre personnage. Et c'est à ce moment précis que débute votre aventure, mêlant lutte contre le Dominion, une faction pas très gentille bien décidée à conquérir l'Hymne de la Création, retrouvailles tendues avec de vieux amis, trahison, aventure, et bien évidemment, rédemption.

Anthem Screenshot 2019.03.08 - 13.35.53.55.png

Que dire après avoir terminé la campagne, si ce n'est que le scénario concocté par BioWare est bien loin des standards habituels du studio, et qu'il constitue l'une des grandes déceptions du titre. A l'exception d'une mission, qui tire son épingle du jeu, rien ne reste en mémoire une fois le jeu terminé. Pire même, on a l'impression, une fois la dernière cinématique arrivé à son terme, que l'on a assisté à un premier acte, pas à une campagne complète. Si cela s'avère extrêmement frustrant pour le joueur, c'est en revanche parfaitement logique lorsque l'on se souvient qu'Anthem est un jeu service.

En tant que tel, il se doit de livrer régulièrement du contenu à ses joueurs, et l'on ne peut qu'imaginer qu'EA et BioWare nous approvisionneront bientôt avec la suite de l'histoire. Il n'empêche que cette histoire, relativement courte lorsqu'on la parcoure en ligne droite, reste simple, pour ne pas dire simpliste. Si l'on croisera quelques personnages intéressants, la plupart sont insipides et caricaturaux, et il sera difficile de se faire prendre au piège des rebondissements du scénario, que l'on aura vu venir à des kilomètres. Une déception d'autant plus forte que l'univers présenté par Anthem s'avère intéressant à bien des égards. Enfin, si l'on prend la peine de creuser un peu, parce que BioWare ne nous facilite pas la tâche pour nous faire aimer sa création...

Anthem Screenshot 2019.03.08 - 13.34.30.81.png
Fort Tarsis offre une atmosphère d'inspiration orientale

Le fort Anthem

Si Anthem n'échappe pas aux poncifs de la SF (poncifs que BioWare semble particulièrement aimer d'ailleurs), il n'en demeure pas moins assez intriguant. Au fil de l'histoire, certes maigrelette, de nombreux éléments viendront titiller notre esprit avide d'aventure. La Garde de l'Aube et sa guerre contre les Urgoths, les Arcanistes et leurs runes, les Anciens, leurs reliques et le mystérieux pouvoir de l'Hymne, le Dominion et son état totalitaire sont autant de sujets survolés à la vitesse de l'éclair, et que l'on aimerait approfondir.

Cela sera en partie possible durant la campagne, ou en consultant les entrées du Codex, sorte d'encyclopédie qui recenses les principales informations sur l'univers d'Anthem, et que vous pourrez garnir de nouvelles entrées au gré de vos découvertes. A la manière d'un Destiny, Anthem dilue ses informations par le biais de nombreux écrits, et il parait évident que de nombreux joueurs passeront à côté de la plupart des informations intéressantes sur le lore du jeu. Et c'est dommage, car BioWare semble avoir créé pour l'occasion un monde cohérent, riche d'une histoire séculaire, avec ses enjeux, ses mythes et ses mystères, que l'on aimerait découvrir. Et s'il est fort possible que nous explorions ces sujets plus avant dans les futurs contenus supplémentaires, cela sonne toute de même comme un sérieux gâchis. Et ce n'est pas le seul.

Anthem Screenshot 2019.03.08 - 13.35.09.57.png
L'équipement définit vos capacités/pouvoirs, de nombreux builds sont possibles

Anthem se divise globalement en deux grandes zones : Bastion, et Fort Tarsis. C'est dans les contrées de Bastion que vous pourrez vous promener dans votre exosquelette rutilant pour aller trucider des hordes d'ennemis et réaliser la plupart des quêtes proposées par le jeu. Et c'est à Fort Tarsis que vous pourrez récupérer les dites quêtes, et faire avancer l'histoire au gré de discussion avec les différents protagonistes de l'histoire, mais pas uniquement. Vous pourrez aussi croiser toute une galerie de personnages avec lesquels vous pourrez tailler le bout de gras.

De petites histoires sans grand impact sur la trame principale, mais qui vous permettront d'en apprendre plus sur la vie dans le Fort, et par moment, sur l'histoire de Bastion. Une bonne idée sur le papier, qui souffre toutefois de la pauvreté de l'écriture de ces historiettes. Entre le responsable du Fort qui se plaint continuellement des flaques d'eau et des câbles qui trainent, la marchande qui ramène des animaux sauvages dans le fort et l'archiviste qui vous reprend continuellement sur vos manières, autant vous dire que l'on ne vole globalement pas bien haut. Et si certaines histoires s'avèrent au final assez touchantes, et que l'on pourra orienter ces dernières via un système de choix (entre deux réponses, faut pas déconner non plus) on restera tout de même sur sa faim. Surtout lorsque l'on connait le passif de BioWare en matière de narration.

Anthem Screenshot 2019.03.08 - 13.36.07.37.png
L'écran de personnalisation de l'équipement du Javelin

Et tant que l'on est à parler de Fort Tarsis, attardons nous un tantinet sur cette zone. Cette zone constitue le hub central d'Anthem, dans lequel vous retournerez au terme de chaque mission. Vous pourrez y changer l'équipement de votre Javelin (l'exosquelette que vous portez une fois lâche à l'extérieur des murs), valider certaines quêtes, en récupérer de nouvelles et plus globalement, faire progresser la trame narrative du jeu. C'est aussi là que vous pourrez aller faire un tour chez les différents marchands du jeu, et accomplir quelques autres menues tâches, comme vous occuper de votre inventaire par exemple.

Le problème, et cela a déjà été souligné par de nombreux confrères, c'est que ce hub défie les lois les plus simples de l'ergonomie. Pour commencer, le personnage s'y déplace à la vitesse d'un escargot arthritique, dans une vue à la première personne qui n'apporte strictement rien. Dès lors, entre chaque mission, on se retrouvera à faire des allers-retours à la lenteur exaspérantes entre deux séquences de dialogue. De longues minutes qui, à terme, finissent par énerver. Surtout lorsque l'on voit la maestria avec laquelle le studio a géré son gameplay hors des murs du Fort Tarsis.

Mon Mecha, moi, il me parle d'aventures

Pour le moment, le bilan que l'on peut tirer d'Anthem n'est pas reluisant : histoire pas très intéressante lore mal exploité, hub d'une lourdeur sans nom et autres PNJ sans âmes. N'y a-t-il donc rien à sauver ? Et bien si. Si vous avez tenu jusque-là sans fuir, c'est maintenant que l'on va commencer à dire du bien d'Anthem. Car c'est une fois hors des murs du Fort Tarsis que le titre de BioWare prend véritablement son envol. Une fois le Javelin enfilé, difficile de ne pas saluer le travail effectué par les équipes en charge du gameplay. Les commandes réagissent au doigt et à l'œil, offrant un gameplay incisif laissant la part belle à une action haletante et extrêmement satisfaisante, surtout lorsque l'on se balade en bande avec trois autres joueurs et que les ennemis commencent à exploser dans une gerbe d'effets pyrotechniques.

La base d'Anthem, c'est le Javelin, un exosquelette bardé d'armes et d'équipement qui vous permettra d'affronter toutes les menaces que Bastion pourra vous cracher au visage. A l'heure actuelle, il en existe quatre types, que l'on pourrait comparer à autant de classe, et entre lesquels vous pourrez jongler avant chaque mission pour coller au mieux au prérequis de cette dernière, ou à votre humeur du moment. Le Colosse tout d'abord, se présente comme le tank de la bande avec moult points de vie, armement lourd, et une certaine lenteur dans ses déplacements.

Anthem Screenshot 2019.03.08 - 13.46.38.25.png

L'Intercepteur ensuite, se positionne comme le plus rapide de la bande, capable de filer à la vitesse de l'éclaire et d'infliger de lourds dégâts au corps à corps avant d'esquiver de plus belle. Le Tempête pour sa part, est la classe à distance, qui joue sur les pouvoirs élémentaires. Le commando enfin, est la classe la plus versatile du jeu, et s'avère idéale pour débuter. Au fil des missions, vous vous dégoterez de nombreuses pièces d'équipements que vous pourrez utiliser pour personnaliser plus avant votre Javelin, et créer votre propre style de jeu. Simple à prendre en main, ce système est aussi très complet, et permettra une bonne dose de personnalisation, ce qui est loin d'être désagréable.

Un fois votre Javelin équipé de pied en cap, et personnalisé pour l'occasion à grand renfort de peinture, décalcomanies, poses extravagantes et autres éléments cosmétiques permettant de se démarquer des autres joueurs, vous pourrez vous lancer à l'aventure. Et c'est là que le plaisir commence à poindre. Vous avez déjà dû le lire ailleurs, mais cela ne rend pas la comparaison moins vraie : les Javelins d'Anthem empruntent beaucoup à l'imaginaire développé autour d'Iron Man. A peine une mission lancée, vous pourrez vous envoler avec votre exosquelette pour explorer le monde de Bastion.

Les sensations de vol, absolument grisantes, sont l'une des grandes réussites d'Anthem. D'une simple pression, votre Javelin s'envole et file à la vitesse de l'éclair. Nouvelle pression, et vous passez en mode stationnaire, pour observer les alentours ou commencer à mitrailler la piétaille ennemie. Un bruit de sifflement dans le casque vous indique que votre réacteur commence à surchauffer ? Plongez vers le sol depuis les hauteurs ou allez faire un tour sous l'eau pour refroidir votre système.

Anthem Screenshot 2019.03.08 - 13.53.53.83.png

En combat, même constat. Les coups s'enchaînent en toute simplicité. Changez d'armes à la volée si les munitions commencent à manquer, envoyez vos capacités spéciales une fois leur temps de recharge terminé, et préparez-vous à déchaîner la fureur des cieux sur vos ennemis à l'aide de votre spécial une fois ce dernier complètement chargé. Simple et fluide, ce système est très satisfaisant, et l'on prendra un plaisir intense lors des affrontements, à l'exception de certains combats de boss qui tournent à l'arrosage en règle d'un gros sac de points de vie, ce qui est loin d'être intéressant vous en conviendrez.

Ce qui nous amène à un nouveau point négatif (ça faisait longtemps non ?). Si les sensations offertes par le combat sont particulièrement intéressantes, jouissives même, les affrontements tournent vite en rond la faute à un bestiaire très limité. On se retrouvera très vite à affronter les même ennemis en boucle, machinalement, sans aucune surprise, chaque faction en présence ne disposant que de quelques archétypes. Là encore, il s'agit d'une opportunité manquée, et l'on ne peut qu'espérer que BioWare étoffera son contenu au fil des mises à jour et extensions.

Anthem Screenshot 2019.03.08 - 13.53.04.94.png
Les menus sont clairement pensés pour la console

L'histoire avec une fin

La variété. C'est sans doute ce qui fait le plus défaut à Anthem au final. Car ce problème de diversité ne se retrouve pas uniquement au niveau du bestiaire, mais plus globalement, au niveau du contenu proposé à l'heure actuelle. On le sait, Anthem est voué à s'étoffer au fil du temps, pour proposer de nouveaux challenges à ses joueurs au gré des mises à jour. Mais en l'état actuel des choses, difficile de ne pas regretter la pauvreté du contenu qui nous est offert. Une fois la campagne terminée, ce qui sonne aussi peu ou prou le glas des quêtes secondaires si vous avez pris le temps de les effectuer au long cours, que faire ? Eh bien, pas grand-chose au final, surtout une fois que vous avez atteint le niveau 30, niveau maximal à l'heure actuelle.

Vous pourrez bien évidemment rejouer les trois raids disponibles (même si vous en avez déjà fait deux durant la campagne, ce qui est un poil limite comme pratique mais bon), dans des modes de difficulté plus élevés qui transforment le moindre ennemi en réservoirs à PV capable de vous assassiner en deux coup de cuillère à pot (du fun on vous dit) pour récupérer de l'équipement de meilleure qualité, ou bien partir vadrouiller en partie libre pour accomplir en boucle les objectifs aléatoires apparaissant régulièrement sur la carte du monde, mais c'est à peu près tout.

Anthem Screenshot 2019.03.08 - 13.55.29.20.png
Anthem possède un cycle jour/nuit, aussi bien en mission qu'à Fort Tarsis

Le jeu vous refourgue bien des objectifs supplémentaires, sortes de défis vous demandant d'accomplir X fois telle ou telle activité, mais cela n'est au final pas très intéressants, et bien vite répétitif. A tel point que le jeu finira bien vite par nous tomber des mains face à l'ennui et la répétitivité. Alors oui, le jeu est jeune, et c'est au final assez logique que le contenu ne réponde pas encore présent à l'appel. On aurait néanmoins apprécié que BioWare fasse quelques efforts d'entrée de jeu.

Au-delà de nous inviter à découvrir quelques nouvelles missions une fois le jeu terminé, raids ou autre, l'on aurait apprécié quelques quêtes permettant par exemple d'obtenir des objets cosmétiques (la seule manière de les obtenir à l'heure actuelle étant via la boutique du jeu, qui accepte aussi vos deniers bien réels), des armes légendaires, ou toute autre récompense du même acabit. Apporter un peu de variété au jeu serait aussi une excellente idée, car comme précisé un peu plus haut, Anthem souffre d'une certaine monotonie.

Anthem Screenshot 2019.03.08 - 13.52.15.21.png
Les mystérieuses structures des Démiurges parsèment Bastion

Si l'on a déjà évoqué ce problème au niveau du bestiaire, difficile aussi de ne pas le souligner au niveau des équipements. Le catalogue d'arme est affreusement limité en dépit de nombreux types. Il s'agit là d'un problème purement cosmétique, mais en jeu, il est rapidement difficile de différencier un fusil d'un autre. Autant de petits éléments qui s'agrègent, au final, pour nous lasser.

Petit papa Bastion

Avant de nous quitter, prenons quelques instants pour évoquer quelques éléments supplémentaires, et nécessaires pour peaufiner notre jugement sur Anthem. Si vous vous êtes un tant soit peu intéressé au jeu, vous n'êtes pas sans savoir que le titre a souffert, et souffre encore d'une ribambelle de bugs assez gênants. Il arrive encore très régulièrement que le son se coupe totalement de dans le jeu ou qu'il crashe et nous renvoie à l'écran titre sans sommation. A titre d'exemple, ma première expérience avec le jeu m'a permis de découvrir l'intégralité de la première mission avec les dialogues et musiques en vitesse accélérées, conférant aux différentes protagonistes des voix dignes d'Alvin et les Chimpmunks, et annihilant en quelques secondes toute tension dramatique.

Mais il faut souligner que BioWare et EA font leur travail, et que chaque mise à jour vient améliorer l'expérience de jeu. Difficile aussi de ne pas pester contre l'omniprésence des temps de chargements, qui interviennent à tout bout de champ, ou cette règle stupide qui, une fois en jeu, fait que l'on ne peut pas trop s'éloigner de son groupe sous peine de se voir téléporter manu militari sur l'objectif en cours. Les joueurs les plus tatillons (amis pécéistes, bonjour), râleront aussi sur l'interface clairement pensée pour le jeu sur console, et qui peut s'avérer un calvaire dans certaines situations. Des problèmes pénibles donc, avec lesquels il faut apprendre à composer, mais qui devraient dans l'ensemble disparaître au fur et à mesure des mises à jour.

Anthem Screenshot 2019.03.08 - 13.38.26.06.png
Les chargements omniprésents cassent l'immersion...

Alors oui, il y a des soucis d'ordre technique au royaume d'Anthem, mais bon sang de bois, qu'est-ce que le titre est beau. Il suffit de quelques minutes dans Bastion pour se rendre compte que BioWare a mis les petits plats dans les grands pour nous offrir des paysages à couper le souffle. Jungle luxuriantes, ruines grandioses et autres grottes mystérieuses, surplombées par l'omniprésente présence de précurseurs constituent un tout qui vous fracturera la rétine en quelques instants. Il n'y a rien de plus satisfaisant que de s'envoler avec son Javelin pour parcourir les étendues verdoyantes de Bastion.

Virevolter dans la canopée en arrosant une troupe de Scars. Franchir une ligne de crête pour découvrir un paysage grandiose qui se déploie à perte de vue. S'enfoncer dans une grotte pour y découvrir une antique machinerie oublié. Ou bien tout simplement se poser sur un coin de rocher pour apprécier la beauté des lieux sous un éclairage particulier. Et l'on ne peut qu'espérer que BioWare nous permette de visiter de nouvelles régions de Bastion tant celles déjà présentes s'avèrent agréables à parcourir.

Anthem Screenshot 2019.03.08 - 13.40.55.11.png
Cheh

Anthem : l'avis de Clubic

Est-ce qu'Anthem est parfait ? Absolument pas. En l'état actuel des choses, le jeu souffre de nombreux problèmes. Narration loin des standards auquel nous a habitué le studio, rythme en dent de scie, problèmes techniques et autres manque de contenu viennent desservir un titre qui s'avère par ailleurs très agréable. Avec une direction artistique au poil, des environnements enchanteurs qui ne demandent qu'à être explorés en long, en large et en travers, un univers qui regorge de mystère et surtout, un gameplay addictif qui laisse la part belle à une action débridée, Anthem n'est pas un mauvais bougre, loin de là.

Difficile en revanche de ne pas remarquer qu'il est sorti bien avant son heure, et qu'il lui aurait fallu quelques mois de développement supplémentaire pour exprimer son plein potentiel. Pour le moment, Anthem souffre encore trop de sa jeunesse et de son manque global de contenu. Mais si EA et BioWare font bien leurs devoirs, et qu'ils restent à l'écoute de leur communauté (sait-on jamais), gageons qu'Anthem pourrait nous surprendre dans les mois qui viennent.

Test réalisé sur PC via une version fournie par l'éditeur

Anthem

6

Les plus

  • L'univers, riche et intriguant...
  • Le gameplay virevoltant des combats, maitrisé
  • Les panoramas, grandioses, offerts par Bastion
  • La personnalisation des Javelins, complète

Les moins

  • ... mais mal exploité
  • Le manque de contenu, surtout à haut niveau
  • Le scénario et la narration, loin des standards de BioWare
  • Les menus, lourdingues
  • Les temps de chargement, omniprésents
  • Fort Tarsis et ses longueurs
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
23
0
nrik_1584
Sur PC (je connais pas les commandes sur console) il est possible de se déplacer un peu plus vite dans Fort Tarsis en appuyant sur shift (de la même qu’on sprint avec le javelin de cette manière).<br /> Le changement de vitesse n’est pas décoiffant mais reste tout de même bien moins frustrant que la vitesse de base.
Mr-Ragga
perso “pas du tout” en plus du EA encore moins envie …
fox-idcom
pour ma part , j’ai eu la chance d’avoir un acces EA premier en cadeau , ca m’a permis de tester le jeu complet et malheureusement vraiment déçu au bout de 14h-15h à peu prés.<br /> vraiment très bof en l’état alors que le jeu était prometteur.<br /> on fait vite le tour du jeu et farmer sans cesse les 3 forteresses en GM1 avant le GM2 etc… c’est vite rébarbatif.<br /> dommage , à voir dans quelques mois si le jeu s’est enrichi.
Kenobiwan
Oui très bon jeux pour ma part, vitesse trop lente dans fort taris et on a tendance à tourner toujours en rond… mais je ne doute pas que le jeux va être améliorer et surtout complété.
renard38
Completement inutile en 2019,avec les gros jeu qui sortent (the division 2 et sekiro en tête) pas la peine de perdre son temps avec,il est nul de chez nul.A part le gameplay et graphismes sur pc,mais bon ça fait pas un bon jeu.<br /> 60 sur metacritic pour un AAA qui est en dev depuis 2012…une honte tout simplement.
Feladan
“Gros jeux”, The Division 2…<br /> Excuses moi , mais entre un jeux qui donne un gameplay léché, parfait en substance et complexe, mais qui manque cruellement de contenu et beaucoup de point à améliorer.<br /> Et un jeux complétement pompé de son précédent, qui n’offre même pas de nouvelle sensation, c’est vite fait… Je préfère largement attendre qu’Anthem ai plus de contenu (si ils ne se foirent pas…), plutôt que rejouer à The Division 1. Heuu, pardon… 2.<br /> Là où Anthem a le potentiel de donner quelque chose d’extra car le core gameplay est totalement là, The Division, qu’importe le contenu, ça sent le réchauffé du 1 et cela dés la première seconde. Après oui, si tu n’as pas joué au 1, c’est pas mal.<br /> Mais bon, encore faut il être objectif pour s’en rendre compte, et pas totalement fanboy
renard38
rien a faire,une suite c’est une suite,perso dsl mais ce soir 11/12 a minuit c’etait stream de partout sur the division 2,anthem est mort fini,y’a plus rien a y faire…que toi tu aime pas,ben comment dire…OSF!c’est justement parceque le 2 et comme le 1 qu’il va marcher,que les gens comme toi (de gauche?..) aillent sur metro exodus,ou anthem…
Feladan
T’as tout compris à mon message, ne change rien mec t’es au top petit fanboy <br /> Ps: The Division 1 n’a pas marché, c’était un flop à cause du end game mon grand. C’était un flop monumental, lvl max en 20 heures, puis plus rien… Exactement comme Anthem en ce moment en somme…<br /> Ps2: De gauche ? Que vient faire la politique ici ? Les gens sont d’une stupidité c’est effarant…
renard38
the division n’a pas marché?..ha zut…pour toi…renseigne toi un peut alors,t’a du boulot…dsl
Feladan
:’).<br /> The division + flop sur Google, suffit pas d’aller chercher loin le fanboy. Tu y trouveras les raisons principales.<br /> Allez bisous.
titwill
Bravo pour l’écriture de l’article… Je ne me suis pas lassé une seconde de la prose utilisée… Article de qualité. Merci Cluclu !
wackyseb
Anthem c’est de beaux graphismes, maintenant il faudrait une histoire pour faire du contenu…<br /> On tourne en robd après à peine 10h de jeu.<br /> Beaucoup trop court, ou alors mettez le jeu à 20 balles<br /> J’aime bien les gens qui parlent de The division 2.<br /> Je savais même pas qu’un The division 1 était sortie.<br /> Dans l’indifférence la plus totale certainement .<br /> Si le 2 est le même que le 1, c’est un remaster et pas un nouvel episode
renard38
Renseigne toi mieux alors,car là t’est vraiment larqué…mais a un point que t’imagine même pas.bisous troller
masaku
Au lieu de troller sur un jeu dont visiblement tu n’a aucune connaissance. Non en fait tu devrais juste ftg. Désolé c’est rude mais une réponse approprié vu le niveau de ton commentaire.
masaku
Tu reproche a TD2 d’être la suite de TD1 ?<br /> est ce que tu dis la même chose de toutes les suites?<br /> genre, COD, FIFA, AC, Destiny, voir même Mario…<br /> Ubi n’a jamais caché son intention de faire une Suite, et tu sais quoi les gamers qui ont préco TD2 ben c’est ce qu’il voulaient ! c’est ouf non?<br /> Ironie mise à part si tu avait joué autant que moi à Anthem et a TD2 tu pourrais faire une komparaison objective des 2.<br /> Et OBJECTIVEMENT, peu importe que l’on soit en empathie avec ces 2 univers Très différents.<br /> Le TAF effectué sur TD2 est à des années lumières de Anthem!<br /> oser dire que TD1 et TD2 c’est pareil c’est la preuve que tu n’a pas du tout joué a TD2 pour dire une connerie pareille.<br /> En fait moi je trouve que sur certains aspect du jeu ils sont même allé trop loin…<br /> -TD2 c’est des graphisme magnifique<br /> -Un lvl design hyper développé et d’une richesse incroyable où chaque petit détail pour créer une immersion à été pensé.<br /> -Une Refonte du Gameplay avec l’ajout de l’armor, de la gestion des soins,<br /> -Refonte des Skill et gadgets qui sont plus nombreux et customisables<br /> -Refonte des Gears et des sets avec un drop rate bien dosé pour donner envie de progresser.<br /> -Refonte du Bestiaire avec une très bonne façon de justifier les “Sac à pv” des boss et du “Time to Kill” qu’il faut démonter par morceau d’armure pour toucher des points sensibles.<br /> -Une IA pour une fois qui surprend le joueur et permet de le mettre en difficulté (surement la meilleure pour un jeu de ce type)<br /> -Des armes qui ont toutes des sensations et un gameplay différent (meme si je reproche le nouveau système de mod)<br /> -Coop hyper bien fait avec une Trinité bien pensé conjugué à l’IA et au bestiaire et au Lvl Design la tactique d’un groupe (et des raids) et primordiale et très grisante.<br /> -UI repensé et gestion des items plus simple à organise qu’avant.<br /> Et c’est sans parler des factions qui se battent pour (re)conquérir des territoires, des alliés qu’il faut aider pour les conserver. et des missions associés qui créent une dynamique et de la vie dans cette grande ville.<br /> Du contenu HL, de la DZ, des Skill Tree une fois lvl 30 et des nombreuses autres à venir… du système de KLAN (enfin)<br /> Du Craft, du fait que l’ont fait progresser les refuges et autres camps…<br /> Enfin a coté de ça pour Anthem la liste des points positifs se résume à rien… une fois la coquille percé il ne reste rien. c’est beau, c’est très type arcade et on en prend plein les yeux les premières heures…<br /> Mais une fois ceci passé, tout est redondant, le gameplay limité au 4 javelin et aux 4 skill associé devient vite lassant et ce n’est pas les maigres combo entre mates qui change grand chose…<br /> En fait y a absolument rien qui donne envie de continuer… Mais le pire ce sont toutes les grossières erreurs qui font fuir ce jeux ! lenteurs, chargement, quasi impossibilité de jouer solo, lore insipide, Fort Tarsis, bestiaire et IA nulle, Craft inexistant, stuff inutile sauf pour augmenter ses stats<br /> Et c’est sans parler des Stats d’ailleurs totalement pété ! comme ca a été prouvé sur reddit. Choper une arme legendaire n’a aucun intérêt en terme de dégats…<br /> C’est totalement halucinant qu’un studio de ce calibre se soit autant planté sur la base RPG d’un jeu AAA et certains osent le défendre et le comparer a TD2 Franchement les gars lire autant de conneries ne me laisse pas le choix que de pondre ce pavé pour vous faire FVG
wackyseb
Moi c’est wackyseb, pas troller. Meme pas capable de voir qui a écrit ?<br /> Je ne trolle pas, je ne connais pas le 1.<br /> Je joue à ce que veux, les goûts et les couleurs ça se discute pas.<br /> Et merci, j’ai pas besoin de me renseigner, je joue à ce qui me plait et les autres jeux, j’ai pas besoin de savoir que ça existe.
wackyseb
Merci pour ma culture de me dire ce qu’est ftg.<br /> Je ne suis pas de la génération texto.<br /> A mon age, on ecrit encore les mots en entiers pour que ca soit compréhensible par tous.<br /> Mais c’est certainement un mot interdit de forum et dans ce cas je te retourne le compliment.<br /> Et il faudrait arrêter d’employer les mots troll à chaque commentaire les jeunots.<br /> Si on n’a plus le droit de dire ce qu’on pense c’est grave quand même.<br /> Je ne suis pas un joueur compulsif, je passe 3h max par semaine à jouer.<br /> Donc c’est normal que je ne connaisse pas.
wackyseb
Tres bonne critique.<br /> Je comprend mieux. TD1 n’etait pas fini ou avait des manques .<br /> Du coup le 2 te comble en ayant amélioré ou ajouté tout ce qu’il fait pour en faire un bon jeu.<br /> C’est cool alors.<br /> Bon sinon je n’ai jamais joué à un call of duty car je n’aime pas cette licence. En fait dès que c’est la guerre, je n’y joue pas.<br /> Fifa même si on me paie je n’y mettrai jamais les mains dessus. Un sport de lopette pour des lopettes (allez les filles, defoulez vous si vous voulez mais c’est mon choix)<br /> Destiny, assasin’s creed évidemment j’y ai joué.<br /> Mon kif reste le vieux unreal tournament totalement defouloir. Et rien ne gache le jeu, on a tous les mêmes chances, pas de microtransaction, pas de level à atteindre donc pas de tricheurs.<br /> Il fait juste etre le meilleur.
masaku
Soit pas condescendant mon garçon je pourrais largement être ton père…<br /> Et pour info à l’époque ou le 56k n’existait même pas les vrai geek connaissaient déjà ce “vocabulaire” c’est pas ma faute si t’es né trop tard ou que t’a pas baigné dans le milieu de l’info des années 80/90<br /> ofc (of course) tu as le droit de dire ce que tu pense. Le seul souci c’est que ton premier commentaire est la définition parfaite du “Troll” puisque tu n’argumente pas<br /> Je te cite:<br /> “J’aime bien les gens qui parlent de The division 2.<br /> Je savais même pas qu’un The division 1 était sortie.<br /> Dans l’indifférence la plus totale certainement .<br /> Si le 2 est le même que le 1, c’est un remaster et pas un nouvel episode”<br /> Je suis bien content d’avoir pu t’éclairer sur mon retour de TD2 mais ce qui me dérange c’est que tu ne connais ni TD1 et encore moins TD2 et tu te permet d’en parler, pire d’ironiser et de critiquer.<br /> D’ailleurs je n’ai jamais dis que TD1 n’étais pas fini, bien au contraire. On peut saluer Ubisoft puisque a la sortie de TD1 ils ont été critiqué parceque le contenu était pauvre (et c’était vrai) mais en 3 ans ils ont tellement ajouté de contenu et amélioré le jeu qu’en cette fin d’année TD1 était devenu un excellent jeux.<br /> TD2 l’améliore et apporte un grand nombre d’ajout ce qui est tout à fait ce que la communauté voulait de la part de Ubisoft.<br /> ET c’est la le souci sur Anthem, et mes inquiétudes, parce que je crains que Bioware ne fasse pas le meme boulot. En fait les erreurs sont tellement graves que je pense même qu’il est impossible pour Bioware de réellement faire de Anthem un Bon jeu…<br /> Sinon juste pour revenir à ton intervention. Moi tu vois je suis pas expert en physique nucléaire, ben je vais pas sur un forum science &amp; vie pour troller.<br /> Fais pareil ça permettra à ceux qui connaissent le sujet de ne pas lire autant de bêtises.<br /> cya (See you) une abréviation de plus pour toi c’est cadeau.
wackyseb
Merci de m’éclairer. Je suis née l’annee du dos 1.00<br /> J’ai connu toutes les évolutions depuis.<br /> Je suis informaticien linux, windows server car j’ai toujours accompagné le changement.<br /> Mais il est vrai que je ne connais pas ou peu d’abréviations du monde texto et encore moins ceux qu’utilisent les « jeun’s » milleniums.<br /> Pour les jeux j’ai clairement lâché il y a quelques années les évolutions et pour les AAA, je reste avec des tomb raider, assassin’s creed, star wars battlefront 2 ainsi que des project cars ou need for speed (pour le defouloir)<br /> Je me documente quand même sur certains jeux, lit les critiques de certains d’entre eux et la note donnée.<br /> Par contre pas de réseaux sociaux donc pas de twitch ou autres.<br /> Aucun jeux en réseaux, j’ai pas le temps pour ça, mes gosses oui.<br /> Et le vocabulaire des années World of warcraft je suis passé à travers n’aimant pas ce style de jeu.<br /> J’essaie d’éduquer mes gosses à ecrire en Français et ne pas utiliser de mots n’existant pas dans le dico.<br /> Excuse moi d’avoir été si catégorique, je n’ai basé mon commentaire que sur ce que j’ai pu en lire effectivement lors de la sortie du jeu.<br /> Sans rancune aucune, bon dimanche et bon jeu.
masaku
Aucune rancune bien au contraire puisque nous sommes tout à fait d’accord.<br /> Pour le coup je suis une bille en programmation, tout au plus des sites html, mon expérience se limite au basic au début sur des MO5, puis sur DOS 3.1 <br /> Mais j’avoue avoir baigné dans les jvd depuis toujours, Lan, et en esport début 2000.<br /> Et tout à fait d’accord sur les réseau sociaux de type facebook ! je m’en sert seulement quand je n’ai pas le choix… je suis plus de la génération irc et forums ^^<br /> Bien parler Français, je ne prétend pas écrire parfaitement mais quand on voit le niveau général sur le net, on va dire que j’ai de la marge… Donc là non plus je ne vais pas te contre dire (même si j’use des abréviations parfois)<br /> Merci pour tes excuses, ce n’est pas la peine, y’a pas mort d’homme!<br /> Bon dimanche aussi et hf gl <br /> Mais sinon si par hasard tu souhaite rejouer un peu, plutôt que Anthem je te conseille sans hésiter The Division 1 qui se trouve autours des 10€ en version Gold.<br /> Même si tu devais être un des rares à ne pas l’aimer, à ce prix la tu ne perd pas grand chose !
Popoulo
Commentaire classique d’un gus qui n’a pas joué à D2.<br /> T’es tout sauf objectif. Gamplay complexe Anthem ? mdr… pardon.
Urleur
c’est un jeux pour le multi, si vous aimez le solo avec quêtes aventures, … oubliez, même pas en rêve !
Feladan
Oui, je n’y ai pas joué, tu as vu clair dans mon mensonge, ah-ah-ah.<br /> Sérieusement, c’est quoi ces argumentaires d’adolescents de 15 ans ?<br /> En revanche, toi, je te retourne la question, as-tu joué à Anthem, es-tu lvl max pour pouvoir juger le gameplay ? Non parceque, vu que tu parle d’objectivité …
Feladan
Non, ce n’est pas exactement ce que j’ai dis, et ta phrase est un peu fallacieuse, je pense que tu sais faire la différence entre une suite “qui ressemble à un 1.5”, et une suite réelle d’un titre, plus travaillée. Si tu es dans le gaming depuis un moment, tu sauras faire une différence. Même si les bases restent les mêmes, tu vois nettement les évolutions.<br /> Pour reprendre tes exemple : COD, FIFA, AC, Destiny, c’est exactement le même reproche. Mario non en revanche, les suites (mis à par quelques unes), sont bien différentes des précédentes. Je peux te citer Elder Scrolls, Vampire The Mascarade, qui va sortir l’année prochaine, The Witcher, etc etc. Des suites où tu vois que c’est réellement une suite. Ici, ça ressemble à un addon. Et tu le sens dés la première seconde. Même lvl design, les skills sont en grande partie les mêmes, mêmes gameplay, même game disgn, même graphisme quasiement (on va pas déconner, même si ils sont plus beau, excuses moi, c’est loin d’être merveilleux, tu dois pas avoir beaucoup d’expérience de jeux différent pour dire ça.), gameplay très semblable, même gears, même bestiaires (en grande partie), même problèmes du 1 : boss à sac à PV, sans strats, même IA naze, hormis les scriptées, même sensation de coop, quasiement même UI, même équipement… Bref. Tout est trop semblable, c’est une expansion, pas une suite.<br /> Et pourtant, je peux t’assurer que je suis loin, très loin d’être un hateboy, j’ai énormément rouillé sur le 1er et j’attendais le 2 avec impatience. Fort est de constater que tout est pareil. Et je pousse même à dire que si tu prenais les missions, et les implémente dans le 1, tu ne verrais absolument aucune différence (ou très peu). Contrairement à The Witcher, où si tu prends des quêtes du 2 , en les incorporant dans le 1 (graphisme, gameplay, etc) ça ne collerai absolument pas. Voilà ce que je reproche, et je pense que tu comprends l’idée.<br /> “Ironie mise à part si tu avait joué autant que moi à Anthem et a TD2 tu pourrais faire une komparaison objective des 2.”<br /> “oser dire que TD1 et TD2 c’est pareil c’est la preuve que tu n’a pas du tout joué a TD2 pour dire une connerie pareille.”<br /> Tu as quel âge ?<br /> Non car, tu ne sais rien de mes temps de jeux. Et en lisant ces phrases, je viens d’instantanément de regretter de t’avoir répondu plus haut. Je pensais que tu étais sincère, posé, et avec un avis objectif. En gros tu n’es rien de tout ça. Je pars du principe que ceux qui accusent comme toi, et pensent “avoir la plus grosse”, sont ceux qui ont le moins de réflexion.<br /> Je ne mens pas, j’ai joué aux deux, et peut être autant que toi, tu n’en sais rien, merci de te cantonner à ce que tu sais, ça t’évitera de perdre en crédibilité comme tu viens de le faire.<br /> Fanboy avec mentalité d’ado spotted, rien de plus, rien de moins. Accuser les autres de “j’ai joué plus plus toi je suis objectif je sais forcement mieux”, alors que tu ne connais rien de mon temps de jeux le prouve. Je m’arrêterai donc sur cette phrase<br /> “Choper une arme legendaire n’a aucun intérêt en terme de dégats…”.<br /> Qui montre qu’effectivement, ton temps de jeu doit être tellement énorme sur Anthem, je suis impressionné …
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test Devialet Dione : la barre de son haut de gamme qui a avalé un caisson de basse
Test ASUS ProArt X670E Creator WiFi : un modèle haut de gamme AM5 qui ne rime pas avec overclocking
Test Electric Scooter 4 Pro : que vaut la plus performante des trottinettes Xiaomi ?
Test realme 9i 5G : sans maîtrise, la puissance n'est rien
Test Razer Basilisk V3 Pro : une attaque en règle de l'excellente Logitech G502X
Test Dell UltraSharp U2723QE : un écran 4K
Test ASUS Zenbook 17 Fold OLED : PC portable à écran pliant ou tout-en-un transportable ?
Test AMD Ryzen 9 7950X
Test Apple iPhone 14 : un iPhone 13S qui ne dit pas son nom
Test Sennheiser Momentum 4 Wireless : la fin d'une formule, pour mieux perpétuer un héritage
Haut de page