4,9 milliards d'euros : le marché du jeu vidéo atteint un nouveau record en 2018

24 février 2019 à 14h06
0
red dead redemption arthur morgan.jpg

Le marché du jeu vidéo a connu une forte croissance l'an dernier portée par une hausse significative des ventes digitales.

Le jeu vidéo atteint des sommets en France. Le marché a atteint un nouveau record en 2018 avec un chiffre d'affaires de 4,9 milliards d'euros, en hausse de 15 % par rapport à celui généré en 2017 (4,3 milliards). L'écosystème console est le plus fort avec 2,75 milliards d'euros (+15 % en 2018), devant l'écosystème PC gaming (1,24 milliard, +10 %) et l'écosystème mobile (946 millions, +22 %).

Les ventes dématérialisées s'imposent

Dans le détail fourni par l'étude menée par le SELL et Médiamétrie, le software mobile et le software console dématérialisé constituent les parts de marché les plus importantes du jeu vidéo en France avec 19 % chacun. Derrière, on retrouve le hardware console et le software physique console (16 %), puis le software dématérialisé PC (13 %), le hardware PC gaming (9 %), les accessoires console (6 %), les accessoires PC gaming (3 %) et le software physique PC (0,4 %).

sell_essentiel_du_jeu_video_2019 1.png

Si l'on s'attarde aux consoles, les ventes de jeux dématérialisés ont représenté 54 % du segment, avec 918 millions d'euros de chiffre d'affaires, soit une impressionnante progression de 67 % par rapport à l'année précédente. Les ventes physiques ont, elles, diminué de 2 % l'an dernier et atteint 782 millions d'euros, assez nettement dépassés par le dématérialisé (46 % des ventes seulement).

9 consoles vendues sur 10 sont de salon

S'agissant du hardware, qui recule de 2 %, 90% des consoles vendues en 2018 étaient des consoles de salon (2,52 millions), comprenant 9 % de rétrogaming, et 10 % étaient des consoles portables (269 423). Les accessoires, eux, progressent de 2 % en 2018 avec dans l'ordre, un top 3 occupé par les manettes, l'audio et les accessoires divers comme les styles et les protections.

sell_essentiel_du_jeu_video_2019 2.png

Sur le marché physique, le top 10 des jeux achetés fut trusté par des jeux d'action (4,91 millions) devançant le sport (2,36 millions,) et le tir/FPS (2,29 millions).

Les jeux physiques ont quasiment disparu sur PC

Concernant l'écosystème du PC, on note une évolution de la répartition des revenus qui suit la même tendance que les consoles, mais à l'extrême. Le software dématérialisé a rapporté 618 millions d'euros avec des jeux dématérialisés en progression de 33 % et une part de marché de 97 % ; tandis que les ventes physiques ont plongé de 25 % en 2018 et n'ont rapporté que 18 millions d'euros, pour une part de marché famélique de 3 %. Les accessoires PC gaming progressent, eux, de 11 % à 148 millions d'euros.

sell_essentiel_du_jeu_video_2019 3.png

D'ailleurs, on ne retrouve plus que des classiques parmi les meilleures ventes physiques PC. Les Sims 4 (54 874) devance Farming Simulator 19 (54 195). Overwatch est troisième avec 30 3330 exemplaires physiques vendus en 2018. Les jeux de stratégie (262 345) demeurent les plus sollicités en ventes physiques, devant le tir/FPS (125 673) et le jeu de rôle/RGP (76 847).

Nintendo, le maître du jeu

Du côté des éditeurs, Nintendo reste de loin le plus puissant du marché en France, en valeur et en volume. Le Japonais, fort des succès de Mario Kart 8 Deluxe, Super Smash Bros. Ultimate ou Super Mario Party, devance Electronic Arts (FIFA 19, Battlefield V) et le Français Ubisoft (Assassin's Creed Odyssey, Far Cry 5). Derrière, on retrouve Activision Blizzard (Call of Duty : Black Ops 5, Crash Bandicoot), Take-Two Interactive (Red Dead Redemption 2, Grand Theft Auto V) et Sony Interactive Entertainment (Spider-Man, God of War).

sell_essentiel_du_jeu_video_2019 4.png

Même s'il ne détient encore qu'une part « minoritaire », le mobile est le pan du jeu vidéo qui a le plus progressé en 2018 : +22 % par rapport à 2017. Dans le top 5 des téléchargements, on retrouve Helix Jump, Love Balls, Pixel Art, Knife Hit et Rise Up. Celui des dépenses des consommateurs est bien différent puisque composé de Dragon Ball Z : Dokkan Battle, de Clash Royale, de l'éternel Candy Crush Saga, de Clash of Clans et de Summoners War.

De plus en plus de femmes intéressées par le jeu vidéo

Un mot du profil type des joueurs français. En 2018, 51 % des Français affirment jouer régulièrement, avec un âge moyen de 39 ans pour les joueurs réguliers. La moyenne d'âge des joueurs reste plus élevée sur PC (42 ans) que sur console portable (30 ans). La proportion de femmes (47 %) n'est pas si éloignée de celle des hommes (53 %).

sell_essentiel_du_jeu_video_2019 5.png

Si Internet prend une place grandissante dans le comportement d'achat des Français, 37 % déclarent acheter leurs jeux aussi bien sur le Web qu'en magasin. 32 % reconnaissent acheter exclusivement en magasin, ce qui est plus que la part qui affirme s'équiper uniquement sur Internet (24 %). 89 % des Français considèrent par ailleurs le jeu vidéo comme un secteur innovant. Et preuve que le marché jouit d'une très bonne réputation, 62 % des Français jugent le jeu vidéo comme une activité positive à l'impact positif sur le développement des enfants. Comme quoi !

0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top