Square Enix : des résultats mitigés, une ambition débordante et une restructuration

20 février 2019 à 21h40
5
Square enix
logoboom / Shutterstock.com

L'éditeur japonais va tenter de réduire ses coûts après un dernier trimestre fiscal en demi-teinte. Mais il reste très ambitieux pour l'avenir.

Square Enix vient récemment de publier ses derniers résultats et de faire le bilan des neufs premiers mois de son exercice fiscal 2019 (qui a débuté le 1er avril 2018 et qui s'achèvera le 31 mars 2019). Du mois d'avril à décembre 2018, l'éditeur a généré un chiffre d'affaires de 179 milliards de yens, soit 1,43 milliard d'euros.

Square Enix va passer de 11 à 4 divisions

Même s'il reste conséquent, ce chiffre est en baisse de 4,8 % par rapport à l'année précédente. Pire, Square Enix n'enregistre un bénéfice d'exploitation que de 11,7 milliards de yens, soit 93 millions d'euros, alors qu'il atteignait 268 millions d'euros en 2017/2018. Voilà pourquoi la société travaille à une restructuration de son activité.

« À compter du troisième trimestre de l'exercice 2020, nous prévoyons de réorganiser et de consolider les onze divisions de Square Enix en quatre divisions », a déclaré le président de la société, Yoskue Matsuda. « Nous voulons accroître l'efficacité de nos flux de travail, utiliser plus efficacement nos ressources et consolider notre expertise dans le but d'améliorer notre rentabilité », poursuit-il.

Un prochain exercice porté par le remake de FFVII ?

Si Shadow of the Tomb Raider s'était écoulé à 4,12 millions d'exemplaires au 31 décembre dernier, Just Cause 4 n'a, lui, pas trouvé son public, et les coûts de développement du jeu ont dépassé les ventes générées. Du contenu additionnel futur devrait cependant booster un peu les ventes du titre porté sur PC, Xbox One et PS4. En revanche, Kingdom Hearts III a bien apporté sa pierre à l'édifice avec plus de 5 millions d'unités vendues en quelques jours.

Malgré des résultats globalement décevants, Square Enix mise gros et table sur un bénéfice opérationnel record qui pourrait être compris entre 320 et 400 millions d'euros pour sa prochaine année fiscale. Alors pourquoi de tels chiffres ? Sans doute que l'éditeur a une idée derrière la tête. Le remake tant attendu de Final Fantasy VII, avec les aventures de Cloud, pourrait bien pointer le bout de son nez. Avec des informations peut-être dès l'E3 en juin prochain ?

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
0
Urleur
A part le FFXIV online ya rien, que du mobile, pas vraiment de gros jeux et faudrais laisser en paix FFXV, plus personnes n’y joue, bref ce n’est pas capcom et FFVII remake n’est qu’un mirage depuis le temps.
Alpach93
Si FFV|| est un vrai Remake ca serait cool et non juste du maquillage absurde pour passer en mode 4K.
nrik_1584
“Sans doute que l’éditeur a une idée derrière la tête. Le remake tant attendu de Final Fantasy VII, avec les aventures de Cloud, pourrait bien pointer le bout de son nez.”<br /> Il y a aussi la sortie de la nouvelle extension de FFXIV qui doit arriver vers l’été et pourra donner un coup petit de boost par la vente de la dite extension et les quelques abonnements qui seront réactivés le temps de la faire (pour ceux qui vont et viennent entre les jeux).
AlexLex14
Tout à fait tu fais bien de le préciser
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

La Paris Games Week 2019 aura lieu du 30 octobre au 3 novembre
Samsung Galaxy S10, S10+ et S10e : on vous dit tout des nouveaux flagship !
Galaxy Fold : le smartphone pliable de Samsung sortira le 26 avril pour 2000$
Netflix annule The Punisher et Jessica Jones, et acte son divorce avec Marvel
Logitech ressuscite la légendaire MX518
YouTube Music est désormais accessible depuis Android Auto
Le velo électrique Ariv de General Motors va d'abord être lancé en Europe
Brave annonce consommer de 33 à 66 % moins de mémoire que Google Chrome
Linky : des mesures conservatoires demandées devant le tribunal de Paris
Huawei :
Haut de page