Square Enix : des résultats mitigés, une ambition débordante et une restructuration

Alexandre Boero Contributeur
20 février 2019 à 21h40
0
Square enix
logoboom / Shutterstock.com

L'éditeur japonais va tenter de réduire ses coûts après un dernier trimestre fiscal en demi-teinte. Mais il reste très ambitieux pour l'avenir.

Square Enix vient récemment de publier ses derniers résultats et de faire le bilan des neufs premiers mois de son exercice fiscal 2019 (qui a débuté le 1er avril 2018 et qui s'achèvera le 31 mars 2019). Du mois d'avril à décembre 2018, l'éditeur a généré un chiffre d'affaires de 179 milliards de yens, soit 1,43 milliard d'euros.

Square Enix va passer de 11 à 4 divisions


Même s'il reste conséquent, ce chiffre est en baisse de 4,8 % par rapport à l'année précédente. Pire, Square Enix n'enregistre un bénéfice d'exploitation que de 11,7 milliards de yens, soit 93 millions d'euros, alors qu'il atteignait 268 millions d'euros en 2017/2018. Voilà pourquoi la société travaille à une restructuration de son activité.

« À compter du troisième trimestre de l'exercice 2020, nous prévoyons de réorganiser et de consolider les onze divisions de Square Enix en quatre divisions », a déclaré le président de la société, Yoskue Matsuda. « Nous voulons accroître l'efficacité de nos flux de travail, utiliser plus efficacement nos ressources et consolider notre expertise dans le but d'améliorer notre rentabilité », poursuit-il.

Un prochain exercice porté par le remake de FFVII ?


Si Shadow of the Tomb Raider s'était écoulé à 4,12 millions d'exemplaires au 31 décembre dernier, Just Cause 4 n'a, lui, pas trouvé son public, et les coûts de développement du jeu ont dépassé les ventes générées. Du contenu additionnel futur devrait cependant booster un peu les ventes du titre porté sur PC, Xbox One et PS4. En revanche, Kingdom Hearts III a bien apporté sa pierre à l'édifice avec plus de 5 millions d'unités vendues en quelques jours.

Malgré des résultats globalement décevants, Square Enix mise gros et table sur un bénéfice opérationnel record qui pourrait être compris entre 320 et 400 millions d'euros pour sa prochaine année fiscale. Alors pourquoi de tels chiffres ? Sans doute que l'éditeur a une idée derrière la tête. Le remake tant attendu de Final Fantasy VII, avec les aventures de Cloud, pourrait bien pointer le bout de son nez. Avec des informations peut-être dès l'E3 en juin prochain ?

5 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
scroll top