Epic Games Store : de nombreux développeurs abandonnent déjà Steam

Par
Le 12 décembre 2018
 0
epic games store

Tout juste lancée, la plateforme de téléchargement de jeux vidéo Epic Games Store se voit prise d'assaut par des développeurs attirés par une rémunération plus généreuse que sur Steam.

On s'en souvient : l'un des principaux arguments de l'éditeur de Fortnite pour attirer les développeurs dans son escarcelle est la promesse d'une rémunération à hauteur de 88 % des revenus générés par les ventes. Une mesure forte et séduisante, qui pousse d'ores et déjà certains développeurs à retirer tous leurs jeux de Steam pour migrer vers l'Epic Games Store.

Steam n'a plus la cote

Comme le rapportent PC Gamer et Gamasutra, certains développeurs sont déjà tout acquis à la cause de l'Epic Games Store. Et pour cause : Steam a récemment mis à jour sa politique de rémunération, favorisant d'autant plus les éditeurs générant déjà des millions de dollars de revenus avec leurs titres.

Aussi, des développeurs plus modestes tels que Coffee Stain Studios, opèrent un freinage d'urgence. Satisfactory, le prochain jeu du studio, et dont la sortie était prévue sur Steam, ne sortira finalement pas sur la plateforme de Valve, mais sur celle d'Epic Games.

L'éditeur Team 17, qui compte notamment Overcooked 2 dans son catalogue, a mis à jour la page Steam de Genesis Alpha One, annonçant que le jeu sortira finalement en exclusivité sur la plateforme concurrente.

Le choix de l'exclusivité temporaire

D'autres, en revanche, sont plus mesurés dans leur stratégie. C'est notamment le cas du studio Double Damage, qui a fait savoir que son prochain titre, Rebel Galaxy Outlaw sortira en exclusivité sur l'Epic Games Store pour une durée de 12 mois. Une fois la période échue, le studio s'autorisera à distribuer son jeu « ailleurs », sans pour autant en dire davantage.

Toujours est-il que la décision d'Epic Games de lancer sa propre plateforme semble être accueillie avec un certain soulagement de la part de développeurs étouffés par Steam. Restera à voir si ces mêmes développeurs parviendront à trouver leur public qui, lui, semble rester attaché à la plateforme de Valve. En témoigne ce commentaire, sous l'annonce du retrait de Genesis Alpha One de Steam : « Mauvaise décision : pas de Steam, zéro vente ».

Modifié le 12/12/2018 à 11h59

Les dernières actualités Jeux vidéo

scroll top