Epic Games lance sa propre plate-forme concurrente de Steam

Pierre Crochart Contributeur
04 décembre 2018 à 17h25
0
Epic Games Store

Coup de tonnerre en ce mardi 4 décembre : Epic Games, éditeur du jeu à succès Fortnite, annonce la création d'une plate-forme de vente de jeux dématérialisés en début d'année prochaine.

Un nouveau concurrent à Steam, qui promet notamment de laisser 88% des revenus générés par les ventes aux développeurs, contre 70% actuellement pour la plate-forme de Valve.

L'Epic Games Stores sera disponible « courant 2019 » sur Mac, Windows et plus tard sur Android. Epic promet plus de détails sur sa future boutique lors des Game Awards, qui se tiendront le 6 décembre prochain.

Un partage des revenus plus justes


Dans son communiqué d'annonce, Epic Games met l'emphase sur un partage plus juste des revenus. Sur Steam, les développeurs sont rémunérés à hauteur de 70% du montant des ventes - Valve s'octroyant les 30% restants. Sur l'Epic Games Store, les développeurs récupéreront 88%, et 12% seulement iront dans les poches de l'éditeur.

Epic Games Store
La répartition des revenus entre distributeur et développeur selon Epic Games. © Epic Games

Mieux : si le jeu d'un développeur utilise le Unreal Engine (le moteur graphique de la maison), les royalties dues seront prélevées directement de la part de Epic Games, soit 5%.

Dans les colonnes de Game Informer, Tim Sweeney, patron d'Epic Games, déclare que si la répartition 70/30 était révolutionnaire lors de la phase de décollage de Steam, elle n'est plus adaptée à l'économie du marché d'aujourd'hui. « Nous essayons simplement de donner aux développeurs une meilleure alternative », annonce-t-il.

Steam fait enrager les développeurs indépendants


Cette annonce d'Epic Games tombe à pic. Steam est en effet embourbé ces derniers jours dans une grogne montante des développeurs indépendants, qui l'accusent de privilégier les gros éditeurs de jeux vidéo dans ses rayonnages virtuels. Aussi la promesse d'une plate-forme mettant à l'honneur des jeux vidéo « sélectionnés à la main » et rétribuant plus généreusement ses créateurs a tout d'une panacée.

Epic ambitionne aussi de connecter directement les développeurs aux joueurs via sa nouvelle plate-forme. Les acheteurs seront ainsi directement informés des dernières mises à jour, et les développeurs pourront même contacter directement les joueurs, si tant est qu'ils choisissent de fournir leur adresse email.

Enfin, l'Epic Games Stores intégrera le programme Support-A-Creator, qui permettra aux développeurs de nouer des partenariats avec des YouTubeurs ou des influenceurs qui, en échange de visibilité, récupéreront une partie des bénéfices dégagés par les ventes. En bon appel du pied qu'il est pour les développeurs, ce programme sera financé à hauteur de 5% des revenus partagés avec les YouTubeurs / influenceurs pendant 24 mois par Epic Games.

Un nouvel El Dorado pour concepteurs de jeux vidéo, qui devra néanmoins trouver son public auprès des joueurs PC. Par chance, tous les joueurs Fortnite utilisent déjà le launcher Epic qui se muera progressivement en Epic Games Store. Elle est pas belle la vie ?
3 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top