La région Île-de-France va lancer une application regroupant tous les modes de transport

10 octobre 2019 à 17h29
0
Bus électrique RATP

Valérie Pécresse, Présidente de la région Île-de-France, a annoncé le lancement d'une nouvelle application mobile, en 2020, qui mettra en avant toutes les alternatives de transport à la voiture individuelle. Et il sera possible d'y acheter directement ses titres de transport.

Les transports franciliens poursuivent leur digitalisation. Après la dématérialisation des tickets de métro, désormais intégrés dans l'application Android Vianavigo, la région Île-de-France va mettre en place une plateforme multimodale à destination des usagers.

Une application multimodale à 40 millions d'euros

L'outil, dont le lancement est prévu d'ici 2020, sera accessible depuis les smartphones et agrégera l'ensemble des moyens de transport proposés sur le territoire. On y retrouvera bien sûr les trains, bus, métros, tramways, mais également les services de VTC, de taxis, de vélos, de trottinettes électriques, de covoiturage, d'autopartage... De plus, la solution offrira la possibilité d'acheter directement ses titres de transport dématérialisés et de trouver le meilleur itinéraire. Le but de l'application : devenir « le véritable passeport de la mobilité en Île-de-France », selon les termes de la Présidente de la région.


Pour son développement, Île-de-France Mobilités, établissement public gérant les transports sur le territoire, prévoit d'investir 40 millions d'euros. Cette somme servira notamment à regrouper les différents services existants dans « un bloc cohérent et simple à exploiter ». À cet effet, l'organisation va faire appel à plusieurs partenaires, dont la SNCF.

En accord avec le projet de loi mobilités

Ce projet fait écho aux solutions mises en place par certains acteurs privés, à commencer par Uber. En effet, le géant américain du VTC ne cache pas sa volonté de transformer son application en plateforme multimodale, aux États-Unis. Cette année, l'entreprise y a ainsi ajouté un service dédié aux transports en commun, après avoir déjà intégré des vélos et trottinettes électriques.


Par ailleurs, cette initiative louable de la région n'en est pas totalement une. En réalité, il s'agit plutôt d'anticiper l'adoption par le Parlement du projet de loi d'orientation des mobilités. L'article 11 de ce dernier incite en effet les gestionnaires des transports publics à mettre à disposition des usagers une plateforme multimodale. Pour l'Île-de-France, ce devrait donc être le cas dès l'année prochaine.

Source : L'Usine Digitale
Modifié le 11/10/2019 à 08h37
13
10
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
Air France et l'Airbus A380 : c'est fini, et avec deux ans d'avance
Vers une possible suppression de la TVA sur les voitures électriques ?
À Singapour, une peine de mort prononcée... par ZOOM
DOOM Eternal : id Software annonce le retrait de l'anti-triche Denuvo
L'application de traçage des contacts d'Apple et Google est désormais disponible
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
Cupra El Born, la bombe espagnole 100 % électrique
scroll top