Les tickets de métro parisiens bientôt dématérialisés sur votre smartphone

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
25 novembre 2020 à 16h55
3
meax-cbzvALbCiWM-unsplash.jpg
© MEAX / Unsplash

Près de six mois après le début des tests, la magie du NFC officiera bientôt dans le métro parisien et les transports en commun d'Île-de-France. À compter de la fin septembre, un simple smartphone (compatible) pourra remplacer les traditionnels titres de transport. Attention toutefois, les iPhone ne seront - dans un premier temps - pas éligibles.

Vous êtes francilien et vous possédez un smartphone récent, estampillé Samsung, Huawei ou Honor ? Bonne nouvelle, vous pourriez bien compter parmi les premiers usagers éligibles aux titres de transports dématérialisés. Sous l'impulsion de la RATP et d'Île-de-France mobilités (anciennement STIF), et à compter du 30 septembre prochain, certains smartphones pourront se substituer à une carte Navigo ou un ticket de métro. Dans un premier temps, l'initiative reste cependant assez restrictive et sujette à conditions.

L'achat et la validation de titres de transports bientôt sur vos smartphones

Dans les faits, les utilisateurs et utilisatrices Navigo pourront donc prochainement se servir de leur smartphone pour débloquer les portiques ou valider l'entrée dans un bus, à Paris ou en région parisienne. L'application Vianavigo permettra en outre d'acheter des tickets, également validables grâce à la puce NFC des smartphones éligibles. Une perspective affriolante, à ceci près que seuls les appareils Android équipés d'une carte SIM NFC (peu importe l'opérateur) sont concernés.

Comme le précisent nos camarades des Numériques, les iPhone sont pour l'heure laissés en dehors de l'équation (Apple préférant garder la main sur la technologie NFC utilisée par ses appareils), et la compatibilité du service, même avec les appareils Android, semble encore floue. La majorité des smartphones récents issus de chez Samsung, Huawei et Honor sont éligibles, mais les Google Pixel, par exemple, ne le sont pas.

Une compatibilité qui devrait s'étendre à plus de smartphone avec le temps

Ces limitations, IDF Mobilités promet toutefois de les gommer avec le temps, afin de « rendre le service compatible avec plus de téléphones ». Reste la jungle des abonnements disponibles.

On apprend ainsi que le forfait Navigo à l'année ne sera pas supporté d'emblée. Dans un premier temps le service se réserve uniquement aux abonnements à la journée, à la semaine ou au mois. Par ailleurs, cette nouvelle fonctionnalité se destine, pour l'heure, à la seule application Vianavigo. Son entrée sur les applications RATP ou encore Transdev est attendue... mais ultérieurement.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Tognopop
“Une compatibilité qui devrait s’étendre à plus de smartphone avec le temps” => smartphones ?
guiiza96
Eh ben … Peut être que d’ici 2030 on pourra en profiter …
gwlegion
genial … les hackers pourront voyager gratos …<br /> c’est juste une blague … vu la securité du NFC, c’est comme refiler des tickets gratos a tout le monde…
kefeng
“seuls les appareils Android équipés d’une carte SIM NFC (peu importe l’opérateur) sont concernés.”<br /> Ce n’est pas très clair… Il faudra une carte SIM NFC ou un simple module NFC présent dans de nombreux téléphones MDG et HDG fera l’affaire? Qu’est-ce qui empêche les Pixel de fonctionner avec le service? Ça reste la même techno que Samsung et Huawei, non? Quid de Xiaomi, One Plus?
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Facebook ciblé par une enquête aux USA liée à sa position dominante dans les réseaux sociaux
Twitch ouvre un bureau en France et arrive sur l'Apple TV
Joker : le malware présent dans 24 applications Android infecte déjà un demi million d'appareils
Spotify autorise désormais le partage de morceaux et de podcasts via Snapchat
Google Docs intègre désormais un compteur de mots automatique !
Une récompense pour les scientifiques à l’origine de la première image d’un trou noir
Le chinois GPD prépare sa presque-Switch, une console à manettes détachables
Apple Arcade sera disponible le 19 septembre, et coûtera 4,99€ par mois
40 ans après, Sony joue sur la fibre nostalgique et sort deux Walkman
Haut de page