Les tickets de métro parisiens bientôt dématérialisés sur votre smartphone

Nathan Le Gohlisse Contributeur
11 septembre 2019 à 07h29
0
meax-cbzvALbCiWM-unsplash.jpg
© MEAX / Unsplash

Près de six mois après le début des tests, la magie du NFC officiera bientôt dans le métro parisien et les transports en commun d'Île-de-France. À compter de la fin septembre, un simple smartphone (compatible) pourra remplacer les traditionnels titres de transport. Attention toutefois, les iPhone ne seront - dans un premier temps - pas éligibles.

Vous êtes francilien et vous possédez un smartphone récent, estampillé Samsung, Huawei ou Honor ? Bonne nouvelle, vous pourriez bien compter parmi les premiers usagers éligibles aux titres de transports dématérialisés. Sous l'impulsion de la RATP et d'Île-de-France mobilités (anciennement STIF), et à compter du 30 septembre prochain, certains smartphones pourront se substituer à une carte Navigo ou un ticket de métro. Dans un premier temps, l'initiative reste cependant assez restrictive et sujette à conditions.

L'achat et la validation de titres de transports bientôt sur vos smartphones

Dans les faits, les utilisateurs et utilisatrices Navigo pourront donc prochainement se servir de leur smartphone pour débloquer les portiques ou valider l'entrée dans un bus, à Paris ou en région parisienne. L'application Vianavigo permettra en outre d'acheter des tickets, également validables grâce à la puce NFC des smartphones éligibles. Une perspective affriolante, à ceci près que seuls les appareils Android équipés d'une carte SIM NFC (peu importe l'opérateur) sont concernés.

Comme le précisent nos camarades des Numériques, les iPhone sont pour l'heure laissés en dehors de l'équation (Apple préférant garder la main sur la technologie NFC utilisée par ses appareils), et la compatibilité du service, même avec les appareils Android, semble encore floue. La majorité des smartphones récents issus de chez Samsung, Huawei et Honor sont éligibles, mais les Google Pixel, par exemple, ne le sont pas.

Une compatibilité qui devrait s'étendre à plus de smartphone avec le temps

Ces limitations, IDF Mobilités promet toutefois de les gommer avec le temps, afin de « rendre le service compatible avec plus de téléphones ». Reste la jungle des abonnements disponibles.

On apprend ainsi que le forfait Navigo à l'année ne sera pas supporté d'emblée. Dans un premier temps le service se réserve uniquement aux abonnements à la journée, à la semaine ou au mois. Par ailleurs, cette nouvelle fonctionnalité se destine, pour l'heure, à la seule application Vianavigo. Son entrée sur les applications RATP ou encore Transdev est attendue... mais ultérieurement.

Source : Les Numériques
3 réponses
4 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
La majorité des publicités anti-vaccins sur Facebook issue de seulement deux organisations

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top