Des employés de Microsoft auraient eu accès aux enregistrements audio des utilisateurs de Xbox

25 août 2019 à 19h04
16
Xbox One

C'est un nouveau scandale d'écoute dans le milieu de la tech, après les récentes affaires impliquant Apple, Amazon, Facebook ou encore Google. C'est cette fois-ci Microsoft qui est visée à travers sa console Xbox One. D'après les informations de Motherboard, ce sont des notamment des prestataires extérieurs de la firme américaine qui ont eu accès à ces enregistrements audio.

L'affaire est d'autant plus inquiétante que beaucoup de mineurs jouent sur la console Xbox One. C'est dès 2014 que ces écoutes illégales ont débuté d'après les employés (ou ex-employés) des prestataires extérieurs de Microsoft impliqués dans cette affaire.

Microsoft souhaitait améliorer la qualité du système de commande vocale

C'est une information émanant de Motherboard, branche dédiée à la tech de Vice. Selon le site, Microsoft a permis à ses prestataires extérieurs d'écouter les joueurs à travers Kinect, accessoire optionnel, dès 2014 sur la Xbox One. C'est ensuite à travers l'assistant vocal Cortana que les écoutes se sont prolongées.


Ce sont d'anciens et actuels employés des prestataires extérieurs qui ont communiqué ces informations à Motherboard. Ces derniers ont aussi bien eu accès à des échanges voulus, quand un joueur active la commande vocale, que d'autres plus privés alors que le dispositif était enclenché par erreur. Les employés évoquent par exemple des voix d'enfants entendues lors des écoutes. D'après Motherboard, l'écoute de conversations privées sans en informer les utilisateurs avait pour but l'amélioration de la technologie de Microsoft, comme dans les cas récents d'Amazon, Apple, Google et Facebook.

Microsoft se justifie face à cette révélation

Face à la grogne, Microsoft a décidé de réagir aux accusations. La firme reconnaît que certains de ses employés, mais aussi ceux des prestataires extérieurs, ont pu écouter des échanges privés à travers Kinect ou Cortana - le service de messagerie Skype était également concerné.

Mais comme expliqué précédemment, Microsoft se justifie en expliquant que le but est l'amélioration de la commande vocale, même au détriment de ses utilisateurs qui n'en sont pas informés.


Microsoft compte-t-elle mettre fin à ces écouteurs ? Pas vraiment, si l'on en croit la réponse donnée à Motherboard ! Histoire de nuancer les faits, la firme américaine annonce qu'elle sera plus transparente quant à cette pratique dans le futur. Cette dernière précise également vouloir préserver la vie privée de ses utilisateurs au mieux, même lorsque des écoutes ont lieu.

Source : The Verge
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
11
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Electronic Arts annonce son événement estival et snobe l'E3 2021
WD Blue 1 To : boostez votre PC avec ce SSD M.2 à moins de 100€ sur Amazon
Cette double clé USB SanDisk Ultra 256 Go est vraiment pas chère sur Amazon
Android : Oppo envisagerait de proposer 4 années de mise à jour
Test de Subnautica Below Zero : la profondeur des grands jeux
Kodi 19.1 est dispo : des correctifs à gogo, de la vidéo au réseau
Un Porsche Macan tout électrique à venir, à côté d'un nouveau modèle thermique
Sony WF-1000XM3 : le top des écouteurs sans fil au meilleur prix sur Amazon
Faux avis Amazon : la firme bannit les produits Aukey de son catalogue
Smartphone pas cher : le Xiaomi Redmi 9A passe à moins de 100€ sur Amazon
Haut de page