Facebook : le conseil de surveillance prend forme et sera doté d'un budget de 130 millions de dollars

13 décembre 2019 à 08h35
0
facebook-pouce-like.jpg
© Pixabay

Un an après l'annonce de Mark Zuckerberg, la future entité indépendante de Facebook se dessine pas à pas. Jeudi, le groupe américain a détaillé deux nouvelles avancées importantes.

En novembre 2019, Mark Zuckerberg dévoilait son plan de création d'un conseil de surveillance. Censé représenter la nouvelle gouvernance du contenu de Facebook, le conseil promet d'offrir aux utilisateurs la possibilité de faire appel d'une décision prise à leur encontre en matière de contenu. Pour dégager une certaine crédibilité, ce conseil sera géré en toute indépendance par des experts dont les avis et décisions seront contraignantes pour Facebook. Une nouvelle ère donc pour la firme du « Zuck » et son écosystème.

Un Trust pour garantir l'indépendance de la structure

Jeudi 12 décembre, Facebook a donné de nouveaux éléments sur le Trust mis en place et qui doit garantir l'indépendance du conseil de surveillance. Précisons que par Trust, on entend la capacité à détenir des pouvoirs fiduciaires qui faciliteront les contrats avec les membres du conseil d'administration, qui emploieront du personnel en toute autonomie face à Facebook.


Le conseil aura son propre personnel donc, et celui-ci devrait, dans un premier temps, comprendre un directeur, des gestionnaires de cas et d'autres membres qui pourraient être préposés à la communication du conseil, à son service juridique ou aux ressources humaines.

Un budget de 130 millions de dollars pour six ans

Facebook s'est engagé, pour propulser le conseil de surveillance comme il se doit, à verser 130 millions de dollars dans les caisses de ce dernier. Cette somme rondelette devra couvrir les frais d'exploitation, comme les bureaux, le personnel et les frais de voyage. Elle doit permettre au conseil d'administration de fonctionner pendant au moins deux mandatures, soit six ans. Pour optimiser son fonctionnement, le conseil devra soumettre, chaque année, son budget à la fiducie, qui devra l'approuver. L'idée étant que Facebook réinjecte de l'argent plus tard, si besoin seulement.


Enfin, le réseau social a indiqué avoir commandé une étude auprès de BSR (Business for Social Responsability), une organisation indépendante à but lucratif, visant à mesurer l'impact sur les droits de l'Homme de son activité, nécessaire à l'élaboration de la charte et des règlements futur du conseil.

Source : Facebook
Modifié le 13/12/2019 à 10h12
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
L'ESA travaille sur une usine capable de transformer la poussière de Lune en oxygène
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top