Facebook : le conseil de surveillance prend forme et sera doté d'un budget de 130 millions de dollars

13 décembre 2019 à 08h35
0
facebook-pouce-like.jpg
© Pixabay

Un an après l'annonce de Mark Zuckerberg, la future entité indépendante de Facebook se dessine pas à pas. Jeudi, le groupe américain a détaillé deux nouvelles avancées importantes.

En novembre 2019, Mark Zuckerberg dévoilait son plan de création d'un conseil de surveillance. Censé représenter la nouvelle gouvernance du contenu de Facebook, le conseil promet d'offrir aux utilisateurs la possibilité de faire appel d'une décision prise à leur encontre en matière de contenu. Pour dégager une certaine crédibilité, ce conseil sera géré en toute indépendance par des experts dont les avis et décisions seront contraignantes pour Facebook. Une nouvelle ère donc pour la firme du « Zuck » et son écosystème.

Un Trust pour garantir l'indépendance de la structure

Jeudi 12 décembre, Facebook a donné de nouveaux éléments sur le Trust mis en place et qui doit garantir l'indépendance du conseil de surveillance. Précisons que par Trust, on entend la capacité à détenir des pouvoirs fiduciaires qui faciliteront les contrats avec les membres du conseil d'administration, qui emploieront du personnel en toute autonomie face à Facebook.


Le conseil aura son propre personnel donc, et celui-ci devrait, dans un premier temps, comprendre un directeur, des gestionnaires de cas et d'autres membres qui pourraient être préposés à la communication du conseil, à son service juridique ou aux ressources humaines.

Un budget de 130 millions de dollars pour six ans

Facebook s'est engagé, pour propulser le conseil de surveillance comme il se doit, à verser 130 millions de dollars dans les caisses de ce dernier. Cette somme rondelette devra couvrir les frais d'exploitation, comme les bureaux, le personnel et les frais de voyage. Elle doit permettre au conseil d'administration de fonctionner pendant au moins deux mandatures, soit six ans. Pour optimiser son fonctionnement, le conseil devra soumettre, chaque année, son budget à la fiducie, qui devra l'approuver. L'idée étant que Facebook réinjecte de l'argent plus tard, si besoin seulement.


Enfin, le réseau social a indiqué avoir commandé une étude auprès de BSR (Business for Social Responsability), une organisation indépendante à but lucratif, visant à mesurer l'impact sur les droits de l'Homme de son activité, nécessaire à l'élaboration de la charte et des règlements futur du conseil.

Source : Facebook
Modifié le 13/12/2019 à 10h12
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Coronavirus : le traçage numérique
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
scroll top