Facebook lance le Deepfake Detection Challenge, pour améliorer la détection des vidéos truquées

12 décembre 2019 à 16h22
0
Deepfake Detection Challenge couv.jpg
© DFDC - Facebook

Le réseau social va utiliser une base de données de plusieurs dizaines de milliers de vidéos conçues pour le défi.

Le deepfake est devenu un phénomène mondial parfois difficile à contrôler. Fonctionnant grâce à l'IA, ce genre de vidéo peut poser problème dans le sens où il est vecteur de tromperies et de fausses informations diverses. Si des réseaux sociaux comme Snapchat s'en amusent, des pays comme la Chine prennent la pratique très au sérieux. L'empire du Milieu interdira la diffusion des vidéos truquées à compter du 1er janvier 2020, pour préserver l'ordre social et l'intérêt général. Facebook a décidé, de son côté, de contrer le phénomène à sa manière.

Facebook veut renforcer la détection des deepfakes

Le réseau social a officiellement annoncé, mercredi 11 décembre, le lancement du Deepfake Detection Challenge (DFDC), un défi ouvert destiné à renforcer la lutte contre les deepfakes par le prisme de l'accélération du développement de nouvelles technologies, capables de détecter les vidéos truquées et manipulées.


Le challenge a démarré à la NeurIPS, une conférence majeure dans le domaine de l'IA, qui se tient à Vancouver, au Canada, jusqu'au 14 décembre. Facebook fournit aux participants la version complète d'un nouvel ensemble de données composé de plus de 100 000 vidéos créées spécialement pour aider à traquer les deepfakes.

Des travaux partagés avec la communauté

Les chercheurs du monde entier vont pouvoir rivaliser et comparer leurs résultats, en créant de nouveaux modèles destinés à mieux détecter les contenus manipulés. Les participants seront notés sur leur efficacité. Les vidéos mises à disposition gratuitement mettent en vedette des acteurs rémunérés mis en scène dans des scénarios réalistes, « avec des étiquettes d'accompagnement décrivant si les vidéos ont été manipulées avec l'IA », précise Cristian Canton Ferrer, le responsable de la recherche sur l'intelligence artificielle de Facebook.


Les équipes IA de Facebook ont utilisé différentes techniques pour générer des échanges de visages et des altérations de voix en se basant sur des vidéos originales. Tout a été prévu donc pour pousser les travaux des participants le plus loin possible, tout en précisant que ceux-ci devront être ouverts et consultables par tous les membres de la communauté, l'idée étant de renforcer les outils de détection.

C'est sur la plateforme web spécialisée dans l'accueil des compétitions en science des données, Kaggle, que le défi se déroulera jusqu'au mois de mars 2020, en proposant un million de dollars de dotation. Au moment où nous écrivons ces lignes, plus de 150 équipes étaient déjà inscrites.

Source : Facebook
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 est mort ? Canonical vous invite à essayer Ubuntu
La vignette Crit'Air devient obligatoire pour les véhicules en vente ou en location
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
L'UE dévoile son projet de
La 5G, une aberration écologique… et économique ?
OneWeb produit à présent deux satellites par jour !
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution
Le nouveau navigateur Microsoft Edge basé sur Chromium est dispo au téléchargement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top